Bandeau

Napoléon à Sainte-Hélène. La conquête de la mémoire

Napoléon exposition SAint-Hél&egrav Du 6 avril au 24 juillet 2016, cette exposition produite par le musée de l’Armée, est organisée avec le soutien de la Fondation Napoléon, du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, des Domaines nationaux de Sainte-Hélène, du musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau et du gouvernement de Sainte-Hélène, ainsi que du CIC.

Vignette napoleon18 juin 1815, la bataille de Waterloo sonne le glas de l’Empire. Napoléon, vaincu, prend la route de l’exil. Craignant un éventuel retour de l’homme des Cent Jours, l’Angleterre fait le choix de la dernière demeure de l’Empereur : ce sera Sainte-Hélène, petite île hérissant ses reliefs hostiles au milieu de l’Océan Atlantique. Napoléon y débarque avec ses plus fidèles compagnons et s’installe à Longwood House, logis pour le moins modeste dans lequel il finira ses jours. 

 

1.1.napoleon-face-mer

2.2.napoleon-lit-mort

Napoléon face à la mer, Aubert,

estampes 1840 © Fondation Thiers

Napoléon sur son lit de mort, une heure avant son ensevelissement, 1843, JBMauzaisse,©Musée national des châteaux de Malmaison et de Bois-Préau

 Organisée autour de l’opération  de restauration des meubles de Longwood House, l’exposition Napoléon à Sainte-Hélène. La conquête de la mémoire offre au public français l’occasion unique de venir contempler le mobilier qui entourait l’Empereur au moment de sa mort. Les vestiges impériaux, que Napoléon a réussi à emporter avec lui, entrent en résonnance avec la précarité de sa condition de prisonnier. Que reste-t-il alors de l’Empereur, que reste-t-il de l’homme ? Napoléon se lance dans sa dernière conquête, celle de la postérité et fait de Sainte-Hélène le lieu de l’écriture de la légende, dès avant sa mort, le 5 mai 1821.

  • Du mercredi 6 avril 2016 au dimanche 24 juillet 2016
  • Tous les jours de 10h à 18h
  • Conditions d'accès : exposition seule : 8,50€ / musée et exposition : 12€

 

À voir