Bandeau

De la convivialité

A.Caillé, M.Humbert, S.Latouche & P.Viveret .

Ed. La Découverte. Janv. 2011

Quelle société, radicalement différente dans son fonctionnement, peut-on essayer d’imaginer qui serait telle que la grande majorité de la population de celle-ci pourrait dire qu’elle est une « bonne société » ? Les contributions rassemblées ici tentent de préciser les caractéristiques d’une telle société qualifiée de « société de convivialité avancée ».  A.Caillé se demande si cette société doit être une société « anti-utilitariste » ; et il esquisse ce que pourrait (devrait ?) être alors cette société.  S. Latouche précise les raisons pour lesquelles cette société doit intégrer l’idée de décroissance et indique les modalités possibles d’une telle décroissance, nécessaire pour, d’une part, mettre fin à la « déification de la croissance », mortelle pour notre environnement, et d’autre part, construire une « société d’abondance frugale » (sic !) ,« joyeuse », « fondée sur l’auto-limitation des besoins ». P.Viveret s’interroge sur ce que serait une société dans laquelle on privilégierait la convivialité, l’entraide, la mesure et essaie d’identifier des stratégies de transition vers cette société. M.Humbert s’intéresse, pour sa part, à la création et au partage des richesses en revisitant les thèses d’I.Illitch sur la convivialité et le bien-vivre ensemble. Un ensemble un peu disparate mais proposant des réflexions souvent originales et qui bousculent, utilement, bien des idées reçues. Eventuellement utilisable en SES, en Terminale.

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation