Bandeau

Groupe 1 - Planification des activités et organisation du travail de l'élève

mis à jour le 27/09/13

Voici le premier chapitre des "Chemins pour piloter l'étude de gestion". L'objectif du groupe de travail était de se doter de moyens d’organisation sous contraintes.

Réflexion didactique

groupe 1La préparation des élèves à l’épreuve anticipée "Étude de gestion" nécessite une organisation rigoureuse des activités qu’ils ont à réaliser pour finaliser leur dossier et passer dans les meilleures conditions l’épreuve orale. Elle pose plusieurs questions :

  1. Quel est le rôle que doit jouer le professeur de Sciences  de gestion ?
  2. Comment intégrer la préparation de l’épreuve dans la progression pédagogique de l’enseignement de Sciences de Gestion ?
  3. Comment faire appréhender la gestion du temps aux élèves ?

 

Quel est le rôle que doit jouer le professeur de Sciences de gestion ?

Le professeur a évidemment un rôle à jouer tout au long de l’année : présentation des questions de gestion et de l’épreuve ; suivi et contrôle des activités élèves et enfin évaluation.
La planification de la préparation à l’épreuve va permettre aux élèves de bien identifier les différentes étapes constituant l’étude de gestion et de respecter les dates butoir fixées par le professeur : points de contrôle, validation des informations, remise de documents intermédiaires, remise du dossier final.

 

Comment intégrer la préparation de l’épreuve dans la progression pédagogique de l’enseignement de Sciences de gestion ?

Cette préparation à l’épreuve doit donc être intégrée dans la progression pédagogique du professeur. Dès lors un certain nombre de questions se posent :

  • Combien d’heures consacrer à l’étude de gestion ?
  • Combien de séances faut-il organiser pour préparer à l’étude de gestion ?
  • Quel contenu donner à ces séances ?
  • Quels moyens planifier pour aider les élèves dans leurs activités ?
  • Quels points de contrôle mettre en place ?
  • À quels moments contrôler, valider ?
  • Comment se libérer du temps pour valider/conseiller des travaux individuels tous différents?
  • Comment intervenir efficacement à plusieurs dans le suivi des études (professeur et documentaliste par exemple) ?
  • Etc.

Comment faire appréhender la gestion du temps aux élèves ?  

C’est la première fois, pour beaucoup de nos élèves, qu’un travail leur est demandé à un horizon de plusieurs mois. Cet horizon peut leur sembler très lointain. De plus, toutes les séances de cours ne seront pas nécessairement consacrées à la préparation de l’étude sur la période considérée. La découverte d’autres thèmes de gestion s’intercalera avec les séances de recherche documentaire et de synthèse propres à l’étude. Enfin, des séances de travail "libres", sur le temps personnel des élèves, seront sûrement nécessaires, et requerront une forte autonomie de leur part.

Ce fonctionnement des séances de travail augmente la difficulté pour appréhender le temps qui leur est imparti.

La représentation du temps par les élèves risque fort d’être différente de celle des professeurs :

  • Les professeurs attendent un travail soutenu dans la durée, planifié sur une durée déterminée, et ont conscience que le délai sera trop court pour nombre d’élèves.
  • Il est possible que beaucoup d’élèves laissent filer le temps pendant les premières semaines. Ils risquent de se trouver dans une situation d’urgence à la fin du temps consacré à la préparation de l’étude. De plus, il est fort probable que les élèves ne se souviennent pas des différentes étapes qu’ils auront suivies dans leur processus de recherche d’information. Il faudra donc les aider à acquérir une représentation séquentielle de leur démarche afin qu’ils puissent remplir d’autant plus aisément la rubrique correspondante dans la fiche descriptive de l’étude.
  • La planification des différents points de contrôle et la présentation de ce planning par leur professeur peut en ce sens les aider à dépasser ces trois difficultés. Ce planning du professeur n’empêche pas qu’ils essaient eux-mêmes de planifier leur démarche, au contraire : il peut être très riche de les encourager à réaliser un calendrier prévisionnel qui les aidera à éviter l’urgence et à acquérir les conditions de leur autonomie.
  • La multiplication des points de contrôle peut être un handicap, au contraire, si elle est excessive (chronophage pour le professeur qui aurait d’autant moins d’énergie à consacrer au suivi, aux conseils…). Les points de contrôle doivent être justement dosés, stratégiquement positionnés, légers à mettre en œuvre.

