Bandeau

Le DE de puériculture, c'est quoi ?

contrôle des connaissances s’effectue au moyen de :

  • trois épreuves écrites et anonymes portant sur l’ensemble du programme de formation, notées chacune sur 30 par les enseignants 
  • trois épreuves pratiques de synthèse, notées sur 30 par des professionnels, dans les domaines suivants : la pratique professionnelle qui fait l’objet d’une épreuve de trois heures, la pédagogie et l’éducation font l’objet d’une épreuve d’une heure, l’identité professionnelle qui donne lieu à la présentation par oral d’un projet professionnel 
  • une évaluation des stages par le responsable de la structure qui accueille l’étudiant : il attribue à chacune des capacités suivantes, capacité à résoudre un problème infirmier auprès d’un enfant, capacité à se former sur un terrain professionnel, capacité à se situer dans le service, capacité à se perfectionner, une note sur 10 points.


Le Diplôme d’Etat est délivré aux étudiants ayant obtenu :

  • Une note au moins égale à 15 sur trente au contrôle de connaissances 
  • Une note au moins égale à 15 sur 30 à chacun des épreuves de synthèse 
  • Une note moyenne égale à 5 sur 10 pour chacune des quatre capacités évaluées en stage.

La formation, à la fois théorique et pratique, fait alterner périodes d'enseignement et périodes de stages. Elle est sanctionnée par une évaluation continue et validée par la délivrance d'un diplôme d'Etat. Les formateurs sont des puéricultrices enseignantes et des professionnels de terrain.

Les études sont à temps plein. Elles comportent , réparties sur douze mois de scolarité, des enseignements théoriques, pratiques et cliniques d’une durée de  1 500 heures dont :

  • 650 heures d’enseignements théoriques et 140 heures de travaux dirigés et d’évaluation sont  articulés autour de trois pôles : l’enfant et la santé (notions sur la naissance, la croissance, le développement psychologique, l’alimentation...), la promotion de la santé de l’enfant (étude des politiques de santé, sociologie de la famille...) et la profession (rôle et fonctions de la puéricultrice...).

Les matières abordées :

  • Connaissance de l'enfant : physiologique, pathologique, diététique.
  • Soins : santé publique, hygiène en collectivité, éducation sanitaire.
  • Sciences humaines : sociologie, psychologie et psycho-somatologie, psychopédagogie.
  • Droit : organisation administrative, sanitaire et sociale.
  • Recherche - action ; Education - relation ; Gestion.

 

  • Et  710 heures de stages cliniques dans des structures d’accueil, des maternités, des services de néonatalogie, pédiatrie et protection maternelle et infantile.

 

lien-vers-article Le site du Comité d’entente des écoles préparant aux métiers de l’enfance

lien-vers-article Arrêté du 12 décembre 1990, version consolidée d'avril 2010 - DE de Puéricultrice

 

 

 

 

Le contrôle des connaissances s’effectue au moyen de :

  • trois épreuves écrites et anonymes portant sur l’ensemble du programme de formation, notées chacune sur 30 par les enseignants 
  • trois épreuves pratiques de synthèse, notées sur 30 par des professionnels, dans les domaines suivants : la pratique professionnelle qui fait l’objet d’une épreuve de trois heures, la pédagogie et l’éducation font l’objet d’une épreuve d’une heure, l’identité professionnelle qui donne lieu à la présentation par oral d’un projet professionnel 
  • une évaluation des stages par le responsable de la structure qui accueille l’étudiant : il attribue à chacune des capacités suivantes, capacité à résoudre un problème infirmier auprès d’un enfant, capacité à se former sur un terrain professionnel, capacité à se situer dans le service, capacité à se perfectionner, une note sur 10 points.

Le Diplôme d’Etat est délivré aux étudiants ayant obtenu :

  • Une note au moins égale à 15 sur trente au contrôle de connaissances 
  • Une note au moins égale à 15 sur 30 à chacun des épreuves de synthèse 
  • Une note moyenne égale à 5 sur 10 pour chacune des quatre capacités évaluées en stage.

lien-vers-article Arrêté du 12 décembre 1990, version consolidée d'avril 2010 - DE de Puéricultrice

Actuellement, 13 759 Puéricultrices exercent en France.

L’infirmière puéricultrice  exerce des activités de soin et d’éducation dans les établissements de santé accueillant des enfants de la naissance à l’adolescence, dans les établissements et services d’accueil des enfants de moins de 6 ans et dans les services de protection et de promotion de la santé de l’enfant et de la famille.

Spécialiste de l’enfance et de l’adolescence, elle  mobilise son expertise pour poser un diagnostic de santé et un diagnostic de développement de l’enfant et pour mettre en œuvre un projet avec l’enfant et ses parents.

Au sein d’une équipe pluri professionnelle, elle :

  • prend soin des enfants dans une approche globale pour maintenir, restaurer et promouvoir leur santé
  • dispense des soins de continuité de la vie et des soins techniques en cas d’altération de la santé
  • favorise l’autonomie, la socialisation et contribue à l’éveil culturel et artistique de l’enfant
  • contribue à l’intégration des enfants en situation de handicap et à la lutte contre les exclusions
  • assure des actions de protection de l’enfant
  • conçoit des actions de promotion de la santé dans une approche communautaire
  • collabore à la gestion administrative et financière des institutions.

Secteurs d'activité

La puéricultrice travaille  pour des services sociaux, des structures de garde ou des services hospitaliers. Au sein d'une équipe de professionnels de la santé ou de l'éducation, elle apporte des soins aux enfants.

La puéricultrice travaille au sein d'une équipe pluridisciplinaire (médecins, pédiatres, infirmiers, éducateurs de jeunes enfants, travailleurs sociaux, selon son secteur d'exercice...).

  • En milieu hospitalier : les soins étant assurés 24h/24, la Puéricultrice,  travaillera en équipe du matin, d'après-midi ou de nuit, y compris  des week-ends, sur la base légale du temps de travail soit 35h/semaine.
  • En établissements d'accueil des enfants de moins de 6 ans (crèche) elle assure la direction et le fonctionnement de la structure. Les horaires varient de 7h à 19h sur la base de35h/semaine.
  • En  Protection maternelle et infantile, elle coordonne des actions de prévention de la santé des enfants et des familles en centre mais aussi au domicile des familles. 

Evolution de carrière

  • Après 4 ans de pratique professionnelle, elle peut  préparer le diplôme de cadre de santé en 1 an et prendre ainsi  la responsabilité d'un service, comme une pouponnière.
  • Après 5 ans d'activité professionnelle, elle peut  diriger un établissement d'accueil ou de garde, comme une crèche ou une halte-garderie.

Rémunération nette au 1/01/02

puéricultrice de classe normale
Début de carrière : 1536,38 €
Fin de carrière : 2274,06 €

Infirmier de bloc opératoire de classe supérieure
Début de carrière : 21877,18 €
Fin de carrière : 2554,26 €

Puéricultrice cadre de santé
Début de carrière : 1850,07 €
Fin de carrière : 2846,58 €

Puéricultrice cadre supérieur de santé
Début de carrière : 2540,50 €
Fin de carrière : 3050,02 €

La région Ile-de-France qui a de nombreux équipements sanitaires et sociaux, offre des débouchés et une diversité d'emplois à tous ces professionnels.

lien-vers-article Le site de l'Association nationale des puéricultrices diplômées et étudiantes– ANPDE