Bandeau

Stages et séjours professionnels en Italie

mis à jour le 20/10/17

Le Centre international d'études pédagogiques (CIEP), en liaison avec l'inspection générale de l'éducation nationale, gère la mise en œuvre et le suivi administratif et financier des échanges, des stages et des séjours linguistiques présentés ici.

L'objectif de ces actions de formation est de renforcer les compétences linguistiques et interculturelles des enseignants et de favoriser l'ouverture sur l'Europe et le monde des établissements scolaires.

Ces programmes de mobilité participent à la formation tout au long de la vie des enseignants des premier et second degrés et contribuent à la promotion du français à l'étranger.

Pour l'italien, deux stages d'été sont organisés : le séminaire franco-italien et le stage de Pérouse.

Catégories concernées

Les professeurs d’italien de toutes catégories, titulaires, qui enseignent dans un établissement public du second degré (enseignement général, technologique et professionnel), et sous certaines conditions, les personnels contractuels et vacataires.

Prise en charge

Les frais sur place (cours, activités organisées, déplacements, hébergement, repas) sont pris en charge par le CIEP (Ministère de l’Education nationale). Les frais de transport (domicile en France/lieu de stage) sont à la charge des participants, qui organisent eux-mêmes leur voyage.
Les participants sont dans l’obligation d’accepter les modalités d’hébergement prévues dans le cadre du stage et ne peuvent en aucun cas être accompagnés de personnes de leur entourage.

Les participants s’engagent à être présents pendant toute la durée du stage et à respecter les principes de ponctualité et d’assiduité. Toute enfreinte à cette règle fera l’objet d’un rapport adressé au chef d’établissement, à l’IA-IPR et à l’Inspection générale.

Nombre de participants

14 professeurs français d'italien et 14 professeurs italiens de français.

Dates du stage

Du 16 juillet au samedi 28 juillet 2018. Arrivée le dimanche 15 juillet 2018.

Lieu du stage 

Italie

Responsable

Christiane Haccoun

Mode d’hébergement

Chambre individuelle (si possible)

Thèmes des exposés

  • Un exemple d’apprentissage en classe de langues par le jeu
  • Un exemple de stratégies pour développer la compétence phonologique
  • Un exemple d’activité théâtrale : technique et pratique de classe
  • Un exemple d’utilisation de la littérature jeunesse

Contenus

Travaux de groupe

Les travaux de groupe auront pour objectif la simulation de la préparation d’un échange scolaire. Dans ce cadre, les participants élaboreront un parcours didactique (linguistique et culturel) s’appuyant, au choix, sur les ressources offertes par la culture, les traditions, l’histoire ou les institutions et l’économie locales.

Thèmes transversaux

  • L’utilisation des outils numériques
  • l’aggiornamento linguistique et culturel mutuel réalisé à la faveur des travaux. Ce thème transversal se traduira par l’établissement d’un glossaire afférent aux thèmes abordés et correspondant aux besoins apparus en cours de route.

Modalités pratiques

  • Les professeurs doivent préparer un exposé individuel de 20 minutes environ sur l’un des quatre sujets des travaux individuels
  • Cet exposé peut être fait en français ou en italien, au choix des professeurs
  • Pour illustrer l’exposé, les professeurs peuvent apporter tout le matériel qu’ils souhaitent (document PowerPoint, CDROM, CD, DVD, clés USB, etc.)
  • Les professeurs doivent aussi réfléchir au thème des travaux de groupe.

Date limite et modalités de transmission des dossiers (par la voie hiérarchique)

Les dossiers de candidature, revêtus de tous les avis hiérarchiques, seront déposés auprès du rectorat pour le 26 janvier 2018.

Catégories concernées

Les professeurs de toutes catégories, titulaires, qui assurent au minimum 6 heures hebdomadaires d’enseignement d’italien et qui enseignent dans un établissement public du second degré (enseignement général et technologique), et, sous certaines conditions, les personnels contractuels et vacataires.
Ce stage est également ouvert aux professeurs de disciplines non linguistiques (DNL) qui ont une bonne connaissance de l’italien et qui enseignent en sections européennes.

