Bandeau

Esabac

Présentation

Définition

Le dispositif Esabac consiste en la double délivrance du baccalauréat et de l'esame di stato.

Le 24 février 2009, lors d'un accord entre les gouvernements français et italien, la France s'est engagée à metrre en place un parcours de formation intégré en trois ans dans certains lycées en vue de cette double délivrance.

Les élèves ayant suivi cette formation intégrée pourront obtenir simultanément les deux diplômes de fin d'études secondaires français et italien et pourront accéder aux études supérieures dans les deux pays.

Ce parcours de formation comporte des enseignements spécifiques de langue et littérature et d'histoire et géographie dont les contenus ont été élaborés conjointement par la France et l'Italie.

Niveau

Les enseignements du parcours de formation intégrée doivent permettre aux élèves d'atteindre, dans la langue italienne, au moins le niveau « utilisateur indépendant avancé » (B2) du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL).

La section Esabac est ouverte à l'entrée de la classe de seconde aux élèves susceptibles d'atteindre le niveau B1 du CECRL avant l'entrée en classe de première.

Volume horaire

Pour la classe de seconde

  • 4 heures hebdomadaires pour la langue et littérature italiennes en italien
  • 3 heures hebdomadaires pour l'histoire et la géographie en italien

Pour les classes de première et terminale

  • 4 heures hebdomadaires pour la langue et littérature italiennes en italien
  • 4 heures hebdomadaires pour l'histoire et la géographie en italien

Mobilité des élèves

Une partie du parcours de formation intégrée de la section Esabac peut s'effectuer dans le pays partenaire. Tout élève inscrit dans une section Esabac est inscrit de droit dans une section Esabac du pays partenaire, au niveau correspondant à celui dans lequel il serait inscrit dans le pays d'origine.

Candidature

Procédure

Les lycées d'enseignement général souhaitant créer une section Esabac doivent envoyer le dossier de candidature à la DGESCO.

Les dossiers sont examinés dans le cadre d'une commission de sélection présidée par la direction des relations européennes et internationales et de la coopération (DREIC) et comportant des représentants de la direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO) et de l'inspection générale de l'éducation nationale (IGEN).

Critères pris en comptes

  • Importance de la dimension européenne et internationale dans le projet d'établissement ainsi que toute autre garantie de durabilité du projet (partenariat, présence d'un assistant, etc. mais l'existence d'une section européenne n'est pas une obligation).
  • Présence d'une équipe pédagogique stable capable de porter le projet de formation de manière pérenne (la présenced'enseignants d'histoire capables d'enseigner en italien au moins au niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) sera particulièrement prise en compte).
  • Possibilité effective pour les enseignants de suivre un plan de formation adapté, en particulier pour l'enseignement de la DNL.

Programme H-G

Histoire : Les fondements du monde contemporain et de l'histoire européenne

  • Classe de seconde : le programme conduit jusqu'au milieu du XIXème siècle (1850)
  • Classe de première : le programme porte sur la période 1850-1945
  • Classe terminale : le programme porte sur la période postérieure à 1945

I. Des grands héritages à la modernité

Thème 1 (*) :
Au choix :
L'invention de la citoyenneté à Athènes au Vème siècle avant J.-C.

  • La loi, les droits et les devoirs dans la cité
  • Citoyens et pratiques de la citoyenneté

La citoyenneté dans l'Empire romain aux Ier et IIème siècles

  • Le processus de romanisation
  • Les principaux aspects de la vie civique dans une ville de l'empire (hors péninsule italienne)

(*) Ce thème est facultatif. Il ne sera traité que s'il n'a pas été étudié auparavant dans la scolarité.

Thème 2 :
La Méditerranée aux XIIème et XIIIème siècles : un carrefour de civilisations
Les fondements religieux (judaïsme, catholicisme, orthodoxie, islam)
Au choix :

  • Les échanges et les flux commerciaux
  • Les influences culturelles
  • Les confrontations politiques et militaires : une étude de cas au choix (la Reconquista ou une croisade ou la contre-croisade de Saladin)

Thème 3 :
Humanisme, Renaissance et nouveaux horizons : une modification de la vision de l'homme et du monde

  • Au choix :
  • L'homme de la Renaissance : une étude de cas au choix (à partir d'une œuvre d'un artiste ou d'un écrivain)
  • L'art de la Renaissance : une étude de cas au choix (la Toscane ou le Val-de-Loire)
  • Un nouveau monde : une étude de cas (les voyages de Christophe Colomb)
  • Fracture et renouveau dans la chrétienté : la Réforme

Thème 4 :
Un nouvel univers politique né de la Révolution française

  • La France en révolution ; dates, images et symboles de 1789 à 1804. Étude de trois événements mis en perspective au choix (20 juin 1789, 14 juillet 1789, 4 août 1789, 10 août 1792, 20 septembre 1792, 21 janvier 1793, 27 juillet 1794 (9 Thermidor an II), 9-10 novembre 1799 [18-19 Brumaire an VIII], 2 décembre 1804)
  • Les effets de la Révolution française en Italie (une étude de cas : la révolution de Naples 1799)
  • Trois expériences politiques : monarchie constitutionnelle, république démocratique, empire
  • La modernisation politique et sociale et ses limites, son impact en Europe: une étude de cas au choix (la conscription, ou le système décimal ou le Code civil ou l'université impériale ou le Concordat)

II. Le monde contemporain

Thème 1 :
L'apprentissage de la politique : révolutions libérales, nationales et sociales en Europe au XIXème siècle

  • La France de 1848 et de la Deuxième République : politisation et affrontements sociaux
  • Acteurs et penseurs de la Révolution de 1848 : une étude de cas au choix (un écrivain dans l'action : Lamartine, Mazzini, etc. ; ou un philosophe journaliste : Karl Marx ; ou un parlementaire réformateur : Victor Schoelcher)
  • L'Europe du « printemps des peuples », les éveils nationaux entre espoirs et désillusions : une étude de cas : la révolution de 1848-49 en Italie
  • Les unités nationales et les nationalismes en Europe dans la deuxième moitié du XIXème siècle :
  • La formation du royaume d'Italie de 1861 à 1870 ; questions politiques et institutionnelles ; à partir de deux cartes de l'Europe, l'une du milieu du XIXème siècle et l'autre de 1914, on analysera la création de nouveaux États-nations et les conflits qui résultent d'aspirations nationales non satisfaites et de l'exaspération du sentiment national

Thème 2 :
La France et l'Italie du milieu du XIXème siècle à la Première Guerre mondiale

  • France : de la Deuxième République (1848) à 1879 ; de la recherche d'un régime politique à l'enracinement de la République (1879-1914)
  • Italie : 1870-1914 : l'expérience libérale, la question sociale

Thème 3 :
L'âge industriel et sa civilisation du XIXème siècle à 1939

  • Les transformations économiques, sociales, idéologiques et culturelles de l'âge industriel en Europe, du XIXème siècle à 1939. Le processus d'industrialisation et les transformations sociales sont étudiés sur la longue durée. On étudie les principaux courants idéologiques nés de la révolution industrielle. On présente les grands mouvements philosophiques, intellectuels et artistiques de la période
  • L'Europe et le monde dominé : les colonisations

Thème 4 :
Le premier XXème siècle : guerres, démocraties, totalitarismes (jusqu'en 1945)

