Bandeau

FIG 2014. Habiter la Terre

FiG 2014 (20) Consacré cette année au thème "Habiter la terre", la 25ème édition du Festival International de Géographie s’est tenue comme d’habitude à St-Dié-des-Vosges du 3 au 5 octobre 2014.

L'intégralité de la brochure "Géographie. Enseigner avec le numérique" est téléchargeable en bas de la page dans la rubrique "En savoir plus". Elle regroupe la totalité des séquences pédagogiques du collège au lycée présentées au FIG dans le cadre des "Ateliers Tice" de la géographie. Par Samuel Coulon

1. Faire de la géographie "au ras du sol"

 La séance inaugurale du festival inscrite au Programme National du Formation a réuni aux côtés de l'Inspection Générale (Michel HAGNERELLE, Catherine BIAGGI,  Laurent CARROUÉ) la nouvelle municipalité et plusieurs grandes figures de la géographie comme Béatrice COLIGNON et Philippe PELLETIER, tout deux directeurs scientifiques du festival. Tous ont lancé un appel  à faire de la géographie "de plein air" à la rencontre des "habitants" de la terre.

FiG 2014 (1)FiG 2014 (5)

FiG 2014 (4)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elisabeth DORIER, professeur de géographie à l'Université de Provence - Aix-Marseille 1, est intervenue ensuite pour  définir le concept "d'habiter", préciser  sa place dans les problématiques des chercheurs  et dans les fondamentaux de la géographie humaine.  Après un rapide rappel des divergences épistémologiques de la géographie et une rapide présentation bibliographique, Elisabeth Rodier propose une définition du concept "habiter" autour de deux grandes idées.


FiG 2014 (3)Habiter c'est s'installer et s'organiser. Il s'agit de : 1. S'implanter (human settlement) ou de bouger et de s'ancrer sur un territoire. 2. D'accéder à un domicile (de choisir et organiser un ou des "chez soi". 3. Gérer, organiser ménager et prévoir  (avec des stratégies et des pratiques individuelles ou des règles collectives d'occupation et d'usage des lieux, des espaces et des ressources). 4. Créer et entretenir des liens sociaux (c'est à dire cohabiter dans des lieux ou des espaces). Il peut y avoir naturellement plusieurs "modes d'habiter" dans un même espace, et  les individus ou groupes mobiles peuvent habiter plusieurs lieux en alternance.

 
FiG 2014 (2)

Habiter c'est territorialiser. Le territoire est investi, aménagé, reconfiguré et représenté par les acteurs. La "géographie de l'habiter", c'est, par conséquent, évoquer les manières dont les individus ressentent et se représentent les lieux et les espaces. Les habitants attribuent un statut à un territoire (espace privé, espace public, espace commun, espace sacré), et donnent du sens à leurs territoires (respecter, vénérer, sacraliser,  patrimonialiser ...)

 


E. RODIER invite les professeurs à lancer des enquêtes avec leurs élèves auprès "d'habitants". Il s'agit de "revenir au niveau du sol  pour savoir comment les gens vivent", de "faire de la géographie de terrain avec un concept en tête". Elle souligne ensuite  la nécessité de croiser les témoignages avec d'autres  sources comme les réseaux sociaux, blogs et groupe facebook (avec une nécessaire distance critique en relativisant le point de vue du locuteur), les photographies, les cartes et les documents opérationnels d'aménagement dont la plupart sont aujourd'hui en ligne (Livrets de synthèse et statistiques locales de l'INSEE, SCOT, sites des agences d'urbanisme, PLU ..) ou les diagnostics participatifs (études préalables, enquêtes publiques) qui permettent d'analyser le jeux des acteurs et de repérer les tensions et conflits.

Il convient de jouer sur les échelles (avec des cartes),  les temporalités (avec Google Earth par exemple),  et  sur les perspectives des photographies de paysages  en articulant  vues verticales, vues obliques et vues au sol afin d'appréhender au mieux les formes du bâti, les aménagements, l'esthétique ou les ambiances visuelles.  

Elisabeth RODIER conclut son intervention par quelques exemples qui relèvent d'une géographie de l'habiter, comme l'étude des moustiques en Afrique, l'immigration africaine à Guangzhou ou l'explosion des résidences fermées à Marseille.

Pour terminer la matinée, une table ronde associant des professeurs du secondaire, du supérieur et l'Inspection Générale d'histoire et de géographie était ensuite organisée autour du sujet  «Habiter dans les enseignements de géographie du primaire au lycée».  

FiG 2014 (12)FiG 2014 (13)

 

2. Faire de la géographie avec le numérique

Comme chaque année des ateliers TICE de géographie ont été animés par des enseignants venus de nombreuses académies pour présenter des activités pédagogiques riches et  variées sur le thème de cette 25ème édition du FIG.  Installés dans le bâtiment consacré à la géomatique, ces ateliers se sont déroulés cette année dans l'Espace Nicolas-Copernic  situé juste en face de l'hôtel de ville. Une dizaine de professeurs qui exercent en collège,  lycée ou lycée professionnel ont ainsi proposé  des séquences intégrant l'usage d'outils ou de ressources numériques  comme QGis, CmapTools, Géoclip, Moodle, Prezi, Geoportail, Screecast, Google Maps, LibreOffice ...  Soulignons qu'Edugéo était particulièrement à l'honneur cette année puisque cet outil de l'Institut Géographique National (IGN) est désormais offert  gratuitement à tous les professeurs et leurs élèves au sein du portail Eduthèque.

 

FIG 2014 (0)

FiG 2014 (24)

 

Ces ateliers ont été pilotés pour la 3ème année par Jean-Louis LEYDET (IA-IPR d'Aix-Marseille) dans le cadre du Plan National de Formation organisé par la DGESCO (direction générale de l'enseignement scolaire), des services de la DNE (Direction du Numérique pour l'Education) et avec le soutien du Réseau Canopé.

FiG 2014 (22)FiG 2014 (23) b

Valérie MARCON, membre du GiPTiC d'histoire - géographie de l'académie de Paris a présenté, à partir de l'exemple de Vassieux -en-Vercors, une séquence sur une question du programme de 6ème : "Habiter le monde rural". Les documents communiqués au cours de son  intervention et de la table ronde sur la thématique « Faire de la géographie avec le numérique : construire la notion d'habiter » sont disponibles ici.



À voir