Lien

Programme de Culture Générale et Expression au BTS session 2017

Résumé

Le nouveau thème est désormais connu pour la session 2017. Outre "Je me souviens", c'est donc "l'extraordinaire".

Chapeau

Le nouveau thème est désormais connu pour la session 2017. Outre "Je me souviens", c'est donc "l'extraordinaire".

Contenu

Le nouveau thème pour l'année 2016-2017 porte ainsi sur l'extraordinaire. Ci-dessous le copier-coller de BO.

Thème n° 2 - L'extraordinaire

Problématique

La vie quotidienne se caractérise par son rythme régulier et rassurant, parfois monotone. L'habitude émousse la vue, l'ouïe, l'odorat et le goût. Tout semble s'affadir et ne plus mériter l'intérêt. A l'inverse, l'extraordinaire a un véritable pouvoir de révélation. Il fait surgir des réalités hors du commun aussi bien que des sensations nouvelles.

L'événement rompt le fil continu du temps et donne à l'instant une intensité qui suscite des émotions fortes : joie, surprise, émerveillement... Il donne le sentiment d'une plénitude qui justifie tous les superlatifs. Parfois, l'événement surgit spontanément - à l'occasion d'une découverte inattendue, d'une initiative improbable, d'un trait de génie. Mais ne faut-il pas aussi susciter l'extraordinaire, le chercher puisqu'il est difficile de se satisfaire de la plate répétition du quotidien ? Faut-il alors créer le moment inédit qui fait date ?

Notre société se plaît dans la production de l'événement, en fait même une pratique si courante qu'elle frise la banalité. La recherche permanente de l'inédit, de la sensation, la surenchère organisée dans l'extraordinaire ne nous assujettissent-elles pas à une autre forme de monotonie ?

L'extraordinaire se manifeste aussi dans son extrême violence. Loin d'exciter, il anéantit. Loin de favoriser le verbe et l'hyperbole, il coupe le souffle et la parole. C'est alors le traumatisme qui prévaut et l'habitude retrouvée peut apparaître nécessaire et apaisante.

Il est difficile de juger d'un quotidien auquel on s'est accoutumé, mais il s'avère tout aussi difficile de penser l'extraordinaire, car les émotions jouent contre la prise de distance que demande l'exercice de la raison.

Comment rendre compte du banal ? Comment construire un jugement sur ce dont on finit par oublier le sens et la saveur ? Comment rendre justice à ce que l'usage et l'usure ont voué à la discrétion ?

Inversement, comment penser l'exceptionnel tout en gardant de la mesure ? Comment préserver sa lucidité sans pour autant faire preuve de détachement insensible, de sécheresse de cœur ? Comment trouver les mots qui sonnent juste, restaurer le pouvoir de la parole et éviter les excès d'un verbe affolé face à l'événement qui sidère ?

 

Mots clés

Acte d'héroïsme, aventure, catastrophe, événement, exceptionnel, extraordinaire, fulgurant, hasard, imprévisible, imprévu, ineffable, inouï, insolite, merveilleux, miracle, original, paroxysme, prodige, séisme, spectaculaire, surprise...

Carnaval, chef-d'œuvre, coup de théâtre, drame, édition spéciale (breaking news), événementiel, fantastique, fête, morceau de bravoure, péripéties, rebondissement, rencontre, rite de passage, romanesque, scoop...

Anéantissement, choc, déconcertant, effroi, étonnement, extase, horreur, intensité, ivresse, ravissement, sensationnel, sidération, sublime, surprise, terreur, traumatisme...

Anodin, banal, classique, coutume, ennui, familier, habitude, insignifiant, insipide, monotone, normal, ordinaire, platitude, quelconque, quotidien, rebattu, régulier, répétition, tradition, usage...

Accoutumance, apaisement, calme, confort, dégoût, ennui, indifférence, lassitude, sérénité...

 

Indications bibliographiques

Ces indications ne sont en aucun cas un programme de lectures. Elles constituent des pistes et des suggestions pour permettre à chaque enseignant de s'orienter dans la réflexion sur le thème et d'élaborer son projet pédagogique.

Littérature

Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes

Louis Aragon, Le Paysan de Paris

J.G. Ballard, Crash ; I.G.H....