 

    groupe 2    groupe 3    groupe 4

                                       

                                         

Préconisations

 groupe 1

Les étapes pour préparer les élèves à l’étude de gestion

Cinq étapes minimum semblent se dégager pour préparer les élèves à l’étude de gestion :

  1. Méthodologie : présentation de l’épreuve, des méthodologies, et du planning de suivi
  2. Choix d’un thème et d’une ou plusieurs organisations
  3. Recherche documentaire
  4. Rédaction des conclusions de l’étude
  5. Remise du dossier

À chacune de ces étapes, il faut envisager les points de contrôle ; par ailleurs, à ces étapes peuvent s’ajouter des activités d’entraînement à l’écrit et à l’oral.


La présentation de l’épreuve

L’essentiel est que les élèves prennent conscience du monde des possibles, des contraintes à respecter, et des moyens à mobiliser pour bien préparer leur épreuve. La constitution d’une carte mentale commune à toute la classe peut en ce sens être un bon préalable pour prendre en compte toutes les étapes à intégrer dans le calendrier. Outil de découverte collective, la carte mentale sera un outil de sécurisation pour les élèves.

lien-vers-article Visualiser la carte mentale.

Des scénarii de plannings annuels

Hypothèse : l’interrogation a lieu en avril

Préconisation 1 : de janvier à mars

  • Janvier : recherche du sujet de l’étude et du contexte dans le cadre d’une question de gestion
  • Février : recherche documentaire, critères d’évaluation (5 critères)
  • Mars : conclusion
  • Avril : évaluation

Préconisation 2 : de novembre à février

  • Novembre : recherche du sujet
  • Décembre : définition du sujet
  • Janvier : recherche documentaire
  • Février : synthèse

Préconisation 3 : de novembre à mars

  • Novembre/décembre : ateliers sur recherche documentaire et recherche d’organisations "joignables"
  • Janvier/février : travail sur l’étude (8 semaines, 2 h par semaine)
  • Mars : préparation de l’oral et finalisation étude

Préconisation 4 : d’octobre à mars

  • En octobre ou novembre : présentation de l’épreuve, de la fiche à remplir, de ce que l’on entend par conclusions rédigées et des 11 questions de gestion (annexe 1).
  • Avant les vacances de Noël : présentation d’une étude antérieure afin d’ aider les élèves à appréhender l’épreuve + présentation du planning des séances.
  • Au retour des vacances de Noël : chaque élève doit avoir identifié une ou plusieurs organisations et la question de gestion qu’il souhaite traiter.
  • Janvier/février : travail sur l’étude (8 semaines, 2 h par semaine).
  • Mars : préparation de l’oral et finalisation de l’étude.


La plupart de ces scenarii s’accordent sur un point : le choix du sujet ne peut que difficilement intervenir avant la fin-décembre. De ce fait, les mois de janvier et février correspondent au temps fort de la période de préparation de l’étude. Cette situation présente deux avantages : l’élève est déjà familiarisé avec un certain nombre de thèmes ; la préparation de l’étude débouche sur l’épreuve sans rupture.

Cependant, un temps de maturation peut être nécessaire aux élèves. Il peut ainsi être intéressant de commencer très tôt les séances préparatoires (ex : dès la fin octobre, présentation de l’épreuve ou début de la préparation méthodologique), pour laisser ensuite plus de temps à la réflexion personnelle de se construire. Le temps mort, en apparence, entre les premières séances et celles des mois de janvier-février, peut parfois se révéler le plus efficace a postériori.

Les étapes et les points de contrôle de la part du professeur

Voici les étapes qui semblent requérir un contrôle de la part du professeur :

Numéro Étapes de contrôle Points à vérifier
1 Validation du choix de l'organisation

Évaluation par le professeur des possibilités de récupération de documents ou d'informations internes.

