Lien

Lettre de rentrée de l'inspection 2016

Priorités nationales et académiques pour l'année scolaire 2016-2017 et autres informations de rentrée.

La lettre de rentrée regroupe les principales informations et orientations de notre enseignement pour l'année 2016-2017.
Nous souhaitons la bienvenue aux nouveaux collègues affectés à Paris et une très bonne rentrée à tous.

Patrice BAUDEVIN et Sabine BOBEE

Orientations pédagogiques

L’année 2016-2017 marque la 4ème année de la refondation de l’École (loi 2013-595 du 8 juillet 2013). Après la mise en œuvre des nouveaux programmes de cycle 1, des parcours éducatifs, aujourd’hui au nombre de 4 (parcours Avenir, parcours citoyen (dont l’EMC), parcours d’éducation artistique et culturelle et parcours éducatif de santé), c’est toute la scolarité obligatoire qui se trouve refondée avec notamment la mise en œuvre des nouveaux cycles 2, 3 et 4, du nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture, des nouveaux programmes, et plus particulièrement pour ce qui nous concerne, ceux de cycle 3 et de cycle 4 et des nouvelles modalités d’évaluation, en particulier au brevet  où une nouvelle épreuve de sciences et technologie sera proposée à la session 2017.

 

L’enjeu de cette réforme est, nous le rappelons, de faire réussir tous les élèves à leur meilleur niveau possible et de leur permettre une poursuite d’étude sereine au lycée, qu’il soit professionnel ou général et technologique. Comme c’est déjà le cas au lycée, elle s’appuie sur une autonomie et une liberté pédagogique accrues laissées aux établissements et à leurs enseignants. Celles-ci s’exercent :

  • en matière de modalités d’apprentissages, où plusieurs situations sont possibles : approche disciplinaire, EPI et AP notamment ;
  • en matière de répartition de la DHG, grâce à la marge horaire professeur utilisable notamment pour des groupes allégés ou de la co-intervention ;
  • en matière de programmation des apprentissages, à organiser par les équipes sur les 3 années pour chacun des 2 cycles.

Ces nouvelles marges de manœuvre doivent permettre de répondre aux besoins des élèves au plus près de leurs spécificités locales et individuelles.

 

Au niveau 6ème, nous vous demanderons d’être particulièrement vigilants sur :

  • la maîtrise des langages, scientifiques mais aussi tous ceux nécessaires à toute communication orale et écrite ;
  • la maitrise des outils et méthodes pour apprendre ;
  • la consolidation et l’approfondissement des compétences scientifiques acquises au cours du 1er degré.

L’existence d’un seul programme de sciences et technologie pour le cycle 3 permet pour la première fois de garantir une meilleure continuité des apprentissages entre le 1er et le 2nd degré et, en associant les 3 disciplines scientifiques et technologiques, d’apporter aux élèves une vision globale des sciences et de la technologie et de leurs démarches.
Ceci ne peut se faire sans des temps de concertation que la grande majorité des équipes a, nous le savons, déjà amorcés en fin d’année scolaire précédente. Toutefois, compte tenu de l’ampleur de la tâche, les liens établis entre les degrés et les disciplines n’en sont, bien entendu, qu’à un premier stade de leur construction. Ces liens seront progressivement consolidés tout au long de l’année au fur et à mesure de la mise en place de la réforme.

Au niveau du cycle 4, les programmes disciplinaires, notamment celui de SVT, en approfondissant les concepts dont les bases ont été posées aux cycles précédents, permettent d’apporter des réponses plus spécialisées aux problématiques scientifiques qui le composent. Sa mise en oeuvre « spiralaire », comme l’est l’écriture des programmes de lycée, permettra de revenir à plusieurs reprises au cours du cycle sur les grands concepts et compétences mobilisés afin de favoriser leur acquisition et leur maitrise dans le cadre fixé par les attendus de fin de cycle. En complément de cette approche disciplinaire, les EPI doivent offrir des contextes d’apprentissage plus larges, en résonnance avec une complexité du monde que seule l’interdisciplinarité permet d’appréhender.
Dans ce cadre, nous vous demanderons d’être particulièrement attentif à la contribution de notre discipline dans la construction des compétences civiques et citoyennes, notamment en lien avec les questions de laïcité, de citoyenneté et de responsabilité individuelle et collective. Les approches historiques, les thématiques d’éducation à la santé ou au développement durable, s’y prêtent tout particulièrement.

 

Enfin l’accompagnement personnalisé, maintenant généralisé à tous les niveaux du collège et des lycées, nous rappelle la nécessité de mettre en œuvre, autant que faire se peut, des approches plus différenciées, seules à même de répondre aux besoins de chacun de nos élèves, que ce soit dans un objectif de remédiation ou d’approfondissement. Le caractère expérimental de notre discipline et la démarche d’investigation qui le fonde sont bien souvent des leviers facilitateurs pour générer des situations favorables à cette différenciation pédagogique (test simultané de différentes hypothèses, diversité des supports permettant d’étayer une généralisation ou de conforter une argumentation…). Le travail en groupe, au-delà des compétences sociales qu’il développe, peut être une modalité de différenciation.

 

Logiquement, les pratiques d’évaluation ont été mises au centre de la réforme du collège. En effet, les modalités de la notation des élèves doivent évoluer pour éviter une « notation-sanction » à faible valeur pédagogique et privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles (loi d’orientation du 8 juillet 2013). Il s’agit de mettre en œuvre une évaluation qui permette de mesurer le degré d’acquisition des connaissances et des compétences ainsi que la progression de l’élève, dans un esprit de continuité avec les réformes précédentes du collège et du lycée et en prenant en compte l’expérience acquise. Pour les domaines du socle comme pour les compétences disciplinaires et transversales, l’échelle de référence comprend désormais quatre échelons « très bonne maîtrise », « maîtrise satisfaisante », maîtrise fragile », « maîtrise insuffisante ».

En SVT, l’évaluation par compétences est désormais bien installée : des situations assez ouvertes, de type « tâches complexes », sont fréquemment proposées afin d’évaluer des compétences ; l’évaluation s’articule alors sur des barèmes par curseurs correspondant à des compétences. Les épreuves communes de 3ème et de 2nde, mises en œuvre dans l’académie de Paris, ont contribué à cette évolution.  C’est dans cet objectif que les barèmes des exercices des épreuves communes de 2nde de l’an passé ont été modifiés.

Adapter son enseignement à la diversité des élèves suppose d’adapter les situations d’apprentissage mais aussi les situations d’évaluation. Les épreuves communes académiques proposent des modèles d’énoncés qui permettent aux professeurs de viser des objectifs communs. Elles proposent aussi des modèles de barèmes qui limitent l’évaluation par la comparaison des élèves d’une classe ou d’un établissement. Positionner son évaluation par rapport à des groupes de référence est cependant très utile. Les examens peuvent jouer cette fonction mais aussi les épreuves communes académiques. Nous vous remercions de votre participation qui y contribue, en particulier pour alimenter les choix d’orientation. C’est à cette fin que ces devoirs communs étaient organisés pour les niveaux 3ème et 2nde qui sont des paliers d’orientation afin qu’ils constituent un élément de réflexion à mettre en regard des pratiques mises en place par le professeur pour adapter son enseignement à la diversité de ses élèves.

L’année prochaine, les épreuves communes de 2nde seront proposées sur le même modèle, en ôtant la question cadrée afin de dégager plus de temps pour la lecture de documents nouveaux et la réflexion, et celles proposées pour le collège cibleront le niveau 6e afin de vous aider à évaluer les compétences de vos élèves en fin de cycle 3. En complément, quelques énoncés, de type DNB ou non, seront proposés sur le site pour l’ensemble des niveaux du collège.

 

Nous sommes bien conscients de la charge de travail qui sera nécessaire pour relever ces défis, comme c’est généralement le cas pour toute mise en œuvre de réforme ambitieuse. Mais nous sommes également confiants dans votre capacité à vous en approprier les différents leviers pour collectivement continuer à faire évoluer notre enseignement au profit de la formation et de la réussite de nos élèves.
Nous serons bien entendu à vos côtés pour vous accompagner dans ces différents objectifs et plus que jamais à votre disposition. Afin de prendre en compte les temps d’adaptation nécessaires, nous nous engageons, sauf demande ou situation très particulière, à ne pas mener de visite d’inspection individuelle sur des classes de collège avant le mois de janvier mais à échanger avec vous lors de conseils d’enseignement ou de réunions d’équipe ; vous pouvez nous solliciter à cette fin.
Des ressources sont et seront progressivement mises à votre disposition sur le site disciplinaire pour le cycle 3 et le cycle 4. Elles reprennent et approfondissent les thèmes développés lors des formations correspondantes. Cette année d’autres formations et animations sont prévues pour prolonger les réflexions engagées. L’une d’elles, en s’appuyant sur le thème de la dynamique des populations, associera les équipes de collège et de lycée afin de renforcer la cohérence et la continuité de notre enseignement.

 haut de page

Évaluations

Cette page regroupe les informations pratiques ainsi que les résultats et bilans des évaluations certificatives et des devoirs communs.

Merci à tous les professeurs qui ont contribué à l’organisation, aux corrections et au bon déroulement de ces examens et épreuves communes en faisant remonter les résultats, sur le site de Toulouse pour le baccalauréat et à l'inspection pour les épreuves communes académiques.

Bilan des épreuves du baccalauréat 2016

Baccalauréat séries L et ES

  • Résultats de l'épreuve anticipée transmis par le SIEC (les résultats 2015 sont rappelés entre parenthèses)
    - séries ES : XXX/20 (12,9/20)
    - série L  : XXX/20 (12,2/20)
  • Détail des résultats  de l'épreuve anticipée (d'après retour des coordonnateurs de centre sur 6485 copies)
Parties de l'épreuve Série ES Série L
Partie 1 (sur 8 points)  4,5 (5,25)  4 (5,06)
Partie 2 (sur 6 points)  4,2 (3,76) 3,7 (3,06)
Partie 3 (sur 6 points) 3,2 (3,86)  3,1 (3,64)

 Baccalauréat série S

  • Résultats de l'épreuve 2016 transmis par le SIEC (les résultats 2015 sont rappelés entre parenthèses)
    •  Moyenne épreuve (7522 candidats public et privé sous contrat) : 13,3/20 (14,1)
  • Détail des résultats du baccalauréat S (écrit et ECE)
  • Ecrit du baccalauréat S (données collectées sur l'espace enseignant - site de Toulouse - 3736 copies)
Epreuve Moyennes obtenues
Spécialité SVT Autres spécialités
Ecrit (sur 16 points)  10,1 (10,50)  10,4 (10,24)
Détail par question Question I (sur 8 points)  5,7 (5,5)
Question IIA (sur 3 points)  1,8 (2,15)
Question IIB (sur 5 points) 2,7 (2,85) 2,9 (2,59)
  • ECE (données collectées sur l'espace enseignant - site de Toulouse)

Les tableaux ci-dessous correspondent aux résultats de 36 établissements du public (sur 44) et 48 établissements du privé (sur 56). Les résultats de la session précédente sont rappelés entre parenthèses.

Résultats globaux

 Caractéristiques Académie de Paris National
Nombre de candidats Moyenne Moyenne
Type d'établissement Public

2903

(3119)

14,6

(15,0)

14,7

(14,7)

Privé

2671

(2182)

15,4

(16,0)

15,3

(15,5)

   Détail par étape

ECE

Public

Satisfaisant : niveaux A + B en %

Privé

Satisfaisant : niveaux A + B en %

Paris National Paris National
Etape 1 74,6 (79,1) 72,7 (74,4) 81,4 (86,5) 79,7 (81,5)
Etape 2 84,0 (86,5) 84,5 (84,2) 86,4 (89,8) 86,6 (86,2)
Etape 3 77,0 (78,8) 78,4 (78,8) 79,2 (83,9) 82,1 (84,2)
Etape 4 72,6 (75,8) 72,6 (75,1) 78,0 (81,1) 76,1 (78,6)

 

Au-delà de leur disparité, les résultats obtenus aux différentes étapes :