Honoré de Balzac, Eugénie Grandet

André Breton, Nadja

Russel Banks, De beaux lendemains

Dino Buzzati, Le Désert des Tartares

Emmanuel Carrère, D'autres vies que la mienne

Cicéron,De la divination, I, 97-98

Italo Calvino, Palomar

Raymond Carver, Les Vitamines du bonheur

Nicolas de Chamfort, Tableaux historiques de la Révolution française

François-René de Chateaubriand, Mémoire d'Outre-tombe, I, Année 1789, « Effet de la prise de la Bastille sur la cour - Têtes de Foulon et de Berthier »

Marie Darrieussecq, Truismes

Philippe Delerm, Enregistrements pirates

Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires

Marguerite Duras, La Pluie d'été

Annie Ernaux, Regarde les lumières, mon amour

Francis Scott Fitzgerald, Gatsby le magnifique

Gustave Flaubert, Madame Bovary

Jonathan Safran Foer, Extrêmement fort et incroyablement près

Jean Follain, Exister

Nicolas Gogol, Nouvelles

Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes

Françoise Héritier, Le Sel de la vie

Serge Joncour, L'Idole

Franz Kafka, La Métamorphose

Ahmadou Kourouma, Allah n'est pas obligé

D. H. Lawrence, L'Amant de Lady Chatterley

Guy de Maupassant, Une vie ; Nouvelles

François Mauriac, Thérèse Desqueyroux

Pierre Michon, Vies minuscules

Philippe Minyana, Inventaires

Wajdi Mouawad, Incendies

Georges Perec, L'Infra-ordinaire ; Les Choses

Edgar Allan Poe, Nouvelles histoires extraordinaires

Francis Ponge, Le Parti pris des choses

Marcel Proust, Du côté de chez Swann (« Combray »)

Romain Puértolas, L'Extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

Pascal Quignard, Villa Amalia

Philip Roth, Némésis

Madame de Sévigné, lettre à Monsieur de Coulanges, 15 décembre 1670

Stendhal, La Chartreuse de Parme, I.3

Tite-Live, Histoire romaine, 35, 21 ;  41.9

Jules Verne, Voyages extraordinaires

Michel Vinaver, 11 septembre 2001

Virginia Woolf, Mrs Dalloway

Essais

Hannah Arendt, Penser l'événement

Bruce Bégout, La Découverte du quotidien

Walter Benjamin, « Sur quelques thèmes baudelairiens » III, IV ; « Le Narrateur »

André Breton, Le Surréalisme et la Peinture,

Michel de Certeau, L'Invention du quotidien

Régis Debray, Du bon usage des catastrophes

Sigmund Freud, Psychopathologie de la vie quotidienne

Erving Goffman, La Mise en scène de la vie quotidienne

Sylvain Tesson, Dans les forêts de Sibérie

Pierre Zaoui, La Traversée des catastrophes

Revue Sociétés n°126, Re-penser l'ordinaire

Films, arts plastiques, bandes dessinées, blogs

Pénélope Bagieu, Ma vie est tout à fait fascinante

Thomas Cailley, Les Combattants

Eric Chevillard, L'Autofictif

Guy Delisle, Le Guide du mauvais père

Clint Eastwood, Sur la route de Madison

Atom Egoyan, De beaux lendemains

Sergueï Eisenstein, Le Cuirassé « Potemkine »

Roland Emmerich, Independence day

Emmanuel Guibert, La Guerre d'Alan

John Guillermin et Irwing Allen, La Tour infernale

Alfred Hitchcock, L'Auberge de la Jamaïque

Alejandro Inarritu, Birdman

Akira Kurosawa, Vivre,

Emmanuel Lepage, Un printemps à Tchernobyl

Adam McKay, The Big Short (Le Casse du siècle)

Yasujirō Ozu, Dernier Caprice

Brad Peyton, San Andreas

Alain Resnais, Hiroshima mon amour

Riad Sattouf, L'Arabe du futur

Ridley Scott, Seul sur Mars

Joann Sfar, Carnets                                                         

Paolo Sorrentino, La Grande Belleza

Steven Spielberg, Les Aventuriers de l'Arche perdue

Lewis Trondheim, Les Petits Riens

Peinture hollandaise, peinture d'histoire, photo reportage, pop art, performances, comics, art brut, « folies »...

Animations  
le mer. 26 avr. 2017 de 14:00 à 17:00
 

collège Jean-Baptiste Clément. 26 rue Henry Chevreau

le mer. 26 avr. 2017 de 14:00 à 17:00
 

Collège Courteline 75012