Bandeau

Le lien entre l’école et la famille : vers une co-éducation

Résolument centrée sur l’enfant, ses progrès et son épanouissement dans la communauté scolaire, l’école maternelle est très ouverte aux parents. Elle partage avec les parents l’éducation des enfants qui lui sont confiés, ce qui implique une confiance et une information réciproque. L’école se doit d’expliquer, de faire comprendre et de justifier ses choix, de donner à voir et à comprendre ses façons de faire. Elle s’attache à prendre le temps d’écouter chaque famille et de lui rendre compte des progrès ou des problèmes passagers rencontrés par son enfant.

Vignette lien ecole familleTrois questions à Eve Leleu-Galland, inspectrice de l'Éducation nationale
Auteur de "Les Cahiers, mémoires de vie", CNDP de l’académie d’Amiens, avril 2002

 

Sommaire

Comment l'école conçoit-elle le rôle des parents à l'école maternelle ?

Entre les enseignants et les parents à l'éole maternelle, le plus difficile à construire, c'est la bonne distance. C'est le premier contact des parents avec l'école, et celle-ci va leur renvoyer une autre image de leur enfant, l'image plus distanciée d'un enfant qui commence, peu à peu, à échapper au seul cercle de famille.
Les parents découvrent un nouveau métier, celui de parent d'élève : des liens sont à construire, entre les enfants, la famille et l'école, dans une perspective de dialogue et de collaboration educative. Les attentes des parents, celles des enseignants doivent s'ajuster pour la réussite du projet éducatif de l'enfant.

▲ Haut de page

Qu'est-ce qu'un cahier de vie ?

Le cahier de vie permet de prendre en charge une partie de cette relation. Il appartient à l'enfant et voyage entre l'école et la famille. Les parents peuvent ainsi prendre connaissance de ce qui se passe à 'école : l'enfant dessine, colle des textes, des images et d'autres traces des activités de la classe. Le cahier donne une place aussi à la vie de l'enfant a` l'extérieur de l'école : l'enfant y dépose des photos, des écrits et des objets prélevés autour des événements de sa vie et qui en portent le témoignage.
C'est un support de verbalisation et d'échanges dont le centre est l'enfant ; la famille peut parler avec lui, le solliciter sur la vie à l'école qui est conservée dans le cahier. C'est aussi une mémoire qui joue un rôle important de repère dans la structuration de l'enfant parce qu'il concrétise les différentes étapes de son développement.

▲ Haut de page

Existe-t-il des initiatives pour associer de plus près les familles ?

Dans certaines écoles maternelles, les enseignants s'appuient sur les associations de parents d'élèves pour proposer des séances de réflexion communes sur les rythmes scolaires, la question de l'autorité ... Ou encore, on réunit différents acteurs qui s'occupent du jeune enfant et on croise les regards à partir de places ou de professions différentes. On arrive ainsi à mieux cerner les missions spécifiques des uns et des autres, à mieux définir l'identité de l'école maternelle et faire comprendre son projet.

▲ Haut de page