Journée nationale de sensibilisation au handicap dans les établisements scolaires le vendredi 2 décembre 2012

mis à jour le 23/02/12

Parce que l'inclusion scolaire des élèves handicapés implique également de changer notre regard collectif sur le handicap à l'école, le ministère a annoncé l'organisation chaque année d'une journée de sensibilisation au handicap dans les établissements scolaires.

Cette journée de sensibilisation, mise en œuvre pour la première fois cette année, se déroulera  le 2 décembre, à la veille de la Journée mondiale des personnes handicapées. Organisée par le ministère de l’éducation nationale en lien avec le monde associatif et le secteur médico-social, cette journée vise deux objectifs :
-    sensibiliser l’opinion publique, la communauté éducative et l’ensemble des élèves aux enjeux de la scolarisation des élèves handicapés,
-    faire connaître et valoriser les actions de proximité conduites au quotidien par les associations et la communauté éducative qui permettent d’offrir à tous les élèves handicapés une chance pour réussir. 

Les chiffres clés de l’académie de Paris

  •        En 2011-2012, ce sont 4 930 enfants handicapés scolarisés, dont 2 870 dans le 1er degré et 2 060 dans le 2nd degré (contre 4 063 l’année précédente, soit + 867).
  •          Les 4 930 élèves handicapés se répartissent ainsi :

-          3 619 dans une classe ordinaire (contre 2 852 l’année précédente), dont 1 955 qui bénéficient d’un accompagnement individuel : c’est 15 fois plus qu’il y a 6 ans (en 2005 : 130 élèves accompagnés)
-          1 311  en classe pour l’intégration scolaire (CLIS) dans le 1er degré ou en Unité localisée pour l’inclusion scolaire (ULIS) dans le 2nd degré (contre 1 211 l’année précédente).

  •        60 CLIS (+ 3 à la rentrée 2011)
  •          52 ULIS, dont 45 en colleges et 7 en lycées (+ 6 à la rentrée 2011)

    L’académie de Paris recrute (en volume temps plein) :

-    environ 120 équivalents temps plein d’auxiliaires de vie scolaire  chargés d’un accompagnement collectif (AVS-co ) (soit au moins 1 par CLIS et ULIS)
-    583 équivalents temps plein d’auxiliaires de vie scolaire chargés d’un accompagnement individuel  (AVSI) dont :

-   51 assistants de scolarisation (AS)                                                       -  203 assistants d’éducation (AED)
-  327 contrat aidés ou emplois vie scolaire
-  2 AVSI recrutés par la Ligue de l’enseignement

Soit compte tenu de la diversité des contrats, 998 personnes en accompagnement individuel (AVSi) et 171 personnes en accompagnement collectif (AVSco)

  •  Zoom sur quelques réussites dans l’académie de Paris


Inclure les élèves handicapés en milieu scolaire ordinaire

  •   les CLIS dans les écoles du premier degré :


-  Ecole élémentaire du 5 rue de l’Hôpital Saint-Louis – 75010 Paris
Cette école élémentaire intègre parmi ses classes, une CLIS 1 (handicap mental et physique).

- Ecole élémentaire du 2 rue de la Guadeloupe – 75018 Paris
Les locaux de l’école, nombreux et bien équipés, permettent d’accueillir deux classes CLIS dans d’excellentes conditions encadrées par une équipe de coordinateurs dynamiques et investis : une classe CLIS 1 et une classe CLIS 4 (handicap moteur et troubles des apprentissages).

  •    Ecole élémentaire du 15, rue de l’Arbre sec – 75001 Paris

Cette école intègre une classe CLIS au protocole particulier : R’école. Ce dispositif a pour but de reconstruire des habiletés sociales (capacité à travailler seul, à deux, avec l’adulte, supporter la frustration, tenir ses engagements, observer les règles), restaurer l’image que les élèves ont d’eux-mêmes et leur apprendre à se repérer dans l’espace et dans le temps.

La scolarisation dans le dispositif R’école s’articule avec des activités scolaires, mais sans les contraintes sociales.
Le travail se fait individuellement, à partir des centres d’intérêt de l’élève, et en lien avec le travail de sa classe d’origine.
à Travail sur les habiletés sociales pour progressivement favoriser un meilleur rapport à l’autre.
à Expérimentations scientifiques (pour acquérir le reflexe de la démarche d’investigation qui progresse par validations successives d’hypothèses).
à Activités d’expression (centrées notamment sur la connaissance des émotions, ainsi que de leurs propres qualités et compétences).
à  Jeux d’écriture (pour dédramatiser l’acte d’écrire)
à Lecture de récits relatifs aux origines (permettant de verbaliser leurs inquiétudes et aborder leurs angoisses avec distanciation), etc.

Le dispositif propose 3 demi-journées avec des prises en charge en groupes pour travailler la question du rapport au social :
. Psychodrame (jeux de rôles)
. Langage (travail sur la presse…)
. Prise de risque (escalade, piscine…)
. Coopération et opposition (jeux collectifs spécifiques en EPS)

Les élèves de la classe CLIS reste scolarisés une demi-journée dans leur classe d’origine pour y garder un lien.

