▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Défi « Ingénieur en herbe » (Musée des arts et métiers) le 13 mai 2014

mis à jour le 27/05/14

Le 13 mai 2014, 15 classes de CM2 et de CM1 ont participé au défi « ingénieur en herbe » organisé par le Musée des arts et métiers.

Ce dispositif s’inscrit dans un projet européen (10 pays membres)                                constitué de 10 mulogo engineersées et 10 écoles et qui a pour objectif de développer des ressources pédagogiques pour favoriser l’apprentissage des sciences de l’ingénieur dans les écoles primaires.

Pour l’année scolaire 2013-2014, le Musée des arts et métiers a proposé aux classes de cycle 3 du premier degré de relever un défi et de se glisser dans la peau d’un ingénieur. Pour cette première édition, c’est autour du thème de la mécanique que les élèves et leurs enseignants ont travaillé. Le sujet était le suivant : il s’agissait d’imaginer et de concevoir une machine qui permettrait de compter en temps réel le nombre de participants à un atelier du Musée dont la capacité est de 10 personnes. Mais quelques règles devaient être respectées :

  • le compteur ne devait pas mesurer plus de 60 centimètres,
  • Il fallait utiliser du matériel de récupération,
  • le compteur devait être mécanique car la transmission du mouvement devant être visible,
  • aucune partie électronique ne devait être utilisée.

8 écoles et 15 classes ont répondu à ce défi. La présentation des machines a eu lieu le 13 mai au Musée des arts et métiers. Les élèves de chaque classe ont expliqué le fonctionnement de leur machine devant un jury composé d’ingénieurs, de conseillères pédagogiques, de la déléguée générale de la fondation C.génial et de la responsable du département expositions et mécénat au Musée des arts et métiers.

 Présentation des compteurs devant le jury (1) Présentation des compteurs devant le jury (2)

 Présentations devant le jury

Toutes les œuvres ont été récompensées par un diplôme avec un qualificatif spécifique (créatif, sophistiqué, innovant, audacieux, etc..). Le jury a été étonné de la qualité générale des présentations. Visiblement, les élèves avec l’aide de leur enseignant ont longuement réfléchi au problème posé. De nombreux croquis ont été réalisés, des prototypes, plus ou moins aboutis, ont été construits et ont permis la conception de la version finale du compteur.

 un compteur coloré un remarquable mécanisme

une réalisation soignée  Une explication claire

Quelques réalisations

Ce travail a permis à chaque élève de découvrir le métier d’ingénieur, de la conception à la réalisation d’une machine. Dans une ambiance joyeuse et festive, Serge Chambaud, directeur du Musée des arts et métiers a félicité tous les participants pour leur enthousiasme et le travail réalisé. Il était accompagné de Jamila Al Khatib et Faustine Gillot, responsables du défi cette année. Puis, le jury a remis les prix dans le grand amphithéâtre du CNAM. Toutes les classes ont été récompensées et les organisateurs ont donné rendez-vous l’année prochaine pour une seconde édition du défi « ingénieur en herbe ».

 ambiance joyeuse dans le grand amphithéatre du CNAM Les membres du jury

Le grand amphithéatre du CNAM.                   Les membres du jury.

Contacts:

Jean-Charles Depecker, Délégué académique aux Enseignements Techniques (DAET),
Josette Benhamou, Chargée de mission, responsable de la coordination de la cellule école-entreprise,

Jean-Pierre Blas : Ingénieur pour l'école Air France.