Bandeau

Le nouvel âge de la solidarité, N. Duvoux

Coll. La République des idées, Éd. du Seuil, Février 2012

Le système français de protection sociale, mis en place après la Seconde guerre mondiale, était plutôt un système d’assurance, destiné à couvrir un certain nombre de risques supportés par les travailleurs et leur famille.

Progressivement, ce système a intégré de plus en plus de dispositifs d’assistance afin de faire face à la pauvreté et à l’exclusion. Deux phénomènes en progression du fait de l’augmentation et de la pérennisation du chômage et de l’extension du travail précaire.

L’auteur voit dans cette évolution l’origine d’une « protection sociale à 2 vitesses » ; en outre, il dresse un constat très sévère sur les politiques d’assistance menées depuis les années 1980 : d’abord, elles seraient souvent inefficaces et, parfois même, nuisibles lorsqu’elles favoriseraient la dépendance, la perte d’autonomie des assistés et qu’elles perpétueraient la précarité qu’elles sont censées combattre. Ensuite, cette assistance susciterait une stigmatisation des assistés par une partie croissante de la population qui les assimilerait à des « profiteurs ».

Il s’agit donc, pour l’auteur, « d’inventer une nouvelle solidarité », de « refonder un contrat social qui réconcilie l’autonomie des individus et la solidarité nationale », par exemple, en faisant de l’aide sociale un droit afin de faire advenir une véritable « citoyenneté sociale ».

Un regard critique sur le système français de protection sociale et son évolution qui mériterait l’attention des autorités …et une lecture attentive des enseignants en SES qui pourront s’y référer en cours.

 

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation