Bandeau

La photo "Pop"

mis à jour le 15/10/15

marilyndiptychLe service éducatif du Jeu de Paume a développé dans le dossier documentaire « Philippe Halsman. Étonnez-moi ! » un axe thématique intitulé  « Célébrités, stars et visibilités » (page 32) ainsi que des pistes de travail autour de « Portraits de célébrités » (page 55).

Le dossier documentaire est en ligne : http://www.jeudepaume.or/pdf/DossierDocumentaire_Halsman.pdf

A propos de Marilyn :

« Analyser Marilyn Diptych (Londres, Tate Gallery) d’Andy Warhol qui date de 1962 :

À partir de quelle image, à votre avis, Warhol a-t-il travaillé ? Peut-on la rapprocher d’une des photographies de Marilyn publiée en couverture de LIFE ? Pourquoi, selon vous, Warhol choisit-il d’utiliser une photographie comme modèle à décliner ? Comment son tableau est-il réalisé ? Dans quel domaine cette technique est-elle habituellement utilisée ? Quel effet produit-elle ? Quelle spécificité de la technique photographique met-il alors en avant ? Comment traduit-il le principe de la multiplication des images liée au développement des médias de masse ? À quel moment Warhol commence-t-il à s’approprier et à reproduire des portraits de Marilyn ? En quoi l’oeuvre Marilyn Diptych  constitue-t-elle une réflexion sur la célébrité, à la fois par son sujet, sa réalisation et sa forme ?

Envisager une réflexion plus large sur la relation de la célébrité avec la diffusion des images photographiques :

En regard des multiples photographies de Marilyn Monroe et en s’appuyant sur les citations et extraits de textes rassemblés dans ce dossier autour de la notion de célébrité, que peut-on dire de la figure de la star et de sa médiatisation ? Peut-on distinguer les termes de « célébrités », « vedettes » et « stars » ?

Comparer différents corpus de célébrités photographiées à des époques variées comme la « Galerie des contemporains » de Nadar dans la deuxième moitié du xixe  siècle, les personnalités photographiées par Edward Steichen dans les années 1920-1930, Philippe Halsman, des années 1930 à 1960, Richard Avedon, Arnold Newman et Gary Lee Boas dans les années 1950-1970. Identifier la fonction sociale des modèles représentés (figures politiques, littéraires, artistiques, notables, acteurs, « people »...).

Analyser la transformation de leur statut au cours du temps. Observer l’évolution des procédés (mise en scène en studio, dans l’environnement habituel des modèles, instantané influencé par la pratique des paparazzi...).

Qui sont les célébrités d’aujourd’hui ? Où les voit-on ? Le champ de leur visibilité a-t-il évolué avec l’arrivée de la télévision puis avec le développement d’Internet et des réseaux sociaux ? La nature même de la célébrité a-t-elle changé ? »

image cf97.flvcrop.768.5000Andy Warhol :

L’artiste américain Andy Warhol s’est particulièrement intéressé aux mécanismes de la célébrité en lien avec le développement de la société de consommation et les médias de masse. Étudier les diverses formes de cette exploration :

Quelles célébrités Warhol a-t-il représentées dans ses tableaux ? Comment ? Établir un lien entre les procédés techniques utilisés par Warhol et les portraits que Philippe Halsman a réalisés de lui en 1968.

Rechercher des portraits d’Andy Warhol pris par d’autres photographes que Philippe Halsman. Sont-ils nombreux ? Divers ? Regarde t-il souvent l’objectif ? Que peut-on en conclure ?

Andy Warhol a également réalisé de nombreux autoportraits. Analyser les différentes photographies qui lui ont servi de modèles. Discuter de cette célèbre citation : « Si vous voulez tout savoir sur Andy Warhol, vous n’avez qu’à regarder la surface de mes peintures, de mes films, de moi. Me voilà. Il n’y a rien dessous. » [Andy Warhol. Rétrospective, Paris, Centre Georges-Pompidou, 1990, p. 457.]

Commenter également ces mots d’Andy Warhol : « Je suis surtout connu pour ma notoriété. » [in Nathalie Heinich, De la visibilité. Excellence et singularité en régime médiatique, Paris, Gallimard, 2012, p. 7.] Peut-on parler de stratégie de visibilité comme posture artistique ? »

Analyse d'images :

Détournement de La Joconde, portrait de Mona Lisa (1503-1506) de Léonard de Vinci.

Mettre en rapport les œuvres suivantes, analyser leurs éléments plastiques ainsi que les moyens plastiques mis en oeuvre puis comparer les ressemblances et différences, les intentions des artistes, les contextes de production :

- Kasimir Malevitch, Composition avec la Joconde, éclipse partielle (vers 1914)

- Marcel Duchamp, L.H.O.O.Q. la Joconde (1919)

dali- Philippe Halsman

Halsman: "Dali, what do you see when you look at the Mona Lisa ?"
Dali: " a paragon of beauty .....", 1954

http://www.magnumphotos.com/C.aspx?VP3=SearchResult&ALID=29YL530XU8KX

- Philippe Halsman, Spanish Surrealist Painter Salvador DALI, 1954

http://www.magnumphotos.com/C.aspx?VP3=SearchResult&ALID=29YL530XU8KX

- Andy Warhol, Thirty Are Better Than One, 1963, sérigraphie : http://www.brantfoundation.org/exhibits/page/andy-warhol/details

Ressources :

- Marc Décimo, Les Jocondes à moustaches. Dijon : Les presses du réel, coll. "Les hétéroclites", 2014  extrait en ligne : http://www.lespressesdureel.com/PDF/3503.pdf

- Article Mona Lisa dans tous ses états : http://nebuleuz.com/2015/02/24/mona-lisa-dans-tous-ses-etats/