  • confirment que le recul observé l’an passé pour l’étape 1, également observé à l’échelle nationale. On peut supposer que les professeurs deviennent plus exigeants, considérant que leurs élèves doivent être mieux formés pour affronter cette étape peu travaillée au lycée avant les nouvelles modalités du baccalauréat ;
  • sont légèrement en retrait pour l'étape 2 mais restent néanmoins proche des moyennes nationales ;
  • montrent que les élèves sont toujours en relative difficulté pour l’étape 3 (présentation des résultats). Le choix de la pertinence des modalités de présentation est cependant davantage discuté en amont du travail mais le temps fait souvent défaut pour un retour critique sur la base des productions d'élèves lors des mutualisations ;
  • sont en retrait à l’échelle académique comme à l’échelle nationale pour l'étape 4.

haut de page

Epreuve commune de 3ème

L’épreuve s’est déroulée le mardi 10 mai 2016, le même jour que l’épreuve académique de sciences physiques et chimiques. L’épreuve est d’une durée d’une heure. Elle porte sur l’ensemble du programme de SVT de la classe de 3ème. Les établissements ont reçu 4 exercices d’une durée équivalente portant chacun sur un des 4 thèmes du programme accompagné d’un barème de correction faisant explicitement apparaitre les compétences mobilisées dans chaque exercice en lien avec le socle commun de connaissances et de compétences. Les équipes ont choisi deux exercices parmi les 4. Chaque exercice étant noté sur 10 points, l’épreuve est notée sur 20 points. Les résultats ci-dessous correspondent au traitement statistique des données remontées par les établissements volontaires.

Evaluation chiffrée

Thèmes du programme

Nombre d'élèves

Moyenne obtenue

(sur 10)

Diversité et unité des êtres humains

6168 (6148)

5,1 (5,4)

Risque infectieux et protection de l'organisme

4968 (3964)

5,2 (5,6)

Evolution des êtres vivants et histoire de la Terre

679 (1239)

6,6 (4,9)

Responsabilité humaine en matière de santé et d'environnement

903 (1439)

5,5 (5,3)

Evaluation par compétences

Compétence testée Nombre d'élèves % de réussite
Rechercher, extraire et organiser l'information utile 3320 (2974)  51,5 (39)
Raisonner, argumenter, pratiquer une démarche, démontrer 3501 (2974) 52,5 (34,2)
Communiquer 3625 (448) 58,1 (50)
Utiliser ses connaissances dans le domaine du vivant 2705 (2820) 42,9 (30)
Utiliser ses connaissances dans le domaine de l'environnement et du développement durable 611 (nc) 67,8 (nc)
Maitrise de la langue (Ecrire lisiblement un texte) 5051 (2223) 76,8 (74,7)

Les remontées concernent un nombre d’élèves quasi-stable (6386 contre 6394) mais une participation en nombre d’établissements en légère hausse (41 établissements de l'enseignement public et 14 de l'enseignement privé sous contrat). Globalement les résultats traduisent une progression sur l'ensemble des compétences notamment de communication et de maîtrise des langages. Un travail plus régulier des tâches complexes en classe participe d’une meilleure préparation des élèves aux tâches moins cadrées et explique cette plus grande homogénéité des résultats sur les différentes compétences. Cela ne se traduit pas par une progression en termes de résultats chiffrés car la réussite pour la maitrise des connaissances reste en retrait ce qui illustre les difficultés d'appropriation de certains concepts de l'ancien programme de 3ème par les élèves. Néanmoins des écarts importants entre élèves et entre établissements en termes de résultats et de maîtrise des compétences sont encore observés.

Vous trouverez ici les sujets de la session 2016 et les archives concernant cette épreuve.

L'année scolaire 2016-2017 verra une nouvelle modalité d’épreuve commune qui permettra d’évaluer la maîtrise d’attendus en fin de cycle 3 (niveau 6ème). Sa passation est prévue le mardi 16 mai 2017. 

haut de page

Epreuve commune de 2nde

L’épreuve, d’une durée de 1h30 pour les SVT, s’est déroulée le 5 avril, parfois quelques jours après compte tenu des manifestations lycéennes qui se tenaient à cette époque. Trois sujets, correspondant chacun à un des thèmes du programme ont été proposés ; les professeurs ont choisi 2 sujets selon la programmation annuelle mise en œuvre. Chacun des sujets est construit sur le même modèle : une évaluation des connaissances courtes, sous forme de QCM ou de QROC, une tâche complexe et une consigne plus fermée ciblant une compétence particulière.

