Bandeau

Le financement de l’économie dans le nouveau contexte règlementaire, CAE, Rapport n°104

Éd. La Documentation française, 228p., Février 2013

En réponse à la crise, des réformes financières ont été adoptées, visant à renforcer les exigences prudentielles imposées aux banques ; les assurances également devront se soumettre à des exigences accrues de fonds propres.

Ces réformes qui demandent aux établissements financiers des efforts d’adaptation sont, de ce fait, susceptibles d’avoir un impact sur le financement des économies. Doit-on redouter que celui-ci devienne plus difficile, plus rare, plus coûteux ? Doit-on craindre une désintermédiation des financements et un report des risques vers d’autres acteurs (épargnants, intervenants financiers moins surveillés que les banques et assurances) ?

Un 1er article (J. Couppey-Soubeyran) passe en revue les facteurs structurels qui peuvent influencer en profondeur les modalités du financement des économies développées et aussi émergentes.

Un 2ème article (J-P. Pollin) montre l’impact à moyen-long terme des nouvelles exigences règlementaires (en particulier, celles des Accords Bâle III) et décrit les ajustements que celles-ci vont imposer ainsi que les effets probables sur le coût des financements et l’architecture du système financier.

Un 3ème article (O. Garnier)) s’interroge sur les formes et les conséquences de l’émergence d’un nouveau modèle de financement de l’économie, en France et dans la zone euro ; il examine aussi les implications de cette évolution pour la politique macro-financière.

2 annexes (l’une sur le théorème de Modigliani et Miller, l’autre sur le contenu de Bâle III) et des compléments font de ce rapport du CAE une mine d’informations, enrichie de précieuses analyses proposées par des universitaires spécialistes des questions financières.

Une lecture parfois un peu ardue mais indispensable pour une remise à niveau des connaissances dans ce domaine.

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation