▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Rechercher

Le blog, un outil au service de la pédagogie

mis à jour le 07/11/14

Au collège Courteline (Paris 12e), Paris Classe Numérique est pleinement utilisé dans sa dimension pédagogique. Sous l’impulsion de l’équipe de direction, des professeurs s’appuient sur ce nouvel espace pour enrichir leurs cours.

Qu'est-ce qu'un blog?

Contraction des termes anglais web et log (désignant les journaux de bord de la marine et de l’aviation américaine), le weblog (couramment raccourci en « blog ») permet à une ou plusieurs personnes de s’exprimer, sous forme « de billets » ou « d’articles » datés que les visiteurs peuvent commenter. 
Il permet d’éditer et de publier des documents multimédia (images, textes, fichiers vidéo et audio) grâce à un outil de publication. 
L’usage d’un blog s’inscrit dans les directives de l’éducation nationale puisqu’il permet d’enseigner en mettant en œuvre les compétences du B2i. Cet outil est très facilement disponible dans les ENT « Paris Classe Numérique ».

logo PCN

 Le blog comme support d'un pédagogie mettant en activités les élèves

A Courteline, « Paris Classe Numérique » est réellement exploité par les enseignants pour enrichir leurs cours. A l'instar d'autres enseignants du collège, Lise Merrien, professeure de Français, utilise les blogs de l’ENT avec plusieurs de ses classes.

 Le blog m'a ouvert des horizons pédagogiques

 Lise Merrien a découvert les blogs cette année et les utilise depuis la rentrée. « C’est un outil merveilleux et très commode », confie-t-elle. « Et je ne suis pas une grande technicienne de l’informatique ! ».

Lise Merrien pcn

Sur PCN, il suffit que le professeur ouvre un blog, octroie les droits de publication aux élèves, et le tour est joué. Chacun peut ensuite créer un billet sur le blog. L’enseignante s’en sert dans le cadre de différents projets qu’elle mène avec ses classes.

« Le blog est particulièrement intéressant pour les travaux d’écriture : les élèves sont à la fois auteurs et lecteurs. Et c’est beaucoup plus stimulant pour eux, puisque leur contribution peut être lue par les autres élèves de la classe, et pas simplement par le professeur ».

Les 6ème travaillent ainsi sur les enluminures et le portrait : chaque élève a écrit un billet où sont publiées ses initiales enluminées et son portrait chinois. Les 3ème ont rédigé leur premier texte argumentatif sur le thème de leur choix et écrit un abécédaire illustré avec des passages de romans.  « Cela a donné des très belles choses ».

Mais elle l’utilise également comme memento pour aider ses élèves à réviser : « Avant un contrôle, je recommande à mes élèves de consulter le blog des notions à savoir. Ils sont très demandeurs, surtout à l’approche des brevets blancs ». Le travail fait est partagé facilement, et les élèves sont souvent très curieux de voir ce qui a été fait par les autres.

D’autant que le numérique apporte une véritable facilité de correction : « C’est très facile de repasser derrière et de corriger les coquilles. Et on utilise moins de papier ! ». Le blog est ainsi exploité comme un véritable outil de communication qui a toute sa place dans l’enseignement. « Le blog m’a ouvert des horizons pédagogiques », constate Lise Merrien.

Immersion en classe de latin

Aujourd’hui, c’est justement sur un blog que l’enseignante a choisi de travailler avec ses élèves en option latin de 4ème. Les élèves sont descendus en salle informatique et chacun s’est connecté sur son compte ENT. Les uns après les autres, ils créent des billets qui viennent alimenter le blog dédié au thème du cours : les guerres puniques. 

 courteline 2

En cliquant sur le lien, les élèves peuvent publier leur billet. Lise Merrien a assigné un thème à chacun : « Définition et dates », « Première, deuxième et troisième guerre punique », « Les hommes illustres à Rome », « Carthago delenda est », « Les éléphants »... Les élèves doivent produire un billet, en y insérant les illustrations qu’ils souhaitent. Camille et Perrine se penchent ainsi sur la première guerre punique, Théo et Yohan s’attaquent aux définitions, tandis que Salomé et Justine tentent de répondre à la question posée par l’enseignante « Pourquoi ces guerres

 courteline3

Par groupe de deux, les élèves de la classe de latin font leurs recherches sur internet, pour trouver les dates, justifier les bornes, identifier les forces en présence, illustrer avec une carte : « Nous, on a fait des recherches sur Carthage ; puis on poste notre travail sur le blog », explique Abel.

Et visiblement, cela plait aux élèves. « Je préfère travailler sur l’ordinateur, parce qu’on peut travailler sur la mise en page. Cela me donne davantage envie de bien faire. J’aimerais bien envoyer mes devoirs sur l’ENT aussi ! », renchérit Antonin. Même constat pour Anaïs et Etienne : «L’ordinateur, c’est fluide ; sur le blog, on écrit plus facilement, et en plus, on peut voir les publications des autres : ça nous aide ». Pour Lise Merrien, le blog est une façon de faire travailler autrement les élèves sur la civilisation romaine. Le numérique donne ainsi une nouvelle vitalité à l’enseignement des langues anciennes : « Internet est une véritable mine».