Bandeau

Les filières métiers d'art

Ces formations visent, en premier lieu, à l’acquisition « du geste », la main étant lefondement des métiers d’art. Cependant, la forte coloration artistique de ces filières et la nécessité de s’adapter aux évolutions technologiques complète cette acquisition, dans les formations de niveau IV, par de fortes références artistiques incluant despratiques contemporaines et innovantes et la mise en œuvre de projets. Cette dimension technologique s’officialise au fil des rénovations de référentiels, notamment des B.M.A.

Diplômes de la filière

Au sein des certifications professionnelles, les formations aux « Métiers d’art » proposentun premier niveau de diplôme, les C.A.P « Métiers d’art » (M.A.) et deux diplômes de niveauIV, les Baccalauréats Professionnels « Artisanat et Métiers d’Art » (A.M.A.) et les Brevet des Métiers d’art (B.M.A). Par ailleurs, la réforme du Baccalauréat Professionnel en trois ans aconduit à la création d’un B.E.P. « Métiers d’art », diplôme intermédiaire de niveau V lié à unbaccalauréat A.M.A.

  • C.A.P. « Métiers d ‘Art » : 
    Quatre-vingt C.A.P. « Métiers d’Art » sont recensés par le « Répertoire des métiers del’artisanat d’art ». Certains sont parfois confortés par une Mention Complémentaire (M.C.) Suivant les filières, ces diplômes permettent une insertion professionnelle directe ou une poursuite d’étude en Première Professionnel A.M.A. ou en B.M.A.
  • Baccalauréats Professionnels « Artisanat et Métiers d’Art »
    Ils sont six :

• Tapisserie d’ameublement
• Arts de la Pierre
• VerrerieScientifique
• Métiers de l’Enseigne et de la Signalétique
• Marchandisage Visuelle
• Communication Visuelle Plurimédia

Les deux derniers étant plus des diplômes validant des formations en « Design de Communication » que proprement « Métiers d’art ». Les baccalauréats A.M.A. permettent une insertion professionnelle directe ou, pour certains des meilleurs élèves, une poursuite d’étude en B.T.S. « Design ».

  • Brevet des Métiers d’Art
    Ils sont actuellement quinze :        

        • Armurerie
        • Art de la reliure et de la dorure
        • Bijou
        • Broderie
        • Céramique
        • Dentelle
        • Ébéniste
        • Ferronnerie
        • Graphisme et décor
        • Horlogerie
        • Orfèvrerie
        • Souffleur de verre
        • Technicien en facture instrumentale
        • Verrier décorateur
        • Volume staff et matériaux associés

Plusieurs texte officiels actuels (Décret n° 2011-1029 du 26 août 2011) et à venir, visent à harmoniser les deux diplômes de niveau IV que sont les Baccalauréats Professionnels et les B.M.A. Ainsi, pour ce dernier examen, l’évaluation se fera-t-elle, à partir de la session 2014, par unité et les diplômes pourront-ils comporter des mentions « Assez bien », « Bien »et « Très bien », ainsi que lʼindication « Section Européenne ». Par ailleurs, il est prévu que des programmes de disciplines générales adaptés de ceux du Baccalauréat Professionnel soient mis en place pour la rentrée 2013. Les textes actuels visent également à une harmonisation des B.M.A. entre eux. Ainsi, l’Arrêté du 17-7-2012 (J.O. du 31-7-2012) installe-t-il une grille horaire commune à tous les B.M.A. Elle propose des volumes horaires globalisés et prévoit 30 heures d’ « Accompagnement Personnalisé ». La session 2015 verra également l’utilisation d’un règlement d’examen commun à toutes les filières. Les B.M.A. permettent une insertion professionnelle directe ou, pour les meilleurs élèves, une poursuite d’étude en Diplôme des Métiers d’Art (D.M.A.).

Structure de la filière

Si les Baccalauréats A.M.A. ne se différencient pas des autres Baccalauréats Professionnelsen trois ans, les filières conduisant à un B.M.A. proposent un parcours post-troisième de quatre années. En effet, l’accession aux deux années de formation préparatoires au B.M.A. n’est normalement possible qu’après avoir validé un diplôme de niveau V, généralement un C.A.P. M.A.
Le décret du 26 août 2011 prévoit cependant la possibilité de positionnement, au cas par cas, d’élèves directement en formation préparatoire au B.M.A. Cette disposition concerne particulièrement des élèves déjà bacheliers.