  • La Première Guerre mondiale et ses conséquences (étude de cas : neutralistes et interventionnistes en Italie, en particulier par l'examen des journaux de l'époque)
  • Les années 1930 : les démocraties et les crises (étude de cas : la crise multiforme de la France des années 1930)
  • Les totalitarismes : fascisme, nazisme et stalinisme (étude de cas : les spécificités de l'avènement du fascisme en Italie). On analyse tout particulièrement le fascisme italien puis on dégage les caractères spécifiques des deux autres régimes
  • La Seconde Guerre mondiale : les grandes phases, la politique nazie d'extermination (étude de cas : la Shoah en Italie ou en France à partir de l'étude des lois raciales et de leur mise en œuvre)
  • La France et l'Italie pendant la guerre (étude de cas : étude comparée de l'occupation nazie de la France et de l'Italie)

Thème 5 :
Le monde de 1945 à nos jours

  • De la société industrielle à la société de communication
  • Les relations internationales depuis 1945 : la confrontation Est-Ouest jusqu'en 1991
  • La recherche d'un nouvel ordre mondial depuis les années 1970
  • L'Europe de 1946 à nos jours
  • Le tiers monde : décolonisation, contestation de l'ordre mondial, diversification

Thème 6 :
L'Italie de 1945 à nos jours

  • Institutions (le nouveau régime républicain) et les grandes phases de la vie politique
  • Économie (La reconstruction ; le « miracle économique » ; les grandes mutations de la crise des années 1970 à nos jours)
  • Société et culture (mouvements idéologiques ; évolution de la population, des modes de vie, des pratiques culturelles et des croyances)

Thème 7 :
La France de 1945 à nos jours

  • Institutions de la Vème République et les grandes phases de la vie politique
  • Économie (la reconstruction et les « trente glorieuses », de la Deuxième Guerre mondiale aux années 1970 ; les grandes mutations, de la crise économique des années 1970 jusqu'à nos jours)
  • Société et culture (mouvements idéologiques ; évolution de la population, des modes de vie, des pratiques culturelles et des croyances)

 Géographie

Le programme d'enseignement de géographie est le programme national d'enseignement en vigueur.
Lorsqu'il sera possible de les enseigner, l'étude de quelques questions optionnelles portant sur la géographie de l'Europe et des deux pays, Italie et France, à différentes échelles et selon différentes approches est recommandée.

Programme lang-litt

Le parcours de formation intégrée établit des relations entre les cultures française et italienne en s'appuyant notamment sur l'étude d'œuvres littéraires mises en résonance dont certains des textes fondateurs, patrimoine « essentiel » pour construire un lecteur expert, connaissant les bases communes des cultures européennes. Dans ce dessein, les éléments relatifs au programme de langue et littérature françaises pour la partie italienne sont présentés, pour information, entre crochets.
Les contenus comprennent deux volets, un volet linguistique et un volet littéraire strictement corrélés.

Volet linguistique

Finalités

L'étude de la langue italienne, dans la perspective de l'obtention du double diplôme, vise à former des citoyens capables de communiquer en utilisateurs indépendants dans cette langue et de comprendre l'univers culturel construit au fil des siècles.

Objectifs

En référence au Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), à la fin du parcours de formation intégrée, le niveau de compétence linguistique exigible pour les élèves qui prétendent à l'obtention de la double délivrance de l'Esabac est fixé à B2.

Compétences linguistiques B2

L'élève peut comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe, y compris une discussion technique dans sa spécialité. Il/elle peut communiquer avec un degré de spontanéité et d'aisance tel qu'une conversation avec un locuteur natif ne comporte de tension ni pour l'un ni pour l'autre. Il/elle peut s'exprimer de façon claire et détaillée sur une grande gamme de sujets, émettre un avis sur un sujet d'actualité et exposer les avantages et inconvénients de différentes possibilités.

Compétences interculturelles

L'élève est capable :

  • d'établir des relations entre culture de départ et culture du pays partenaire ;
  • d'appréhender les diversités culturelles et mettre en œuvre des stratégies pour établir des contacts avec les personnes d'autres cultures ;
  • de reconnaître les stéréotypes et éviter des comportements stéréotypés ;
  • de s'orienter dans le patrimoine culturel relatif à la DNL et en maîtriser les notions essentielles.

