Bandeau

Créationisme et science (La Recherche - Avril 2015)

LR 498

Les mouvements créationistes remettent en cause le postulat d'objectivuité scientifique qui prévaut depuis le 17ème siècle (Descartes et Galilée). Ce principe, qui a mis plusieurs siècles à être accepté, permet à un savant de conserver sa liberté de croyance et de mener en parallèle des activités scientifiques basées sur des observations, des expériences et des faits sans finalité.

Ignorant ce principe, les créationistes de "l'Intelligent Design" essaient de valider leurs idées comme scientifiques et de ramener la science de l'évolution à une simple hypothèse. Une confusion entretenue entre croire et savoir qui s'avère plus politique que théologique ou philosophique.