Bandeau

Une anthologie audio des réécritures de « La cigale et la fourmi »

cigale 3 Comment valoriser le travail oral sur les fables et le pérenniser sur un support numérique avec les élèves ? Création d'une anthologie audio des réécritures de "La cigale et la fourmi" où la mise en voix des textes est à l'honneur.

 Compétences à acquérir par les élèves :

En cohérence avec les nouveaux programmes : 

« Ces différentes formes de lecture sont pratiquées avec le souci constant de privilégier l’accès au sens, de prendre en compte la dimension esthétique et de permettre une compréhension approfondie du monde et de soi. Elles s’attachent dans tous les cas à développer les compétences de lecture et à susciter le plaisir de lire. »

 Et en cohérence avec les compétences du nouveau socle :

« Il adapte sa lecture et la module en fonction de la nature et de la difficulté du texte. Pour construire ou vérifier le sens de ce qu'il lit, il combine avec pertinence et de façon critique les informations explicites et implicites issues de sa lecture. Il découvre le plaisir de lire. »

Il s’agit donc de mettre l’accent sur la lecture et la mise en voix, la mise en valeur du texte et du sens grâce au travail de vocalisation (souffle, ton, travail sur les alexandrins). Ainsi l’oral, au-delà de la récitation devant la classe, sera valoriser par les travaux des élèves sur un support attractif et pérenne, support numérique qu’ils vont constituer eux-mêmes.

cigale 2

Déroulé du projet Anthologie audio :

La séquence sur les fable s’est déroulée de façon classique au fil des études de fables, de la forme et du fond, des aspects poétiques et littéraires ainsi que par une approche de l’EMC (Education Civique et Morale) grâce à certaines fables telles que « La cigale et la fourmi », quelques séances donnent lieu à un apprentissage par cœur de fables choisies. Nous avons ouvert notre séquence sur les réécritures de la fable de La Fontaine « La cigale et la fourmi » par d’autres auteurs.

En parallèle de ce déroulé, nous avons tiré profit des séances en salle informatique en demi groupes pour établir notre anthologie et manipuler les outils numériques pour « garder trace » de notre travail oral sur les fables.

Les supports :

Supports numériques utilisés par les élèves :

  • Logiciel Powerpoint
  • ENT Paris classes numériques (pour dépôts des voix et de la production achevée) pour le stockage en ligne.
  • Edmodo (autre espace pour la classe qui permet de communiquer entre nous et partager des documents)

Supports numériques utilisés par l’enseignant :

  • BOYD (Bring Your Own Device, « apporter votre propre matériel » ici l’enregistreur-iphone de l’enseignante).
  • Passer par son propre stockage en ligne (par le jumelage que propose le logiciel enregistreur du smartphone, ici par exemple, DROPBOX) ou par un envoi email (à défaut).

 

cigale 1

Acquis de l’action :

 Ainsi, au terme de notre séquence 6eme sur les fables, nous avons établi une anthologie à partir d’une fable unique et de ses parodies : « La cigale et la fourmi », grâce à l’usage d’un powerpoint / diaporama simple mais agrémenté de sons : les lectures par les élèves des fables choisies.

Cette approche de la lecture a permis un travail motivé sur la qualité littéraire d’une lecture à haute voix, l’interprétation en lien avec le sens, la fluidité que les élèves doivent acquérir.

Elle a aussi permis la prise en main de certains outils numériques simples mais efficaces afin de produire un objet numérique visuel et sonore.

Enfin, elle a permis la valorisation des travaux d’élèves et une mutualisation sur un support pérenne et partagé par la communauté de la classe.

 

 

Ateliers GIPTIC
  • Utiliser des ressources multimédias adaptées avec des élèves allophones
  • Entrer dans les textes grâce au numérique avec des élèves allophones
  • Travailler avec les ceintures en classe de FLS/langues vivantes
  • Produire des ressources interactives grâce à un outil tel que Genial-ly
Ma cl@sse ouverte
  • Différencier et faire collaborer les élèves grâce au numérique en UPE2A
  • Différencier et faire collaborer les élèves grâce au numérique en UPE2A