Étant donné les exigences rappelées ci-dessus, il est souhaitable de donner comme objectif à atteindre, à l'entrée en seconde dans le système français et en fin « biennio » en Italie, le niveau B1.

Volet littéraire

Finalités

Le parcours de formation intégrée vise à former un lecteur autonome capable de mettre en relation les littératures des deux pays, dans une perspective européenne et internationale. Il développe la connaissance des œuvres littéraires les plus représentatives du pays partenaire, à travers leur lecture critique.
L'enseignant construit des parcours d'étude à dimension interculturelle qui mettent en lumière les apports réciproques entre les deux langues et les deux cultures.
Par ailleurs, il travaille d'une façon co-disciplinaire, notamment avec le professeur de français et de la discipline non linguistique retenue.

Objectifs

Au terme du parcours de formation intégrée, l'élève est capable de :

  • maîtriser la lecture de différents types de textes ;
  • produire différentes formes de textes écrits, en maîtrisant les registres linguistiques ;
  • conduire une analyse de texte qui s'appuie sur quatre axes essentiels : rhétorique, poétique, stylistique, herméneutique.

Les objectifs du parcours de formation intégrée impliquent de :

  • développer de façon équilibrée les compétences d'oral et d'écrit, à travers l'entraînement régulier et systématique aux activités langagières de réception, de production et d'interaction ;
  • prévoir une progression et une programmation des apprentissages de manière globale, sur l'ensemble des trois années ;
  • diversifier au maximum les activités (débats, compte rendu, utilisation des Tice pour la recherche, la documentation et la production, étude de textes, etc.) ;
  • proposer des itinéraires littéraires construits autour d'un thème commun aux deux littératures, qui relient les époques, mettent en évidence les aspects de continuité, de rupture et de reprise, et fassent émerger l'intertextualité ;
  • développer l'étude des textes insérés dans leur contexte historique, social, culturel, et dans leur rapport avec la littérature du pays partenaire ;
  • mettre en lumière les relations entre les littératures et les autres arts, y compris les nouvelles manifestations artistiques.

Mise en œuvre

Volet littéraire

Le programme de littérature se compose de neuf thématiques culturelles pour laquelle la programmation sur les trois années de formation intégrée et le choix des auteurs et des textes sont laissés à la liberté de l'enseignant.

  1. La littérature médiévale
  2. Il Rinascimento et la Renaissance
  3. La Contre-Réforme et le baroque ; le classicisme
  4. L'illuminismo, la nuova razionalità, le siècle des Lumières
  5. La naissance d'une nouvelle sensibilité au XVIIIème ; préromantisme
  6. Le romantisme
  7. Vérisme en Italie, réalisme et naturalisme en France
  8. La poésie de la modernité : Il decadentismo ; Baudelaire et les poètes maudits
  9. La recherche des nouvelles formes de l'expression littéraire et les rapports avec les autres manifestations artistiques.

Chaque « itinéraire littéraire » est constitué de 4 à 8 morceaux choisis. Dans les deux dernières années de formation, au moins 2 œuvres doivent être lues dans leur version intégrale.
Pour favoriser la mise en œuvre du parcours de formation intégrée et la mise en résonnance des compétences littéraires et linguistiques, sont indiquées ci-dessous des œuvres du patrimoine littéraire italien et français.