18 lycées du public et 17 lycées du privé (soit environ 1/3 pour chacun des 2 secteurs) ont fait remonter leurs résultats. C'est davantage que les les années précédentes ce dont nous vous félicitons. Parmi ces établissements, seuls les résultats de ceux ayant mis en place l’épreuve dans les conditions prévues (2 exercices en 1h30,…) ont été pris en compte, soit 4257 élèves (4421 l’an passé).

Moyennes par thème obtenus lors de l'épreuve commune de 2nde de 2016Pour les trois sujets, les moyennes masquent une forte hétérogénéité des résultats, des élèves mais aussi des établissements. Ce constat, récurrent d’une année à l’autre, a été encore augmenté cette année par la longueur d’un des sujets qui a conduit nombre d’élèves à faire des choix quant à leur composition et par les mouvements lycéens qui ont nui à la concentration des élèves.

La maîtrise des connaissances est stable. Les moyennes des élèves, pour cette partie, respectivement de 2,08/4 pour le thème 1, 1,61/4 pour le thème 2 et 1,87/4 pour le thème 3) varient considérablement d’un établissement à l’autre (de 1,2 à 3,4/4 pour le thème 1 par exemple). Elles semblent peu varier selon l’ancienneté des connaissances (thème abordé en début d’année ou non).

La réussite aux compétences dépend peu de l’exercice (situation, documents…).

Résultats de l'évaluation par compétences, par thème obtenus lors de l'épreuve commune de 2nde de 2016

L’argumentation reste incomplète et/ou maladroite mais la présentation est très souvent correcte. Les élèves ayant choisi en quasi-totalité de rédiger un texte, il s’agit là de la compétence à rédiger un texte organisé.

Résultat obtenus pour la compétence "Concevoir un protocole",par thème, obtenus lors de l'épreuve commune de 2nde de 2016La compétence « Concevoir un protocole expérimental » a été évaluée dans un contexte de tâche cadrée. Quelles qu’aient été les conditions de l’épreuve, les résultats traduisent le besoin de travailler davantage cette compétence au collège comme au lycée, bien avant la classe de 1ère S où elle est fréquemment mobilisée. À remarquer, qu’elle est fréquemment mobilisée en 6e et 5e, où les élèves peuvent travailler en groupe à effectif réduit, mais, au début des apprentissages, les élèves la mobilisent essentiellement dans des tâches simples.

Détail de l'évaluation des compétences

Moyenne des résultats des élèves (et non moyenne des moyennes d'établissement), en pourcentage de réussite. Seules les moyennes d'établissement  minimales et maximales pour l'évaluation "A" ont été mentionnées.

  Capacités ou compétences  Critères Thème I Thème II Thème III

Saisir des information

Exactitude

Intégralité

A : 12 % (Mini : 5 - Max : 62)

B : 40 %

A : 19 % (Mini :

2 - Max : 46)

B : 45 %

A : 10 % (Mini : 0 - Max : 47)

B : 47 %
Argumenter, communiquer (tâche complexe) Démarche

Pertinence

Intégralité

A : 26 % (Mini : 7 - Max : 49)B : 15 % A : 24 % (Mini : 4 - Max : 72)B : 31 %

A : 14 % (Mini :

4 - Max : 61)

B : 31 %
Présentation

Conformité

Clarté

A : 45 % (Mini : 6 - Max : 94)

B : 27 %

A : 47 % (Mini : 12 - Max : 84)

B : 28 %

A : 48 % (Mini : 19 - Max : 91)

B : 33 %

Concevoir un protocole expérimental

Exactitude

Intégralité

Pertinence

A : 6 % (Mini :

0 - Max : 33)

B : 13 %

A : 13 % (Mini : 7 - Max : 43)

B : 21 %
A : 8 % (Mini : 0

 - Max : 26)

B : 13 %    *

* Pour la question 2.1, 54 % des élèves ont réussi à mobiliser la différence entre corrélation et causalité, les résultats ne permettent pas de distinguer, parmi les 46 autres % ceux qui n'ont pas réussi et ceux qui n'ont pas essayé quelle qu'en soit la raison.

