Bandeau

Magie de la boîte noire (2) : Pinocchio

PinocchioPommerat

Objectifs

Après avoir vu et étudié Le petit Chaperon rouge de Joël Pommerat, les élèves vont attendre le second spectacle Cendrillon, en découvrant un autre texte de Pommerat, Pinocchio.

JoelPommerat

Bibliographie

Un dossier complet sur cette pièce est disponible sur le site Educ.theatre-contemporain.net. Il fait référence en particulier à un dossier Pièce (Dé)montée consacré à la pièce.

PinocchioPommerat

Pour cette séquence on s'appuiera pour le jeu dramatique sur l’extrait de Pinocchio disponible dans le manuel de français : Nathan 2009, 6ème, collection Equipages, p.70 et 71 extrait du texte de Joël Pommerat, Pinocchio @Actes- Sud-Papiers, 2008, p.12 et 13. 

Description

1. Observation : 

Consignes : observez la mise en page. A quel genre littéraire appartient ce texte ? A quoi le voyez-vous ?

2. Mise en voix du texte :

Les élèves se lèvent. Chacun lit une phrase, le livre levé, le corps bien droit, détendu, les pieds à l’écart du bassin, la tête droite.

3. Etude de texte :

En classe entière, oralement :

  • Qui sont les personnages ? Quel lien ont-ils entre eux ?
  • Quels sont, selon vous, les traits de caractère dominants de Pinocchio? Comment les expliquez-vous ?
  • Comment réagit son père ? Quelle leçon donne-t-il au pantin ?
  • Qu’est-ce qui est drôle ? Qu’est-ce qui ne l’est pas ? Justifiez vos réponses.

4. Mise en jeu

Improvisation.

Consigne : En vous appuyant sur ce que vous avez compris du texte, improvisez cette scène, telle que vous la comprenez.

5. Le dispositif

  • On pousse les tables
  • Les élèves jouent deux par deux

6. Les règles du jeu :

  • On parle fort : on joue pour les autres.
  • On s’écoute quand on joue ensemble : on joue avec les autres.
  • Le « public » écoute les camarades qui jouent : on apprend autant en regardant qu’en jouant et l’on apprend les uns par les autres.
  • A l’issue de chaque  prestation, les "acteurs" disent comment cela s’est passé pour eux, s’ils ont eu des difficultés ou pas, lesquelles éventuellement.
  • Les « spectateurs » lèvent le doigt et disent ce qu’ils ont vu, ce qu’ils ont trouvé juste ou pas, font éventuellement des propositions. A l’issue des échanges, ceux-là passent au plateau. 

Remarques : le passage par le jeu, qui met en évidence les enjeux sociaux du texte et les caractères possibles des personnages de Pommerat, la polysémie du texte, les différents écarts dans la relation "père-fils", est d’une grande richesse. Les élèves perçoivent la polysémie du texte. Ils parlent beaucoup du laxisme de certains pères, des « racailles », de l’incompréhension entre générations, et sont interpellés par quelque chose qu’ils ne connaissent pas : la misère et  la faim.

7. Apprentissage  du texte en deux fois (il est conseillé à tous d’apprendre les deux rôles).  

Consigne : apprenez par cœur le texte qui ne devra pas être récité mais joué en tenant compte des observations que nous avons faites en classe sur les  possibles sens du texte  et caractères des personnages.

8.     En parallèle, étude de la langue :

  • les niveaux de langue. 
  • Les phrases verbales/ non verbales. 
  • Les types de phrase

9. Jeu scénique :

Dispositif : on pousse les tables. Mêmes consignes que pour le jeu d’improvisation. Le professeur  aide les élèves à mettre en place quelques techniques simples : jouer face public, recevoir une réplique et réagir avec le corps, adresser vraiment son texte.

Remarques : quelques spécimens passionnants du "pantin" et de "l’homme âgé" surgissent. Ils ont beaucoup à voir avec des situations observées ou vécues.

Nous complétons notre cours sur le comique.

Zoom

LOGO ODYSSEUM Vdef LOGO 2 copie 8

eduscol

Capture d’écran 2021-05-11 à 14.44.01