Bandeau

"Les poilus racontés aux enfants" : quelques ouvrages cités dans "Le Monde"

GuerreLDJ Comment l'édition pour la jeunesse peut chercher à montrer aux enfants une autre facette de la guerre, "insistant sur l'humanité des combattants".

Parmi les livres plébiscités, dans les nouveautés ou parus il ya quelques années : des fictions très illustrées, des albums ou des BD :

  • " 14/18, une minute de silence à nos arrière-grands-pères courageux" de Thierry Dedieu (Seuil)
  • "On nous a coupé les ailes" de Fred Bernard et Emile Bravo (Albin Michel)
  • "Le Petit inconnu au ballon" de Jean-Baptiste Cabaud et Fred Bernard (Le Baron perché, 2010)
  • "On les aura : carnet de guerre d'un poilu" de Barroux (Seuil, 2011)

Des hommes qui souffrent et des récits, parfois seulement en images, qui "montrent l'atrocité de la guerre, la solitude, la peur, l'angoisse...".

Les démarches des auteurs sont toutes plus originales les unes que les autres, comme celle du dessinateur Barroux qui a illustré un manuscrit trouvé sur un trottoir dans Paris, journal intime des tout premiers jours de mobilisation.

L'article fait aussi référence par ailleurs à des documentaires originaux dans leur façon d'aborder l'histoire sur le mode de l'enquête ou en adoptant un point de vue inédit comme par exemple celui du soldat inconnu :

  • "50 clés pour comprendre la grande guerre. 1914-1918" de David Dumaine (Flammarion Jeunesse)
  • "Comment parler de la grande guerre aux enfants ?" de Sophie Lamoureux (Le baron perché)
  • Sur la piste du soldat inconnu" de Sophie Lamoureux (Actes Sud junior)

La leçon, s'il y en a une, en tout cas le leg selon le journaliste : "si l'adversité peut se respecter, se mesurer, elle se surmonte surtout".