Bandeau

Inciter à lire et à écrire au CDI du collège Montgolfier

Vignette Montgolfier Qui dit que les jeunes ne lisent pas ? La documentaliste du collège Montgolfier revient sur cette idée reçue en montrant l'enthousiasme que les élèves ont eu en participant à un concours de lecture et un atelier d'écriture.

La proposition initiale de Flore Guiose Balland, professeure-documentaliste au collège Montgolfier :

La documenaliste propose à tous les élèves qui le souhaitent de participer à ce concours, qui consiste à lire au moins quatre livres, à choisir librement parmi une sélection d'environ deux cents ouvrages (majoritairement des romans mais aussi maintenant des albums et bandes dessinées), et à remplir un questionnaire pour chacun d'eux.

Des Lots à gagner :

Des livres bien évidemment ! Que le professeur-docmentaliste réussit encore (mais ça devient plus difficile) à récupérer soit auprès de libraires via les services de presse soit par connaissance lors du salon du livre de jeunesse de Montreuil.

 L'élaboration des questionnaires : méthode et ressources :

  • La documentaliste a créé un assez grand nombre de ces questionnaires (en fonction du fonds) mais elle a aussi incité des élèves à en créer (une pratique de plus en plus courante).
  •  Elle puise également dans le site de mutualisation créé par une collègue de Grenoble – Adeline Butel - site pour lequel elle apporte d'ailleurs son assistance depuis cette année.
  • Ce site s'adresse aux enseignants documentalistes et professeurs de français, ainsi qu'aux professeurs des écoles, désireux de partager leurs questionnaires sur des romans, albums, BD, livres documentaires... afin de faciliter la mise en place de concours lecture. Aller sur le site
    "Je ne peux évidemment qu'encourager les collègues à le fréquenter, c'est une vraie mine de ressources ! Je rappelle que puisque c'est un site collaboratif basé sur l'échange, il faut proposer quelques questionnaires créés par ses soins pour enrichir le site, avant de se servir à son tour." (Flore G.B)

    Quelques images sur la remise des prix :

    Capture d’écran 2014-08-17 à 18.26.35
    Capture d’écran 2014-08-17 à 18.27.04

    Consulter aussi le site du collège !



     
 

La "recette" initiale...

« Prenez un mot, prenez-en deux faites cuire comme des œufs, prenez un petit bout de sens puis un grand morceau d'innocence, faites chauffer à petit feu au petit feu de la technique, versez la sauce énigmatique saupoudrez de quelques étoiles, poivrez et puis mettez les voiles. Où voulez-vous donc en venir ? A écrire vraiment ? A écrire ? »

Queneau le disait à sa manière, il n’y a pas de recette pour écrire. 

(sauf peut-être celle de consommer des livres sans modération... c’est garanti, ça ne nuit pas à la santé !). 

La proposition de Flore Guiose-Balland :

"Alors je propose aux élèves qui le souhaitent de participer à un atelier d'écriture hebdomadaire au CDI, tous niveaux de classes confondus. Des déclencheurs ludiques pour des temps d'écriture courts (entre 5 à 20 minutes) et un temps de lectures partagées, dans toute la bienveillance qui se doit entre participants. Aucun regard sur les écrits donc pas de peur des éventuelles fautes. Pas de jugement et encore moins d'évaluation si ce n'est dans le sens de donner sa valeur.

Je fais le choix d'écrire moi-même (et donc de lire), ce qui met en confiance, je trouve, ceux qui ont le plus d'appréhension quant au regard des autres. 

Qu'on se le dise, et malgré les apparences, rien n'est écrit, tout reste à écrire…"

L'enthousiasme des élèves
L'enthousiasme de leurs camarades étant souvent incitatif à la découverte de certaines lectures, la documentaliste incite les élèves à se faire critiques littéraires, en proposant sur le blog du CDI quelques idées de livres qu'ils jugent alléchants.

Consulter le blog

Le relais pris par une collègue de Lettres

Capture d’écran 2014-08-17 à 18.36.31

Lorsque cette proposition est relayée par un collègue de lettres, c'est parfois encore plus efficace...
Les critiques sont publiées sur le site du collège 

Un nouvel élan pour 2014-2015...

Là aussi, pour l'année prochaine, la documentaliste a convaincu un collègue de CM2 d'une école voisine (et peut-être même un ou deux autres...) d'y faire participer ses élèves, ce qui leur permettra de se sentir valorisés et aussi de s'intégrer pleinement dans le cycle de consolidation.