  •   les ULIS au collège et au lycée :


-   Collège André Citroën – 208, rue Saint Charles – 75015 Paris
ULIS Citroën (troubles psychiques)

L’établissement organise avec l’ULIS une exposition qui s'articule autour de la BD, de la poésie et du théâtre.
Cette exposition devait permettre aux jeunes de l'ULIS Citroën de présenter :
o    leur BD sur le thème "Si j'étais"
o    l'historique avec les différentes étapes de la création de cette BD
o    les cadres poétiques
o    des décors réalisés pour la représentation théâtrale de juin dernier à l'Espace Cévennes (15ème arrondissement de Paris). Le spectacle s'intitulait: « Terminus, tout le monde descend »
o    des séquences filmées du spectacle à partir du DVD.

-  Collège Jules Ferry – 77, boulevard de Clichy – 75009 Paris
ULIS Troubles des fonctions Motrices

Le coordinateur de la classe ULIS travaille en partenariat avec les enseignants des classes en milieu ordinaire pour adapter les devoirs aux élèves handicapés.
La classe de l’ULIS présente par ailleurs depuis au moins deux ans un projet sportif axé autour de l’équithérapie et de la danse (en partenariat avec le Théâtre national de Chaillot).
L’ULIS qui travaille beaucoup en utilisant du matériel informatique, tient à jour un Blog. Depuis 2009, en partenariat avec l’ARPEJH, les élèves visitent des entreprises à la découverte de métiers futurs et ont la possibilité en 3ème d’effectuer un stage en entreprise pendant une semaine.
-  Collège Jean Moulin – 75, rue d'Alésia – 75014 Paris

ULIS Déficience intellectuelle

La classe ULIS du collège Jean Moulin propose d’individualiser les projets culturels de la classe ainsi que les emplois du temps de chacun. Ainsi, certains élèves pratiquent le football ou participent à un atelier d’apprentissage des techniques de danse hip-hop, quand d’autres font partie de la chorale de l’établissement.

-  Lycée Professionnel Charles de Gaulle –  17, rue Ligner – 75020 Paris

ULIS Charles de Gaulle (tous handicaps)

Ouverte à la rentrée 2011, cette classe ULIS accueille une dizaine d’élèves issus de classes ULIS de collèges. Le coordinateur, M. Béton, s’attache en particulier à lier les apprentissages scolaires du socle commun de connaissances et de compétences avec les apprentissages sociaux (savoir être, se comporter avec les autres) et les enseignements culturels. Ce dispositif s’attache à faciliter l’insertion professionnelle en milieu « classique » ou spécialisé : tout au long de l’année, des professionnels (de la restauration, etc.) se rendent dans la CLIS pour faire découvrir leur métier aux élèves.
L’ULIS projette sous peu de réaliser 2 projets culturels particulièrement innovants :
o    un partenariat avec l’association « l’Arbre des mots » et l’illustrateur M. Muzo, lors duquel les élèves participeront à un atelier d’écriture. Chaque élève écrira un livre et repartira à la fin de l’année avec 3 exemplaires édités.
o    un partenariat avec une chanteuse, Françoise Le Golvan, qui animera un atelier autour de la chanson pendant lequel les élèves écriront les paroles d’une chanson puis l’interpréteront. Outre le travail d’écriture, cet atelier permettra aux élèves de travailler la maitrise de leur souffle et leur apprendra à se positionner socialement dans un groupe.


  •   le Pôle d’accompagnement à la scolarisation des jeunes sourds (PASS) :


Le PASS Turenne :
Afin de répondre aux demandes des familles qui font le choix d’un mode de communication en langue de signes (LSF) pour leur enfant sourd, l’académie de Paris leur propose depuis la rentrée 2010 un pôle LSF dans le 1er degré où les programmes scolaires sont enseignés en langue des signes. Les élèves sont répartis dans :
- un groupe d’élèves sourds d’âge maternel dont l’enseignant est un enseignant sourd,
-  un groupe d’élèves sourds d’âge élémentaire dont l’enseignant est un enseignant spécialisé.
Avec la présence d’un professionnel du pôle (enseignant ou AVS), le pôle LSF organise des activités partagées entre les élèves sourds et les élèves entendants.



  •    Sport et handicap:


Pour favoriser la pratique sportive des élèves handicapés et faire évoluer leurs représentations par les élèves valides, le 14 décembre 2011 dans les lycées et le 6 juin 2012 dans les collèges, sera organisée la journée « Changeons de regard ».

En collaboration avec les deux fédérations qui s’occupent du handicap, la Fédération Française Handisport et la Fédération Française de Sport adapté, la pratique des activités « handisport » (activités pratiquées par les handicapés) sera proposée aux lycéens et collégiens de la capitale. Le comité handisport organisera des compétitions d’athlétisme pour les handicapés en même temps et sur les mêmes lieux que les compétitions prévues pour les valides.

Presse - Contacts

mis à jour le 09/03/17

Service communication
Rectorat de l'académie de Paris
47, rue des Écoles
75230 PARIS cedex 05
communication.sorbonne@ac-paris.fr
Tél : 01 40 46 20 25/26/87