NB : le site www.societes.com fournit de l'information financière gratuite sur de nombreses sociétés.

2 Validation du sujet

Évitement des fausses pistes.

Pose de jalons supplémentaires pour ceux dont le sujet n'est pas encore clairement identifié.

Planification flexible même si une date butoir incitative est donnée au départ.

3 Validation de la méthode de recherche

Le professeur vérifie que l'élève suit une démarche adéquate pour exploiter au mieux les documents identifiés.

Un tableau récapitulatif des documents rencontrés et conservés avec idées clés et justifications du tri effectué peut aider.

4 Validation de la sélection des documents Le professeur vérifie la méthode de sélection des documents. Il signale les points sur lesquels il manque encore des documents.
5 Validation du plan des conclusions rédigées

Le plan choisi doit permettre de répondre à la question que se pose l'élève.

Une aide méthodologique peut être fournie aux élèves ayant des difficultés d'analyse.

6 Validation des conclusions rédigées

Vérification des arguments présentés.

Aide méthodologique éventuelle concernant la grammaire et l'orthographe.

7 Validation du document rendu par l'élève

 Formalité pour tous les élèves qui n'ont pas rencontré de difficultés.

Rattrapage éventuel de ceux qui en ont rencontrées.

8 Signature du professeur des fiches descriptives et des conclusions rédigées

Absence de signature en cas de manque de sérieux.

Cette option doit être présentée dès le départ à l'élève.

9 Récupération des dossiers avec annexes On vérifie qu'il ne manque pas d'annexes, que les pages soient correctement imprimées.
10 Évaluation du dossier Avec la grille d'évaluation officielle.

 
Ces dix points de contrôle peuvent sembler très lourds à organiser. Pour cette raison, il est nécessaire de mettre en place des outils numériques de suivi, accessibles en classe et à distance d’autant qu’ils serviront au moment de l’évaluation du travail de l’élève.

Plusieurs solutions sont envisageables. Voici des exemples :

  • Un suivi par courriel sur une adresse dédiée (pour éviter le mélange avec les messages personnels du professeur) ;
  • La constitution de livrets de suivi dans Google drive ;
  • La création de carnets de bord dans l’ENT Lilie (l’élève crée un cahier de textes nommé de manière à ce que le professeur le repère aisément dans ses « cahiers privés partagés » ; il donne accès en lecture/écriture à son professeur dans « droits et soumission » à la création du cahier; il crée une activité par séance de travail à laquelle il ajoute en pièce jointe ou en url joint les documents glanés au fil de ses recherches ainsi que le tableau éventuel de sélection des documents. L’avantage de cette solution est qu’elle aide l’élève à acquérir une vision séquentielle de sa démarche de recherche ;
  • La création de dossiers de travail partagés dans Claroline, à l’initiative du professeur, qui donne un droit d’accès en lecture/écriture à ses élèves.


Le professeur doit avertir l’élève des dates auxquelles il procèdera, au plus tard, au contrôle des différentes étapes.
Mais il peut, dans l’idéal, laisser la possibilité aux élèves de solliciter un contrôle anticipé de leurs travaux (pour éviter de freiner certains et surtout s’adapter au mieux à leur rythme de travail, voire à leurs ruptures de rythme éventuelles).
La présentation préalable du planning est importante pour aider chaque élève à prendre conscience des échéances et lui permettre de se constituer un planning de travail personnel.

Dans ce cadre temporel, différents documents supports, ou outils d’analyse peuvent être fournis à l’élève pour l’aider à organiser sa démarche, ou à mieux récolter/traiter l’information.

Voici une proposition de séquençage de ces outils :

  • Séance 1 : Planification du contenu des séances.
  • Séance 2 : Organisation du travail et méthodologie de la recherche documentaire (qui peut s’inscrire dans le cadre du CDI, avec l’aide du professeur documentaliste).
  • Séance 3 : Présentation d’une méthodologie de veille informationnelle.


Enfin, il semble qu’une vingtaine d’heures en classe (en plus du travail personnel à faire à la maison) seront nécessaires pour permettre aux élèves de réaliser leur étude dans des conditions acceptables. Il est préférable d’affecter les heures à effectif réduit à ces séances.

Dans le cas où la classe ne dispose pas de cette possibilité, les heures d’accompagnement personnalisé peuvent être consacrées à des séances de méthodologie de la recherche documentaire, à la découverte notionnelle des onze questions de gestion, ou encore à la rédaction d’une synthèse de documents (ex : dans une autre matière telle que l’économie pour favoriser les synergies).


Une proposition de durées indicatives pour le temps de travail de l'élève peut se décomposer ainsi :

groupe 1 tableau durees

 

 groupe 2    groupe 3    groupe 4



Exemple de planification

groupe 1Exemple de planification
du contenu des séances pour aider les élèves

 

SÉANCE N° 1 – Planification du contenu des séances

  1. Il est possible de créer sur "Google drive" un petit livre de suivi. Créé et géré par l’élève. Le professeur pouvant le consulter si nécessaire avec l’élève pour faire le point.
  2. Il est possible de retenir la grille ci-dessous pour la planification du contenu des séances. Possible aussi de choisir certaines étapes de l’étude et de construire une fiche par élève.
Période Étude A.P. (pré-requis)
Semaine... Présenter les enjeux de l'étude.  
Semaine...

Rappel des questions de gestion par thème.

Proposition de sujets d'étude par thème.

Les critères de sélection de l'information
Semaine... Choix de la question de gestion qui sera traitée.  
Semaine... Validation du sujet d'étude.  
Semaine... et semaine... Contrôle des documents et validation des sources documentaires.  
Semaine... et semaine... Recherche des idées principales et élaboration d'un plan. L'art de la synthèse : l'introduction, la conclusion, les conclusions rédigées.
Semaine... Collecte des conclusions rédigées.  
Semaine... Remise des conclusions annotées pour être retravaillées. L'art de l'exposé oral.
Semaine...

Explication des attentes concernant l'oral.

Entraînement à l'oral.

 

 

SÉANCE N° 2 – Organisation du travail et méthodologie de la recherche documentaire

La tenue régulière d'un planning

L’étude doit être élaborée sur une durée de … heures de travail en classe. Votre temps étant limité, il faut s’organiser en renseignant le planning ci-dessous. Vous ferez figurer pour chaque séance, sa date de réalisation et sa durée, les objectifs à atteindre, les écarts constatés et les décisions prises pour la séance suivante. Vous pourrez inscrire tous les travaux réalisés en classe et/ou à votre domicile ou au CDI en les distinguant à l’aide de couleurs ou de polices différentes.

Date Durée de la séance Objectifs de la séance Difficultés rencontrées durant la séance Décisions pour la séance suivante
 

 

 

 

 

     

La recherche documentaire

Toutes vos recherches documentaires pertinentes devront figurer dans le dossier présenté le jour de l’examen en double exemplaire. Aussi vous devrez conserver les photocopies de livres ou d’articles ; vous devrez également établir les comptes rendus d’entretiens avec des professionnels ainsi que les références des sites trouvés sur Internet. N’oubliez pas que vos cours de Première STMG pourront aussi vous aider dans vos recherches.

Lorsque vous rechercherez des informations sur Internet, vous devrez expliquer au jury la méthodologie utilisée.

SÉANCE N° 3 : Présentation d’une méthodologie de veille informationnelle

Tout au long de ma recherche documentaire, je réalise une surveillance sur l’actualisation des informations et des données qui me servent à réaliser ma synthèse.

