Bandeau

Planète Ovale 2016

Le vendredi 13 mai, l’académie de Paris, avec l’Union nationale du sport scolaire (UNSS), organisait « Planète Ovale ». Le premier tournoi de rugby à VII pour les collégiens des réseaux d’éducation prioritaire de la capitale.

   
 

rugby 3

 

C’est sous une légère brume au stade Suzanne Lenglen (15e) que le tournoi a débuté. La compétition a été lancée par les 800 élèves des 34 collèges des réseaux d’éducation prioritaire de Paris chantant la Marseillaise.

DSC 9441

DSC 9820

DSC 9446

L'espace du stade a été divisé en 4 terrains pour les 4 catégories (6e filles, 6e garçons et 5e filles, 5e garçons) et ont accueilli les matchs de poules, jusqu’à la finale sur le terrain d’honneur. Cette compétition, très disputée, a vu les élèves se démener pour soulever le trophée final.

"Planète ovale" est l’aboutissement d’un projet lancé au début de l’année scolaire et qui a également mobilisé les élèves du lycée professionnel Chennevière-Malézieux (12e) pour la conception du trophée, du lycée Théophile-Gautier (12e) pour la sécurité, et les sections sportives des établissements Jules Verne (12e), Carnot (17e) et Georges Braque (13e) pour l’arbitrage.

 

DSC 9866 

 

"Planète Ovale", initié en 2005, est un projet éducatif plus qu’une compétition. Issu de la convention tripartite passée entre la F.F.R, le ministère de l’Éducation nationale et l’U.N.S.S, il contribue au développement de la pratique du rugby, à la mise en place d’actions de formation des enseignants d’E.P.S, à asseoir le rugby comme moyen éducatif et à favoriser l’accès de ce sport aux jeunes filles. Et le résultat est succès car contrairement aux idées reçues, "on ne se fait pas mal" ajoute Nao Lépineux, professeur d’EPS qui a encadré la formation des enseignants. De même, le rugby véhicule de nombreuses valeurs : citoyenneté, persévérance, volonté de progresser, confiance en soi et le respect des autres.

 

DSC 9875 

 

« L’Île-de-France est bien représentée dans le monde du rugby », complète Bruno Trehet, inspecteur d’académie. Les similitudes avec les autres sports aident à intéresser garçons et filles au rugby à VII : « La recherche de l’espace est commune avec d’autres sports et beaucoup avaient déjà l’esprit sportif », précise Raphaëlle Nedjel, enseignante du collège Georges-Rouault (19e). Face à l’enthousiasme des élèves, leurs enseignants ont eu à coeur de proposer un encadrement de qualité. Près de 70 d’entre eux ont suivi une journée de formation à Marcoussis, maison du XV de France. "Les enseignants se mettaient réellement dans la peau des élèves", se souvient Nao Lépineux, qui faisait partie des formateurs.

DSC 9952n&b

 

DSC 9959

Cet été aux Jeux Olympiques de Rio, le rugby à VII y fera sa première apparition. Les 800 élèves participants ce vendredi devraient être gagnés à la cause des supporters de l’équipe française !

 

DSC 9873

 

rugby Galeries de Photos (liensrugby

 

 

Articles sur d'autres sites