Bandeau

L’informatique mobile et dématérialisée au service du contrôle-commande industriel

Logo Club automation

Les infrastructures de contrôle commande ont toujours suivi avec un certain retard les évolutions technologiques. Les outils informatiques ont progressivement été adoptés pour remplacer à moindre coût et de manière bien plus souple la mécanique, la pneumatique, l’électromécanique, l’électronique analogique.
 
Ces technologies ont eu un double impact topologique : la possibilité de disposer localement d’importantes puissances de calcul et celle, à l’opposé, de pouvoir distancer pratiquement sans limite le traitement du lieu d’actionnement.
 
Virtualisation, Cloud Computing, Big data, Mobilité sont quelques-unes des technologies ou des concepts qui fleurissent récemment, avec l’élimination progressive de toutes les barrières comme la puissance de calcul, la capacité de stockage, le débit des données, les medias de transmission.
 
Ces possibilités offertes semblent illimitées. Nous avons maintenant la possibilité d'accéder à des applications, des ressources, des infrastructures que nous n'osions pas imaginer, il y a encore 5 ans.
 
Les industriels sont-ils pour autant prêts à stocker leurs données dans des serveurs hors de leurs locaux, de leur contrôle direct ?
 
Technologie mature, la virtualisation offre de multiples possibilités en dissociant la plateforme matérielle des systèmes d’exploitation. Elle permet l’évolution indépendante du matériel et du logiciel, facilitant les migrations, mises à jours, tests, montés en puissance, gestion des environnements et donc d’optimiser l’actif informatique et de mieux gérer l'obsolescence.
 
Le plus important peut-être, sous-tendu par les technologies évoquées, est la mobilité ou plus concrètement l’ubiquité qui permet aux exploitants d’informer et réagir en tout lieu – d’abord et y compris dans les unités de fabrication – le rondier a de beaux jours devant lui ! Encore faut il savoir administrer cet environnement virtualisé.
 
Quels sont ces nouveaux métiers de l'informatique industrielle ?
Quels sont les enjeux pour les utilisateurs finaux, les intégrateurs et les constructeurs ?

Cette journée d’étude nous permettra de faire le point sur :

  • Les technologies disponibles et leur utilisation effective dans l’industrie et dans d’autres secteurs économiques,
  • les bénéfices pratiques dont nous pouvons profiter dès à présent,
  • Les précautions et les méthodes pour assurer leur mise en œuvre : externalisation et contractualisation des services, sécurité et sureté, disponibilité…

 
Le mardi 3 juin 2014 de 9 h 30 à 17 h 00
A l’Hôtel KYRIAD - Les Salons du Relais
Cour d’Honneur de la Gare de l’Est – 1er étage de la façade historique
4, rue du 8 mai 1945 – 75010 PARIS

Le programme

Virtualisation, Cloud et la mobilité
Par M. Christian DOMANGE (VP Sales South Europe – Canopy, Groupe Atos)
Intégration dans les systèmes virtualisés (témoignage intégrateur)
Par M. Stéphane MAGUET (Responsable Activité Automation et Systèmes d’information – Armony SA)
Utilisation des plateformes virtuelles dans le monde de l'informatique industrielle sur un site industriel de production (témoignage utilisateur)
Par M. Patrice COGNET (Facilities Technical Leader for Automation, Instrumentation and Control Systems – ST Microelectronics)
Virtualisation du support au soutien à la recherche (retours d'expérience)
Par M. Francis HULIN-HUBARD (Ing. de Recherche, Admin. système et réseau – Laboratoire Spécification et Vérification, CNRS & ENS de Cachan)
Simulation d’une plateforme de SSCC intégrant les émulations des API (témoignage prescripteur)
Par M. Renaud GIRAUD-SAUVEUR (Directeur Technique – Cloneo)
Le bouchonnage intelligent
Par M. Maxime RIOTTE (Consultant en validation de systèmes informatisés et automatisés  – AxDaNe)
Solutions M2M au service du Smart Manufacturing et du Smart City
Par M. Eric POUPRY (Directeur du Département M2M – Factory Systèmes)
 
 
Consulter à la page « journée » pour voir le programme et les modalités d’inscription