  1. La littérature médiévale
    La naissance de la lirica italiana, de l'école sicilienne au Dolce Stil Novo
    Dante, la Commedia
    Petrarca, il Canzoniere
    Boccaccio, il Decameron
    [Chrétien de Troyes, romans (au choix)]
  2. Il Rinascimento et la Renaissance
    L'Ariosto , l'Orlando Furioso
    La trattatisca storico politica :
    Machiavelli, Il Principe
    Guicciardini, Storia d'Italia
    [Ronsard, Odes et Sonnets]
    [Du Bellay, Les Antiquités de Rome]
    [Rabelais, Gargantua, Pantagruel]
    [Louise Labbé, Sonnets (au choix)]
  3. La Contre-Réforme et le baroque ; le classicisme
    Il Tasso, La Gerusalemme liberata
    Galileo Galilei, Dialogo sopra i due massimi sistemi del mondo
    [Corneille, Théâtre (au choix)]
    [Racine, Théâtre (au choix)]
    [Molière, Théâtre (au choix)]
    [La Fontaine, Les Fables]
    [Pascal, Les Pensées]
    [Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves]
  4. L'illuminismo, la nuova razionalità, le siècle des Lumières
    Cesare Beccaria, Dei delitti e delle pene
    Parini, Il Giorno
    Goldoni et la réforme du théâtre
    [Beaumarchais, Le Mariage de Figaro]
    [Les philosophes des Lumières : Montesquieu, Diderot, Voltaire, Rousseau]
  5. La naissance d'une nouvelle sensibilité au XVIIIème siècle ; pré-romantisme
    Foscolo , Le ultime lettere di Jacopo Ortis
    [Rousseau, La Nouvelle Héloïse, Les Rêveries du Promeneur solitaire, Les Confessions]
    [Chateaubriand, René, Les Mémoires d'outre-tombe]
  6. Le romantisme
    Leopardi, I canti, le Operette morali,
    Berchet, La lettera seria di Crisostomo
    [Lamartine, Poésies au choix]
    [Musset, Poésies au choix]
    [Victor Hugo, Poésies au choix]
    [Stendhal, Le Rouge et le Noir, La Chartreuse de Parme]
  7. Réalisme et naturalisme en France ; vérisme en Italie.
    Manzoni, I promessi sposi
    Giovanni Verga, Il ciclo dei vinti (a scelta), le Novelle
    [Zola, Les Rougon-Macquart (au choix)]
    [Flaubert, Madame Bovary, Trois Contes]
    [Maupassant, Nouvelles (au choix)]
    [Balzac, La Comédie humaine (au choix)]
  8. La poésie de la modernité : Baudelaire et les poètes maudits ; il decadentismo
    Pascoli : le opere a scelta
    D'annunzio, a scelta
    [Baudelaire]
    [Verlaine]
    [Rimbaud]
  9. La recherche des nouvelles formes de l'expression littéraire et les rapports avec les autres manifestations artistiques
    I futuristi
    Svevo, la coscienza di Zeno
    Calvino, au choix
    Pavese, au choix
    Primo Levi, Se questo è un uomo
    Tommasi di Lampedusa
    Pirandello : il teatro (a scelta), le novelle
    Moravia, Gli indifferenti
    Elsa Morante, La storia
    Ungaretti, Montale, Quasimodo, Saba (au choix)
    Umberto Eco
    Alessandro Baricco
    Antonio Tabucchi
    au choix : autres auteurs contemporains
    [Poésie
    Apollinaire
    Aragon
    Éluard
    Prévert
    Ponge]
    [Théâtre
    Ionesco,
    Beckett
    Sartre
    Camus]
    [Roman
    Proust
    Camus
    Perec, Queneau
    Marguerite Yourcenar, Mémoires d'Hadrien
    Michel Tournier
    Le Clézio
    ou autres auteurs contemporains au choix]

