Organisation de la région académique d'Île-de-France

visuels-ac-region

La région académique d'Île-de-France, première région académique de France, comprend les académies de Créteil, Paris et Versailles. Ce rapprochement des trois académies franciliennes découle de l’application du décret du 10 décembre 2015 qui a créé les régions académiques consécutivement à la révision de la carte des régions françaises.

La région Île-de-France représente 18,2 % de la population française, 23,2 % des emplois et 30,5 % du PIB national. La région présente à la fois des caractéristiques de concentration urbaine et de ruralité : ainsi plus de 8 Franciliens sur 10 résident dans des communes de 10 000 habitants ou plus, et 2 sur 10 dans les 5 communes de plus de 100 000 habitants de la région (Paris, Boulogne-Billancourt, Saint-Denis, Argenteuil et Montreuil). Mais les communes rurales occupent 64 % du territoire francilien et regroupent 640 000 habitants soit 5 % des habitants d’Île-de-France.

L’Île-de-France compte un peu plus de 2,4 millions d’élèves du 1er et du 2d degré tous secteurs confondus (public, privé sous contrat et hors contrat), soit environ 20 % des élèves de France métropolitaine ; 29 % des élèves sont scolarisés en éducation prioritaire dans le 1er degré public, 28 % dans le 2d degré public.

S’agissant de l’enseignement supérieur, la région Île-de-France comptait 705 000 étudiants à la rentrée 2018 soit près de 27 % de la population étudiante de France métropolitaine ; plus de la moitié d’entre eux étu-dient dans l’académie de Paris qui accueille ainsi davantage d’étudiants que d’élèves en pré-bac.

La gouvernance régionale

  • Recteur de la région académique d’Île-de-France, recteur de l’académie de Paris, chancelier des universités de Paris et d’Île-de-France : Christophe Kerrero
  • Rectrice déléguée pour l’Enseignement supérieur, la recherche et l’innovation : Simone Bonnafous
    ce.recteur-delegue-esri@region-academique-idf.fr
  • Recteur de l’académie de Créteil : Daniel Auverlot
  • Rectrice de l’académie de Versailles : Charline Avenel
  • Secrétaire général pour l’Enseignement supérieur, la recherche et l’innovation, secrétaire général de la chancellerie des universités de Paris : Gaspard Azéma
  • Secrétaire général adjoint pour l’ESRI : Alexandre Bosch
    sg.sorbonne@ac-paris.fr
    Tel. : 01 40 46 20 21
  • Secrétaire général de la région académique : Jean-Marie Pelat
  • Secrétaire générale adjointe de la région académique : Véronique Fouque
    ce.sgra@region-academique-idf.fr
    Tel : 01 40 46 60 82
  • Délégué régional académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (DRAJES) : Éric Quenault
  • Délégué de région académique à l’information et à l’orientation (DRAIO) : Laurent Hugot
  • Déléguée de région académique à la formation professionnelle, initiale et continue (DRAFPIC) : Alice Kamenka
  • Chef du service budgétaire et financier : Frédéric Léonard
  • Adjointe au chef du service budgétaire et financier : Nihal Boukhantar
  • Responsable études, analyses et prospective : Joan Bonnaud

Une nouvelle organisation au service d'une action éducative plus puissante

La région académique d’Île-de-France regroupe les académies de Créteil, Paris et Versailles. Le recteur de la région académique d’Île-de-France est le recteur de l’académie de Paris et le chancelier des universités de Paris et d’Île-de-France.

Depuis les lois de 2015, la France métropolitaine se structure en 13 régions politiques et administratives au lieu de 22 antérieurement. Les régions académiques ont été créées le 1er janvier 2016 et ont vu leur gouvernance renforcée par le décret du 20 novembre 2019.

Le décret entré en vigueur au 1er janvier 2020 renforce le rôle et les compétences du recteur de région académique, garant de la cohérence des politiques publiques des ministres chargés de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, et de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Il exerce une autorité sur les recteurs d’académie et définit les orientations stratégiques pour sa région. Pour cela, il dispose de services régionaux et de services inter académiques.

Depuis l’entrée en vigueur de cette réforme, le recteur de région académique d’Île-de-France est assisté par un recteur délégué à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation, qui est l’interlocuteur privilégié des universités, des écoles et des organismes de recherche sur le territoire.

Le secrétariat général de région académique, créé lui aussi par le décret du 20 novembre 2019, est chargé, sous l’autorité du recteur de région, de l’administration de la région académique et assure le pilotage des services régionaux.

Les objectifs de la nouvelle organisation sont de développer un pilotage stratégique à l’échelle de la région, de mutualiser les expertises, tout en renforçant la proximité avec les établissements et les personnels.

Les académies existantes sont maintenues et les recteurs d’académie conservent leurs compétences dans le pilotage des établissements et la gestion des ressources humaines.

De nouvelles compétences sont confiées au recteur de région académique, avec de nouveaux services qui se mettront en place progressivement d’ici 2022.

Les services régionaux déjà créés
  • le service de l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation, placé sous la responsabilité du secrétaire général pour l’ESRI qui est également, à Paris, secrétaire général de l’établissement public chancellerie des universités de Paris ;
  • la délégation régionale académique à l’insertion et l’orientation (DRAIO) ;
  • la délégation régionale académique à la formation professionnelle, initiale et continue (DRAFPIC).
Les services régionaux en cours de création
  • le service régional de l’immobilier ;
  • le service régional des achats.
Les services régionaux à venir d’ici 2022
  • le numérique éducatif ;
  • les relations européennes, internationales et la coopération.

Deux autres services interacadémiques sont prévus dans les domaines suivants : les systèmes d’information et les affaires juridiques. Par ailleurs, la région académique est l’échelon de compétence pour la mobilisation et le suivi des fonds européens ainsi que pour la signature des contrats de plan.Enfin, dans le cadre de la réforme territoriale de l’État, et notamment du rattachement des services jeunesse, engagement et sports au ministère de l’Éducation nationale, un préfigurateur de la délégation régionale académique à la jeunesse, à l’engagement et aux sports (DRAJES) d’Île-de-France a été désigné.

En savoir plus sur les autres académies de la région académique Île-de-France