Bandeau

Les temps de sieste ou de repos

Vignette sieste La sieste a pour objet le repos des élèves qui en ont besoin.
Les conditions matérielles permettent généralement de ne la proposer qu’aux plus jeunes : les élèves de petite section. Publié en décembre 2010

Cependant, d’un enfant à l’autre, ces besoins peuvent être différents.

Ainsi un enfant qui n’est pas endormi alors qu’il est couché depuis vingt minutes n’a sans doute pas besoin de dormir ce jour là. En revanche, un élève de moyenne section doit pouvoir dormir à l’occasion s’il en manifeste le besoin.

La sieste suit immédiatement le déjeuner. Les élèves sont donc couchés vers 12h30 avec la collaboration des animateurs de l’interclasse.

Pendant la sieste, la présence de l’enseignant n’est pas impérative dans le dortoir ; un aménagement interne des services, conçu en conseil élargi (ASEM, enseignants, directeur) peut être organisé. Ainsi une ASEM peut se tenir dans le dortoir pour aider aux différentes tâches matérielles. Toute autre disposition doit faire l’objet d’un volontariat clairement exprimé de l’ASEM. Elle est alors prévue dans le projet d’école et soumise à autorisation tant de l’inspecteur d’académie que de la direction des affaires scolaires de la ville. En tous état de cause, c’est l’enseignant qui reste le responsable légal de ses élèves.

L’enseignant pourra se tenir dans la classe contigüe, dans ce cas il interviendra auprès des élèves de sa classe qui ne dorment pas ou prendre en charge un groupe d’une autre classe dans le cadre d’un travail défini en collaboration par l’équipe des maîtres du cycle. Il reste à proximité puisqu’il est toujours responsable de sa classe.

Les activités scolaires peuvent alors reprendre pour tous à 14h30.

Les élèves qui déjeunent chez eux peuvent avoir le même rythme que ceux qui sont restés à l’école. Un accueil est alors prévu pour eux à l’école à 14h30, cette disposition étant précisée dans le règlement intérieur.


Cet article fait partie du document académique "L’école maternelle à Paris", rubrique "Les temps éducatifs"
Pour lire la suite, voir l’article suivant : Les temps de collation ou des goûters