Bandeau

L’effort et la mémoire

mis à jour le 26/11/12

Vignette memoire L’élève est capable de fournir de nombreux efforts : il trouve sa récompense dans la réussite. Il convient donc de ne jamais rechercher la facilité pour les élèves – car ce qui est facile à réaliser ne présente pas d’intérêt – mais, au contraire de proposer des situations complexes qui exigeront des efforts. Cette complexité doit bien évidemment être adaptée aux capacités diverses des élèves. L’apprentissage de l’effort contribue au plaisir d’apprendre. (Publié en décembre 2010)

Illust memoire

Ses connaissances, ses savoir-être et savoir-faire s’organisent, se stabilisent et se mobilisent dans l’action. Mais l’utilisation de la mémoire est coextensive à toutes ses activités, c’est pourquoi son entraînement est indispensable dès l’école maternelle. Il ne peut y avoir de compréhension et de raisonnement qu’au prix d’une sollicitation constante de la mémoire. Comprendre les situations d’apprentissage favorise la mise en lien des informations mémorisées, le « stockage » de celles-ci pour une restitution plus efficace. Les différentes mémoires de l’enfant ne cesseront d’être sollicitées et entraînées tout au long de sa scolarité.


Cet article fait partie du document académique "L’école maternelle à Paris", rubrique "Pédagogie"
Pour lire la suite, consulter la rubrique "La communauté éducative"