Prise en charge

Les frais sur place (cours, activités organisées, déplacements, hébergement, repas) sont pris en charge par le CIEP (ministère de l’Education nationale) et par le ministère italien de l’Instruction, de l’Université et de la Recherche, dans le cadre de l’accord culturel franco-italien.

Les frais de transport (domicile en France/lieu de stage) sont à la charge des participants, qui organisent eux-mêmes leur voyage.
Les participants sont dans l’obligation d’accepter les modalités d’hébergement prévues dans le cadre du stage et ne peuvent en aucun cas être accompagnés de personnes de leur entourage.

Les participants s’engagent à être présents pendant toute la durée du stage et à respecter les principes de ponctualité et d’assiduité. Toute enfreinte à cette règle fera l’objet d’un rapport adressé au chef d’établissement, à l’IA-IPR et à l’Inspection générale.

Nombre de participants

42

Dates du stage

Dernière quinzaine du mois de juillet. Dates à préciser.

Lieu du stage

Università per Stranieri di Perugia - Palazzo Gallenga - Piazza Fortebraccio 4 - 06123 PERUGIA Tél : 00 39 75 57 46 237-236 - fax : 00 39 75 57 46 237- site : www.unistrapg.it/

Responsable

Monsieur Angiolo Boncompagni

Mode d’hébergement

Hôtel

Contenu

  • Littérature : auteurs et oeuvres de la période contemporaine.
  • Langue :
    • Évolution de la langue (les néologismes, les langages sectoriels, la langue des jeunes) ;
    • Théorie et pratique de la traduction ; travaux en atelier et échanges ;
    • Séminaire : utilisation de matériaux authentiques dans l’enseignement de l’italien ; exposés et débats.
  • Histoire : la situation sociopolitique italienne actuelle ; l’histoire de l’Italie (périodes à définir),
  • Art : les grandes étapes de l’art italien (période à définir).
  • Musique (période à définir).
  • Théâtre (contenu à définir).
  • Cinéma et enseignement de l’italien : réalisateurs et oeuvres de la période récente.
  • Découverte culturelle de l’Italie qui permettra l’approfondissement de certains aspects évoqués pendant les cours (programme prévu en fin de semaine).
  • Méthodologie d’évaluation des activités langagières orales en fonction des niveaux communs de référence (A1 à C2) du CECRL : analyses de production et critères d’évaluation.

Date limite et modalités de transmission des dossiers (par la voie hiérarchique)

Les dossiers de candidature, revêtus de tous les avis hiérarchiques, seront déposés auprès du rectorat avant le 26 janvier 2018.

 

Public concerné

Professeurs de langues vivantes étrangères et de disciplines non linguistiques (prioritaires) / professeurs d’autres disciplines (non prioritaires) exerçant dans un établissement public du second degré qui souhaiteraient effectuer un séjour de deux semaines d’observation dans un établissement européen.

Objectifs généraux

Pour le professeur français candidats au départ 

  • Renforcer les compétences en langues vivantes étrangères des enseignants français et de développer les échanges éducatifs entre les pays partenaires ;
  • Participer à la vie d'un établissement scolaire européen (observation de cours et de pratiques pédagogiques, conduite de cours en binôme avec un collègue étranger, étude de dispositifs d'accompagnement des élèves, analyse des procédures d'évaluation, d'orientation ou d'encadrement).

Pour l’établissement français d’accueil 

  • Accueillir un professeur étranger dans l’établissement permet d’améliorer la compétence linguistique des élèves, de découvrir le fonctionnement d’un autre système éducatif, d’échanger des bonnes pratiques, etc.

