Bandeau

Consortium Erasmus - AGEFA PME

mis à jour le 19/04/16

consortium erasmus agefapme

 

Angers, Châteaubriand, Grasse, Paris, Marseille,
des étudiants STS Assistant de gestion de PME-PMI dans une même communauté de mobilité Erasmus de stage.

Depuis plusieurs promotions d'étudiants, les lycées Chevrollier d'Angers, Guy Moquet de Châteaubriand, Perrimond de Marseille, Simone Weil de Paris, l'Institut Fénelon de Grasse et l'AGEFA PME, pratiquent la mobilité européenne.


Pourquoi favoriser  la mobilité des étudiants « Assistant de gestion de PME-PMI »


Les étudiants inscrits dans cette formation, dont le parcours scolaire ou le contexte familial impose souvent des études brèves,  peuvent via une expérience de placement européen  de 2 mois  :

  • développer  des compétences spécifiques (linguistiques, comportementales, culturelles et économiques) dans un contexte professionnel ;
  • apprendre à oser se gérer dans un environnement peu connu, singulier et  gagner également en ouverture d’esprit ;
  • acquérir autrement une  qualification reconnue désormais au niveau européen ;
  • valoriser  leur expérience internationale  attestée par l’obtention d’Europass Mobilité (CV, entretien…)

Globalement  ils savent  mieux se positionner sur le  marché du travail et  s’adapter à ses exigences. Mais  aussi ils parviennent à mieux se connaître et à affiner leur projet  professionnel ; la plupart  envisagent  une poursuite d’études (en France ou dans l’espace européen de l’enseignement supérieur) et  sont  confortés  dans leur recherche de promotion sociale.


Le consortium comme solution pour faciliter les mobilités de stage des étudiants

Lors des trois rencontres EURASMENT, d’échanges en questionnement sur nos modes de gestion des projets ERASMUS a émergé l’idée de mutualiser nos connaissances et de co-organiser nos actions ; la création d’un consortium est devenu une évidence pratique.

Tête de pont administrative et financière du consortium, l’AGEFA PME a répondu à l’appel à proposition 2011 et a obtenu le certificat d’habilitation à l’organisation de stages Erasmus (chose) pour une durée de 3 ans ; il coordonne et organise les mobilités de stages d’étudiants des 5 établissements membres du consortium.

Ce type de fonctionnement permet d’obtenir des subventions plus conséquentes (montée en puissance du nombre de bénéficiaires : 90 mois de bourses pour 45 étudiants -2 mois : 700 €-, préparations linguistiques CIEL pour 7 étudiants en 2011-12…) et  une véritable optimisation de la gestion des bourses par le biais de la modulation entre établissements.

Mais également de mieux répondre aux contraintes de production de rapports attendus dans des délais spécifiques par l’Agence européenne de Bordeaux, de coordonner les missions préparatoires finançables sur fonds ERASMUS, de gérer les Europass…  un gain de temps certain pour les enseignants-responsables des projets ERASMUS de chaque établissement membre dont l’action est plus orientée sur la recherche de terrains et l’aide pédagogique aux étudiants (sensibilisation, mobilisation, montage des projets de placement…).

De plus, il permet une capitalisation des outils (production de documents contractuels ou pédagogiques communs…)  et des bonnes pratiques en matière de préparation ou de tutorat et ainsi de s’assurer de la qualité des stages.

Il aide à la pérennisation des contacts avec les partenaires entreprises/institutions de formation pour soutenir la dynamique du réseau déjà constitué.

Le consortium s’appuie sur la plate-forme AGEFA Mobilité pour faciliter l’inscription et la synchronisation des projets des étudiants demandeurs de stage et des offres des entreprises et contribuer à renforcer la visibilité internationale des actions de coopération conduites ; dispositif qui laisse chaque établissement membre maître de leur projet de placement.

Ce sont les équipes pédagogiques qui opèrent la sélection des terrains de stage appropriés au regard du référentiel de certification et des attentes exprimées par le jeune en cours de formation, qui est préalablement considéré apte à réaliser le stage dans une entreprise européenne et préparé à cet effet  ; mais ce sont les étudiants qui s’inscrivent activement dans le processus.

La structuration en consortium a pour avantage de renforcer la notoriété du diplôme auprès des entreprises, françaises et européennes et l’attractivité de la formation pour les jeunes.

 

Liens utiles