Bandeau

Les groupes de besoin

mis à jour le 19/12/14

Qu'est-ce que c'est ?

Ces groupes sont constitués ponctuellement en fonction des difficultés momentanées rencontrées ou des nécessités d’approfondissement (pour les très bons élèves).

Il s’agit donc de groupes homogènes, changeants.

Le groupe de besoin peut travailler guidé par l’adulte ou en autonomie.

L’activité donnée lui permet de progresser.

Au sein du groupe, les élèves ont la même tâche, mais ne travaillent pas ensemble avec une tâche en coopération.

Fonctionnement

  • Supports : différents
  • Consignes : différentes
  • Étayage du maître : forte présence

Situation de départ 

L’évaluation et l’observation montrent que les rythmes d’apprentissages sont décalés sur une ou des compétences précises. Il peut s’agir d’un même domaine (par exemple la lecture) ou de domaines différents (un groupe va travailler en mathématiques, l’autre en écriture).

L’organisation en groupes de besoin peut aussi être liée à la possibilité de travailler en groupe plus réduit (élèves faisant la sieste, intervention d’un PVP, disponibilité d’un collègue ou du directeur) ; dans ce cas, l’enseignant va choisir des activités dont la mise en œuvre est favorisée par ces conditions exceptionnelles.

Préparation

  • L’enseignant a identifié les besoins des élèves notamment par l’analyse des erreurs ou, à l’opposé, par l’observation d’une grande réussite qui peut être liée à la facilité de la tâche.
  • Il a choisi les tâches, les supports, en fonction des besoins. Pour le groupe qui travaillera avec lui, il a levé les obstacles parasites afin de se centrer sur la compétence qu’il vise. Il ne simplifie pas pour autant la tâche.

Déroulement

  • Lancement 
    •  Expliquer la raison du choix de l’organisation 
    • Donner les consignes sous une forme adaptée aux élèves (oralement, par écrit) ; s’assurer que le lien est bien établi avec les séances précédentes.
  • Mise en œuvre
    • Les élèves travaillant seuls ne sollicitent pas l’enseignant
    • L'enseignant autorise les interactions entre élèves 
    • Les élèves du groupe de besoin dirigé œuvrent avec l’enseignant, bénéficiant de son étayage.
  • En fin de séance 
    • Retour au grand groupe, qui refonde le "groupe-classe", préservant ainsi la vie du groupe et la dimension collective des apprentissages
    • Communication sur les tâches non limitée au respect des consignes : sur les difficultés, les stratégies mises en œuvre.

Avantages

  • L’élève a une activité vraiment adaptée à ses besoins.
  • Le maître est particulièrement attentif aux élèves ayant des difficultés.
  • Les groupes sont "ouverts" et les élèves entrent et sortent au fil de leurs besoins ponctuels, sans stigmatisation.

Vigilances

  • Organiser le travail en groupes de besoin ne signifie pas que les élèves travaillent ensemble, mais qu’ils ont la même tâche.
  • On évitera de placer un élève systématiquement dans un groupe de besoin dirigé par le maître, ce qui risquerait de le placer en position de dépendance systématique, sans travail en autonomie.
  • Figer les groupes présente le risque de glisser du groupe de besoin au groupe de niveau permanent. Le groupe de besoin est provisoire, par opposition au groupe de niveau qui constitue une sorte de « filière » : dans un groupe de besoin, les élèves sont affectés à partir des besoins identifiés par le maître, ces besoins n’indiquant pas nécessairement des écarts de niveau entre les élèves, mais des points particuliers de contenus de savoir mal assimilés ou qui devraient être développés davantage.
  • Une insuffisante fréquence d’un fonctionnement en groupes rendrait la pédagogie trop collective, mal adaptée aux besoins de chacun.
  • Une trop grande fréquence rendrait insuffisants les temps de classe collectifs qui fondent la vie du groupe-classe.