  1.  Google Alerte
    • Surveillez le Web et soyez alerté(e) de l'apparition de nouveaux contenus intéressants.
    • Avec les alertes Google, vous serez averti(e) par e-mail lorsque de nouveaux articles correspondant aux termes que vous recherchez seront publiés (Web, actualités, etc.).
    • Indiquez le sujet à surveiller, puis cliquez sur "Aperçu" pour connaître les types de résultats que vous recevrez.
    • Exemples d'utilisation des alertes Google : 
      Suivi de l'évolution d'un sujet d'actualité
      Réception d'informations sur les activités récentes d'un concurrent ou d'un secteur
      Suivi de l'actualité d'une personnalité
      Suivi des résultats d'une équipe sportive
    • Vous pouvez également vous connecter pour gérer vos alertes.
  2. Recherche documentaire au CDI, dans les bibliothèques et médiathèques
    • Au CDI
      Vous avez à votre disposition au CDI :
      - Des revues spécialisées : L’Entreprise, Management, Stratégies, Alternatives Économiques…
      - Des ouvrages de référence ; des livres de CGRH de différents éditeurs
      - Des journaux locaux et nationaux : Le Monde, Le figaro...
      Le CDI dispose d’une base de données (logiciel BCDI3) qui permet de faire des recherches documentaires. N’hésitez pas à prendre contact avec les professeurs documentalistes qui vous aideront dans vos recherches.
    • Dans les bibliothèques et médiathèques de votre ville (ou villes environnantes) ou bibliothèques nationales et/ou universitaires
      Une grande majorité des bibliothèques des villes et des universités ainsi que les bibliothèques universitaires disposent d’outils de recherche à distance qui permettent de consulter de son domicile leurs bases de données.
      Exemples : 
      - Bibliothèques municipales
      - Université Paris-Est Créteil : http://bibliotheque.u-pec.fr/

 

 

 

    groupe 2    groupe 3    groupe 4



Témoignages

groupe 1Témoignages de mise en oeuvre

Gaëlle Teisseire - lycée Racine, Paris 8ème



Nous sommes deux professeurs à suivre la classe, en plus de la documentaliste qui est une partie prenante active dans l’aide apportée aux élèves dans la recherche documentaire au CDI. Il était donc très important que nous ayons tous les trois accès aux mêmes informations, que le support de suivi ne soit pas perdu par l’élève, que nous n’intervenions pas en doublon (condition d’efficience des démarches de suivi) et que nous ayons accès aux conseils déjà donnés à l’élève par les collègues.


Nous avons demandé, dans cette optique, aux élèves de se créer un carnet de bord dans Lilie, au mois de décembre, au moment où ils commençaient à réfléchir à leur étude. Depuis, nous avons ainsi la possibilité de nous affranchir des murs de la classe, des emplois du temps des uns et des autres, et de l’impossibilité de conseiller tous les élèves à chaque séance de travail.


Pour finir, cette solution technique nous permet aussi d’exiger des élèves qu’ils aient une sauvegarde efficace de leurs travaux. Les années passées, de nombreux problèmes de virus, et de clefs USB perdues se sont posés. Désormais, nous risquons la panne d’internet, mais cette dernière est totalement réversible !

Exemples de carnets de bord dans l’ENT Lilie

Les carnets créés par les élèves apparaissent dans les cahiers privés partagés (pourvu qu’ils aient mis leurs professeurs en accès lecture/écriture dans droits et soumission à la création du cahier de textes dans l’espace pédagogie).

On accède au cahier d'un élève en cliquant dessous pour avoir un aperçu de ses séances de travail :

groupe 1 lilie 1

On clique ensuite sur les séances pour avoir accès au détail du travail de l'élève. Ici, la séance du 7 janvier :

groupe 1 lilie 2

 

On peut donner un conseil à l'élève ou lui poser une question :

groupe 1 lilie 3



 

 groupe 2    groupe 3    groupe 4



Ateliers GIPTIC
  • Découverte de la plateforme d'apprentissage en ligne Moodle via l'ENT mon lycée.net
  • Framapad: l'écriture à plusieurs mains
  • Créer des QCM
Ma cl@sse ouverte
  • Classe inversée et travail collaboratif en CEJM
  • Framapad: l'écriture à plusieurs mains
Zoom

Inscriptions aulogo paf2018-2019

Profiter de votre adresse de courrier @ac-paris.fr, c’est facile !

dsi-assistance

Mode d'emploi Messagerie
Et tranfert des messages vers une boîte personnelle.

canopé

illustration edutheque 1

 

À voir