Date de l’épreuve commune 2017 – niveau 2nde : jeudi 20 avril

haut de page

 

Programmes

Programmes de SVT du lycée

Les programmes de SVT et des enseignements d'exploration, Mesure et Pratiques Scientifiques et Sciences et Laboratoire, sont inchangés.

Travaux Personnels Encadrés (TPE)

La liste des thèmes valables pour l'année 2016-2017 est parue au BO n°27 du 2 juillet 2015

Série Thèmes commun Thèmes spécifiques
Economique et sociale
  • Éthique et responsabilité
  • Individuel et collectif
  • L'aléatoire, l'insolite, le prévisible
  • Les inégalités
  • Crise et progrès
  • L'argent
Littéraire
  • Le jeu
  • Héros et personnages
  • Lumière, lumières
Scientifique
  • Structures
  • La mesure
  • Matière et forme

Les conditions de mise en œuvre pédagogique sont rappelées dans une autre note de service publiée dans le BO n°26 du 30 juin 2011.

Programme de SVT du collège

Programme du cycle 3

Programme du cycle 4

L'Enseignement Moral et Civique

Au collège comme au lycée, des occasions de tisser des liens avec l'Enseignement Moral et Civique, auquel notre discipline peut évidemment contribuer par ailleurs, doivent être saisies (programmes pour l'école et le collège, pour le lycée)

Formation

Formation continue

La formation continue représente un droit. Elle doit permettre à chacun de développer ses compétences pour exercer avec plus d'efficacité les missions qui lui sont confiées. Le plan académique de formation (PAF) 2016 – 2017 répond en partie à cette obligation. La campagne d’inscription a lieu jusqu’au 20 septembre. Vous trouverez sur le site l’accès au PAF. A la même rubrique nous attirons votre attention, sans souci d’exhaustivité, sur quelques formations pluridisciplinaires.

Les formations réellement ouvertes destinées plus ou moins spécifiquement aux  professeurs de SVT seront disponibles sur le site disciplinaire dès qu'elles seront stabilisées.

Animation

- Pour accompagner les équipes des collèges, en particulier, des réunions d’équipes disciplinaires ou du pôle science et technologie peuvent être organisées au niveau des bassins ou de l'établissement lorsque les équipes en font la demande par voie hiérarchique. Nous ferons notre possible pour répondre à vos demandes.

- Des animations dans le cadre du GIPTIC seront également programmées. D'autres animations numériques, pluridisciplinaires ou non, peuvent aussi être demandées par votre chef d'établissement.

Communication & Inspection

2015-2016-Carte secteurs inspection SVT

Chaque bassin a un interlocuteur privilégié parmi les deux inspecteurs. Ci-à-droite, la répartition géographique pour cette année scolaire 2016-2017, inchangée par rapport à l'année précédente.

 

 

 

Communication

Communication en direction de l'inspection

Pour toute communication, merci de vous adresser à l'inspecteur interlocuteur privilégié de votre établissement.

Certains dossiers sont plutôt pris en charge par l'un ou l'autre des inspecteurs (voir ci-dessous), merci de mettre en copie l'inspecteur interlocuteur de votre établissement.

Dossier Inspecteur référent
Formation initiale et continue Sabine BOBEE
Numérique Patrice BAUDEVIN
EDD Patrice BAUDEVIN
Education à la santé - Education à la sexualié Sabine BOBEE
Egalité filles-garçons Sabine BOBEE
Parcours Avenir Patrice BAUDEVIN
Liaison Bac-3/bac+3 Patrice BAUDEVIN
Epreuve commune de fin de cycle 3 Patrice BAUDEVIN
Epreuve commune de 2nde Sabine BOBEE
ECE Sabine BOBEE
Epreuves écrites du baccalauréat - DNL Patrice BAUDEVIN
Géosciences Sabine BOBEE

 

Communication à destination des enseignants

Selon le cas, les informations disciplinaires sont transmises par :

  • l’intermédiaire de l’adresse électronique de l’établissement (sous couvert du chef d’établissement) ;
  • l’adresse du laboratoire de SVT (qu’il convient donc de relever de façon suffisamment fréquente) ;
  • la liste de diffusion des professeurs de SVT. La boîte académique est à privilégier ; elle peut être paramétrée pour transférer les messages sur la boîte personnelle.

