Bandeau

The power of music

Quel est le pouvoir de la musique? La musique, engagée notamment, a-t-elle le pouvoir de changer le monde? Est-ce que ce sont les artistes qui ont du pouvoir ou leurs oeuvres? Et quel est le pouvoir des festivals de musique? Celui de rassembler uniquement ou bien celui de mobiliser et de changer les choses? Cette séquence a pour but de faire réfléchir les élèves à ces questions à travers des sources primaires (chansons des années 1960 à nos jours) et des sources secondaires (articles de presse, comptes rendus d'expériences, émissions de radio...).

Documents

- Courts extraits de chansons "à texte", "engagées" (des années 1960 à nos jours, appartenant à des genres musicaux différents et luttant pour des causes variées),

- Documents audio/vidéo:
          - La chanson des Sex Pistols "God Save the Queen"
          - Henry Rollins répondant à la question "What is punk?"
          - Henry Rollins s'exprimant sur "The power of music"
          - Emission de NPR News sur le pouvoir qu'a la musique sur le cerveau.

- Documents textes:        
          - Les paroles des chansons abordées dans la séquence,
          - Deux articles de presse sur le festival des 1985 Live Aid (l'un de MTV.com, l'autre du Daily Mail),
          - Un article de presse du New York Times sur le lien étroit entre musique et combat pour les droits civiques des Afro-Américains

Lien avec le programme

Lieux et formes de pouvoir

Niveaux 

B1-B2

Piste(s) d'exploitation envisagée(s)

Voici des suggestions de mise en oeuvre, pistes d'exploitation et idées de tâches finales.

Anticipation

Celle-ci peut se faire à partir d'un quiz musical: les élèves doivent tenter d'identifier les artistes et/ou les chansons proposées et de définir le genre auquel appartient le morceau.

A l'issue de ce quiz, on pourra leur demander quel est le point commun entre toutes ces chansons. Ils devraient s'apercevoir, ne serait-ce que grâce aux titres, qu'elles ont toutes été écrites et chantées pour protester contre une injustice ou défendre une cause.

On poura ensuite leur demander de choisir quelques unes de ces chansons et de faire des recherches pour découvrir leur contexte, leur message, etc. La mise en commun de ces recherches pourra ensuite prendre la forme d'un jeu : un élève va au tableau et fait deviner une de ces chansons à partir des informations collectées.

Suggestions d'activités et de tâches

- Ecoute de la définition très personnelle que le critique musical Henry Rollins donne du punk.
Ce document, comme l'autre témoignage de Henry Rollins, va pouvoir servir de modèle formel aux élèves puisque son auteur s'exprime de façon très structurée: il pose des problématiques sous forme de questions rhétoriques, propose des réponses et les étaye d'exemples.... Exactement ce que les élèves devraient parvenir à faire pour l'épreuve d'expression orale au baccalauréat!

Activité d'expression envisageable: choisir un autre genre musical et le présenter à la manière de Henry Rollins, en envisageant, comme lui, l'impact du genre musical sur d'autres domaines.

- Travail sur la chanson des Sex Pistols "God Save the Queen"
Cette chanson peut servir d'exemple approfondi de ce qu'est un texte engagé et de l'impact qu'un tel morceau peut avoir: impact réel ou fantasmé? On fera faire aux élèves quelques recherches sur le contexte social et politique au Royaume-Uni à l'époque et on les aidera à analyser les paroles de la chanson. L'annonce au préalable d'une tâche d'expression telle que celle proposée en guise de tâche finale motivera le travail de compréhension et d'analyse.

- Travail sur le lien avec la notion et la problématique.
A ce stade, on peut engager avec les élèves une réflexion sur le lien entre ce thème et les notions du programme. On peut leur demander pour quelle notion ils trouveraient intéressant d'utiliser la thématique abordée en classe et les laisser en débattre. Les élèves proposent généralement "Lieux et formes de pouvoir", "L'idée de progrès" et parfois "Espaces et échanges". Les deux premières notions sont en effet très étroitement liées aux "protest songs", les élèves auront donc certainement des arguments fort pertinents à proposer.

Activité d'expression envisageable: préparer des arguments à la maison pour défendre la notion qu'on souhaite relier au thème, puis, en classe, se rassembler avec les camarades ayant choisi la même notion et mettre en commun les arguments. Puis, se préparer à débattre avec les autres groupes.

On pourra ensuite leur proposer l'écoute d'un ultime document pour leur permettre de comprendre vers quelle notion nous, enseignants, avons choisi d'orienter la séquence.

- Ecoute du témoignage de Henry Rollins à propos du pouvoir de la musique.
Ce document incroyablement riche est une aubaine pour nous car Henry Rollins y pose de nombreuses problématiques dont les élèves peuvent facilement s'emparer. Il leur permettra

- Lecture d'un article sur le pouvoir de la musique dans le combat pour les droits civiques, notamment des Afro-Américains.
On pourra notamment en extraire une citation de Barack Obama sur la réciprocité entre la musique et le combat pour l'égalité des droits.

- Lecture de deux articles sur l'impact du festival caritatif Live Aid organisé en 1985 pour venir en aide à l'Ethiopie.
Les deux articles traitent de l'impact et des conséquences de ce festival mais avec des conclusions bien différentes. Le contraste entre les deux en facilitera la compréhension. On s'attardera sur le rôle des "lieux" dans la réussite de ce festival: lieux tangibles simultanés (Londres et New York) et premier lieu intangible de diffusion : la télévision.

Activité d'expression envisageable: écrire un message de type "post" pour réagir à un des articles.

Activité de compréhension envisageable: chercher des articles de presse ou des témoignages offrant des regards différents sur le festival de Woodstock et les présenter à la classe en expliquant son choix.

Tâche finale envisageable

 Expression écrite: imaginer un clip vidéo pour illustrer la chanson "God Save the Queen". Elaborer le storyboard correspondant et rédiger une note d'intention pour expliquer ses choix.

Evaluations

Compréhension de l'oral: on pourra soumettre aux élèves un extrait de l'émission de NPR News sur le pouvoir qu'a la musique sur le cerveau.

Expression écrite: on pourra leur proposer des sujets d'argumentation tels que:- The power of music is not to change things but to make people believe they can change things. Discuss.
- "Music expresses that which cannot be said and on which it is impossible to be silent." Victor Hugo. Discuss.
- "Music is the great uniter. An incredible force. Something that people who differ on everything and anything else can have in common." Sarah Dessen. Discuss.

Auteur

Mélanie Herment

Type d’établissement

Lycée

Nom de l’établissement

Jean-Baptiste Say

 

Filtrer les contenus par :

Niveaux

Mot Clé

Résultats
Ma cl@sse ouverte
  • La certification PIX: du CRCN à la validation des compétences
À voir