Bandeau

la fraude scientifique M. Vidard (La tête au carré, 2015)

logo France InterLa fraude scientifique  M. Vidard (La tête au carré, 2015)

La fabrication, la falsification ou la manipulation des données sont considérées comme des pratiques extrêmes dans le domaine de la recherche fondamentale. A côté de cette fraude, rare, on retrouve d'autres comportements plus courants, qui vont à l'encontre de la déontologie du chercheur : publier ses résultats sans les avoir vérifié, ne pas donner le détail de sa méthode de peur d'être copié, avoir une faiblesse statistique dans ses données... 

Mais, dans un milieu de plus en plus compétitif, où les avancements se font par le nombre de publications et où les financements des laboratoires dépendent de l’impact des articles produits et de la primauté de résultats, certains chercheurs peuvent parfois prendre des libertés face à la rigueur scientifique.

Comment les fraudes sont-elles détectées ? Sommes-nous arrivés à la limite de notre mode actuel de production scientifique ? Existe-t-il des moyens pour mieux contrôler ses méconduites ? Quels modèles proposer pour éviter ce genre de comportements ?

 

Ateliers GIPTIC
  • Ateliers post-JND- Fonctionnalités de l'ENT collège, utilisation des bases de données, utilisation de smartphones et tablettes en SVT
  • Atelier post-JND- Utilisation des microcontôleurs (Arduino) en SVT
  • Atelier post-JND- Utiliser une web Radio en SVT: Des bases à la pratique.
  • Atelier post-JND- Les fonctionnalités des ENT en SVT