Aide en ligne pour :

 Le site académique

La rubrique « Médiathèque » qui vous propose une veille des ouvrages, revues, conférences, etc. pour mettre à jour vos connaissances et/ou approfondir un thème de didactique ou de pédagogie comprend désormais un moteur de recherche pour vous aider à y naviguer.

La rubrique « Espace membre » est réservée aux professeurs de l’académie, voire à des groupes plus restreints. Il vous est demandé de vous connecter sur le site disciplinaire dès le début de l’année avec vos identifiants habituels (ceux du webmail professionnel) afin de pouvoir y accéder si besoin.

Inspection

Les inspections seront, pour la plupart, effectuées par l'inspecteur en charge du bassin considéré.

Quelques précisions

  • Une note relative aux documents à présenter lors d’une inspection a été élaborée pour l'académie afin de préciser les documents à présenter. Ci-dessous son actualisation, liée notamment à la mise en oeuvre du cahier de texte numérique.
  •  La notice individuelle destinée à l’inspection est à renseigner avant chaque inspection par le professeur. Merci de la réclamer au secrétariat de votre établissement si celui-ci ne vous la fournit pas spontanément. Elle est également disponible sur le site disciplinaire.
  •  Les inspecteurs pourront demander que les notices individuelles de tous les enseignants de la discipline exerçant dans l’établissement leur soient remises à l’occasion de leur venue.
  •  L’entretien et le rapport d’inspection ne se limitent pas aux seules observations effectuées pendant l’heure de visite. C’est pourquoi il est indispensable de compléter ces observations par des documents reflétant le travail réalisé par l’enseignant sur une période plus longue, dans et hors de la classe (cf. rappel ci-dessous).  Un document d’aide à l'autoévaluation des compétences professionnelles peut servir de support à une réflexion. Il explicite, pour les SVT, le référentiel de compétences paru au bulletin officiel n°30 du 25 juillet 2013.

 Documents à présenter lors d'une inspection individuelle en SVT

Tous les documents suivants sont à présenter en début d’inspection :

  • la notice individuelle d'inspection renseignée ;
  • le cahier de textes doit pouvoir être consulté, dans sa version numérique ou à défaut sous une forme papier. Quelle que soit sa forme, il doit présenter le plan du cours, expliciter l'(les) activité(s) réellement effectuée(s) par les élèves au cours de la séance, les principales capacités voire attitudes travaillées en plus de la notion construite et regrouper l’ensemble des évaluations sommatives.
  • les supports de la séance observée : documents distribués aux élèves et, le cas échéant, manuel utilisé au cours de la séance (ou photocopie des documents concernés) ;
  • au moins deux cahiers ou classeurs complets d'élèves de la classe observée - voire d'une autre classe parallèle si le cahier est utilisé par les élèves au cours de la totalité de la séance - présentant l'ensemble des documents distribués aux élèves (sujets de contrôles et de travail donné à la maison)
  • des évaluations (corrigées) ;
  • les programmations trisannelles/annuelles prévues - plus ou moins détaillées selon la nouveauté de mise en oeuvre des programmes pour l'enseignant et le stade de l'année ;
  • les relevés de notes du professeur avec une copie - version papier - pour la classe observée (éventuellement profil des acquis des élèves en termes de compétences) ;
  • la copie du dernier rapport d’inspection si elle n'est pas présente dans votre dossier (cas d'enseignants nouvellement affectés dans l'établissement ou en poste sur deux établissements). Une attention particulière sera portée à la prise en compte des conseils donnés lors de la précédente visite ;
  • tout autre document informatif que le professeur juge pertinent de montrer, notamment concernant son implication dans des projets pluridisciplinaires, le projet disciplinaire, le projet d’établissement, compétence professionnelles…
Animations  
le mer. 26 avr. 2017 de 14:00 à 17:00
 

collège Jean-Baptiste Clément. 26 rue Henry Chevreau

le mer. 26 avr. 2017 de 14:00 à 16:00
 

Lycée Racine (38 rue de Naples 75008 Paris)

Liens Utiles