Volet linguistique

Compétence culturelle
Les contenus culturels abordés dans le cadre du parcours Esabac sont définis par le programme de littérature et d'histoire. On veille à établir une progression thématique cohérente, conjuguant ces contenus culturels spécifiques et les contenus culturels définis pour les trois années d'apprentissage au lycée.
De B1 à B2
Le parcours d'apprentissage menant à la double délivrance conduit l'élève du niveau B1 au niveau B2, c'est-à-dire du niveau de l'utilisateur indépendant intermédiaire à celui de l'utilisateur indépendant avancé. Le passage de B1 à B2 représente un saut qualitatif conséquent, le niveau B2 étant caractérisé par les qualités d'aisance et d'autonomie dont le développement demande la mise en œuvre d'itinéraires d'apprentissage méthodique. La programmation des acquisitions langagières se fait sur l'ensemble des trois années en liaison avec la programmation prévue pour les contenus culturels.
Le niveau B1 avait permis de passer du domaine de l'environnement personnel et concret qui était celui de A2, à des domaines d'utilisation de la langue élargis. Cet élargissement s'amplifie avec le passage à B2, tout particulièrement dans le contexte du parcours Esabac qui implique l'utilisation de l'italien dans le cadre de l'apprentissage de la littérature et d'une DNL.
L'élève va être confronté à l'oral comme à l'écrit à des documents plus longs, plus denses et plus complexes, aux textes littéraires notamment.
L'enrichissement et la complexification des moyens linguistiques engagés au niveau B1 se poursuivent : au niveau B2, l'élève peut communiquer avec aisance, en utilisant des énoncés complexes assez longs, mobilisant une gamme de vocabulaire suffisamment riche pour lui permettre de s'exprimer de façon claire et détaillée sur un large éventail de sujets. L'aisance acquise rend possible une interaction avec des locuteurs natifs sans imposer d'effort particulier. Prononciation et intonation sont, à ce stade, claires et naturelles. L'élève est en mesure de s'auto-corriger.
Les types de discours déjà abordés aux niveaux précédents - description, narration, explication - vont être approfondis, tandis que l'argumentation, dont on avait seulement posé les bases au niveau B1, sera méthodiquement développée : l'acquisition majeure, pour ce niveau, est en effet la capacité à construire un argumentaire structuré. Le développement de cette capacité va de pair avec l'acquisition des moyens linguistiques correspondants, notamment l'enrichissement des connecteurs et des modes verbaux.
La compétence sociolinguistique, embryonnaire aux niveaux précédents, se développe : l'élève est confronté à une plus grande diversité de registres de langue. Au contact de documents très variés de par leur origine géographique et sociale, il peut se familiariser pour l'italien, en reconnaissance, avec quelques particularités régionales de la langue.

Évaluation

Les élèves scolarisés dans les sections Esabac choisissent, au moment de leur inscription à l'examen du baccalauréat, de se présenter, ou non, au titre de l'Esabac.

Les épreuves spécifiques en italien se substituent aux épreuves de langue vivante 1 et d'histoire géographie du baccalauréat. Les élèves ayant obtenus le baccalauréat avec une note moyenne au moins égale à 10/20 aux épreuves spécifiques (sans obligation d'obtenir séparément la moyenne à chacune des deux épreuves de la partie spécifique de l'examen) obtiendront également l'esame di stato.

Histoire et géographie

L'évaluation spécifique d'histoire-géographie fait l'objet d'une épreuve écrite en langue italienne d'une durée de cinq heures. La partie « histoire » et la partie « géographie » donnent lieu à l'attribution de deux notes distinctes. En vue de l'obtention du baccalauréat, le total de ces deux notes, affecté du coefficient de l'épreuve d'histoire-géographie de la série du candidat, est pris en compte au titre de l'épreuve d'histoire-géographie. En vue de l'obtention de l' Esame di Stato, seule la note de la partie histoire est prise en compte.

Langue et littérature

L'évaluation spécifique de langue et littérature italiennes fait l'objet de deux épreuves en langue italienne, l'une, écrite, d'une durée de quatre heures, et l'autre, orale, d'une durée de vingt minutes et précédée d'un temps de préparation de vingt minutes. Ces épreuves donnent lieu à l'attribution d'une note pour l'épreuve écrite et d'une note pour l'épreuve orale. En vue de l'obtention du baccalauréat, l'épreuve écrite est affectée du coefficient de l'épreuve de langue vivante 1 de la série du candidat.