Les avantages du programme des séjours professionnels

  • Séjour court (deux semaines, dont une semaine sur le temps des congés scolaires), donc davantage de facilité pour gérer le séjour, aussi bien pour le professeur que pour l’établissement ;
  • Programme flexible, adapté aux objectifs du professeur et de l’établissement d’accueil ;
  • Possibilité d’accomplir ce séjour dans un délai de 14 mois.

Profil des professeurs candidats au départ

  • Enseigner dans un établissement public français du second degré (ne pas être affecté à titre provisoire dans l’établissement);
  • Ne solliciter en aucun cas pour l’année du séjour une mutation, un détachement ou un congé pour formation ;
  • Ne pas avoir à regagner son poste en cours de séjour pour accomplir un stage probatoire ou remplir toute autre obligation liée au déroulement de sa carrière.

Établissements candidats à l’accueil d’un professeur européen 

  • Être un établissement public du second degré.

Conditions de l'échange

  1. Position administrative des professeurs
    Un séjour professionnel n’est pas un détachement. Les professeurs restent en position d’activité et continuent d’être rémunérés sur leur poste. Tout enseignant est tenu, au terme du séjour, de regagner son poste en France.
     
  2. Traitement
    Le professeur français continue de percevoir en France son traitement en euros. Les cotisations à la sécurité sociale y sont normalement précomptées.
     
  3. Allocation d’aide à la mobilité 
    1. Une allocation forfaitaire d’aide à la mobilité sera versée aux participants par le Centre international d’études pédagogiques. Le montant du forfait de 400 € ne varie pas en fonction des aléas qui peuvent survenir en cours de séjour. De plus, ce montant fixe est forfaitaire et indépendant des coûts occasionnés par les frais de séjour.
      L’attribution de l’allocation reste conditionnée à l’accomplissement, jusqu’au terme prévu, de la totalité du séjour professionnel dans l’établissement étranger d’accueil, sauf cas exceptionnel (maladie, etc.).
    2. Les chefs d’établissements des candidats à un séjour professionnel peuvent solliciter une bourse Erasmus auprès de l’agence Europe éducation formation France (2E2F) à l’adresse suivante : www.agence-erasmus.fr
       
  4. Organisation du séjour
    Les professeurs candidats à un séjour professionnel sont responsables de l'organisation de leur séjour.
     
  5. Valorisation du séjour
    Les professeurs ayant réalisé un séjour professionnel pourront obtenir un Europass mobilité téléchargeable sur le site du CIEP.

Comment poser votre candidature ?

Calendrier de dépôt des candidatures

Voir le BOEN n° 35 du 19 octobre 2017

Lisez attentivement le programme détaillé du programme des Séjours professionnels avant toute démarche d'inscription.

  • Pour un départ :
    Procédez à votre inscription en ligne sur le site du CIEP avant le 25 mars 2018. Conservez une copie de votre dossier et remettez la version imprimée du PDF (reçu par courriel) à votre chef d'établissement après l'avoir visée et signée. Après y avoir apposé son avis, celui-ci transmet le dossier au DAREIC de votre académie le 30 mars 2018 au plus tard.
    Le DAREIC se chargera ensuite de faire parvenir au CIEP le dossier revêtu de tous les avis hiérarchiques. Votre candidature ne sera validée que lorsque l'exemplaire papier, visé par la hiérarchie, sera reçu au CIEP pour le 2 mai 2018.
    Tout dossier reçu par le DAREIC après cette date sera considéré comme non recevable
  • Pour un accueil :
    Procédez à votre inscription en ligne sur le site du CIEP avant le 1er avril 2018.
    La version imprimée du PDF (reçu par courriel) une fois visée et signée par le chef d'établissement et la personne contact de l'établissement sera à transmettre au CIEP pour le 2 mai 2018.
    Une copie sera adressée au DAREIC de votre académie pour information.

Si vous souhaitez réaliser un séjour croisé (partir et accueillir), veillez à remplir les deux dossiers de candidature.

Réponses aux candidats (professeurs et établissements)

Tous les candidats seront avisés par notification du résultat de l’étude des dossiers.