Bandeau

Démographie et écologie, J. Véron

Coll. Repères, Éd. La Découverte, 126p., Mars 2013

Depuis un demi-siècle, la Terre a connu de profonds changements environnementaux tandis que la population mondiale faisait plus que doubler (passant de 3 milliards d’habitants en 1960 à 7 milliards aujourd’hui). Dans le même temps, l’urbanisation n’a cessé de croître (désormais, plus de la moitié de la population mondiale vit dans une ville). L’auteur (démographe) adopte une approche démographique de la question environnementale.

D’abord, il présente une « brève histoire de la pensée démo-écologique », dans laquelle, évidemment, Malthus tient sa place. Puis, il décrit la façon les questions concernant la population, l’environnement et le développement peuvent faire l’objet de quantifications (sont évoqués, par exemple, des modèles démo-écologiques dynamiques). Le rôle de la communauté internationale (et des institutions dont elle s’est dotée) dans la préservation de l’environnement mondial est ensuite examiné.

Le chapitre suivant s’intéresse aux tentatives de régulation des populations ayant généralement pour objectif leur stabilisation. L’auteur aborde aussi la question de la dynamique démographique et de ses liens avec le développement durable (sont évoqués ici des exemples précis en Asie, Afrique et Amérique du Sud).

Enfin, le dernier chapitre « Risques, vulnérabilités et injustice » : selon les pays, la population n’est pas exposée aux mêmes risques environnementaux et/ou n’y est pas aussi vulnérable car outre l’évolution démographique, le niveau de vie de la population (et le rythme de son évolution) ainsi que l’évolution de sa consommation et des technologies disponibles constituent des facteurs de différenciation déterminants.

Ouvrage d’accès facile. Lecture tout à fait intéressante.

 

Zoom

SES et Orientation

Présentation de quelques ressources utiles à l'orientation SES dans le cadre de la réforme du lycée et notamment le CR de la formation académique : SES et Orientation