Bandeau

Mise en regard de l’enseignement du français en Bac pro et en BTS

mis à jour le 23/11/16

bac pro bts 100 Cécile Akil, professeure de lettres au lycée Jean Drouant (17e), professeure formatrice académique, propose une mise en regard de l’enseignement du français en Bac pro et en BTS. Construire un pont pour accompagner les élèves vers la réussite, c’est possible parce que les fondations des deux examens sont comparables : quand on étudie les compétences à acquérir et à développer, les programmes, les chartes de correction des examens, les sujets de ces examens, on s’aperçoit que le Bac Pro offre une première étape vers le BTS. Comment s’appuyer sur les savoirs et savoir-faire d’un bachelier professionnel pour lui permettre de réussir en « Culture générale et expression » ?

1 - Mise en regard des compétences en construction

 

Capacités Bac Pro / B.O. du 19 Février 2009 : « L’enseignement du français dans les classes préparatoires au baccalauréat professionnel vise l’acquisition de quatre compétences :

- entrer dans l’échange oral : écouter, réagir, s’exprimer ;

- entrer dans l’échange écrit : lire, analyser, écrire ;

- devenir un lecteur compétent et critique ;

- confronter des savoirs et des valeurs pour construire son identité culturelle. » 

Ces compétences se construisent au fil des trois années en acquérant des capacités diverses en fonction des objets d’étude. 

 

Le Référentiel BTS (B.O. du 17/02/2005) indique les compétences suivantes : Communiquer oralement – S’informer, se documenter (rechercher, trier et traiter l’information) –Appréhender un message (le comprendre et le restituer) – Réaliser un message – Apprécier un message ou une situation.

 

=> On mesure bien combien le BTS se situe dans la continuité de la formation des élèves de Bac Pro, venant asseoir des compétences en construction, ajouter des capacités à des compétences déjà en partie construites.

2 - Comparaison des programmes / objets d’étude (Bac Pro / BTS)

 

Au cours de la formation au Bac Pro, le choix des objets d’étude répond à trois champs différents :

- celui de la littérature et de la lecture

- celui de la société et des rapports que l’individu entretient avec elle

- le domaine de la réflexion personnelle et du jugement.

On étudie 3 objets d’étude par année.

 

Concernant le BTS,  les textes officiels précisent : « Le but de l’enseignement du français dans les sections de techniciens supérieurs est de donner aux étudiants la culture générale dont ils auront besoin dans leur vie professionnelle et dans leur vie de citoyen et de les rendre aptes à une communication efficace à l’oral et à l’écrit. La culture générale est développée par la lecture de tout type de textes et de documents (presse, essais, œuvres littéraires, documents iconographiques, films) en relation avec les questions d’actualité rencontrées dans les médias, les productions artistiques, les lieux de débat. »

=> On mesure bien combien le BTS se situe dans la continuité de la formation des élèves de Bac Pro.

3 - Mise en regard des attendus à l’examen

La comparaison des Chartes de correction permet d’identifier des attentes comparables : Savoir rédiger – Savoir argumenter – Savoir s’appuyer sur sa culture pour développer sa réflexion. Elle permet de dégager la continuité et la progression des exigences.

=> C’est donc de ces acquis de Bac Pro qu’il nous faut partir pour construire le chemin vers la réussite à l’épreuve de CGE.