Bandeau

Conflits et enjeux au Proche et Moyen-Orient à la fin de la Première Guerre mondiale, Terminale ES/L

Niveaux : Terminale
Mot(s) Clé(s) : Moyen-Orient - conflit - frontière - puissance - classe inversée
Résumé

Vignette conflit moyen orient Un foyer de conflits - Question du Thème 3 (TES/L) - Démarche pédagogique en classe inversée avec la B.D, roman graphique de J.P Filiu & David B., Les meilleurs ennemis. Par Agnès Dullinici

Chapeau

MEILLEURS ENNEMIS p64-extrait Cette proposition d'activité pédagogique prend place dans le thème 3 du programme d'histoire des séries ES/L « Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours » - dans la mise en œuvre de la question « Un foyer de conflits » - « Le Proche et le Moyen-Orient, un foyer de conflits depuis la fin de la Première Guerre mondiale » .

La ressource suivante intervient en amont, en séance préparatoire individuelle, avec l'utilisation d'une image active Xia, dans une démarche de classe inversée, et son évaluation par QCM introduit le cours. Elle s'appuie sur une analyse détaillée de 5 vignettes extraites de l'ouvrage de Jean-Pierre Filiu et David B., Les Meilleurs Ennemis, première partie 1783/1953, éditions Futuropolis, p. 64 et 65. Nous remercions les éditions Futuropolis de permettre l'utilisation de ces vignettes pour un usage pédagogique.

Ce travail est proposé par Agnès Dullin, professeur au lycée Racine (Paris 8e arr.) et membre du GIPTIC d'histoire et de géographie.

Objectifs

Niveau : Terminales L et ES

Thème 3 - Puissances et tensions dans le monde de la fin de la Première Guerre mondiale à nos jours

Question - Un foyer de conflits

 

1. Contenus

Objectifs de contenus

 

  • Présenter la dimension internationale des conflits par la présence des grandes puissances européennes et l'influence des États-Unis au Proche et Moyen-Orient à la fin de la Première Guerre mondiale : les grandes puissances en guerre depuis août 1914 comptent obtenir le contrôle du Proche et Moyen-Orient avec la disparition de l'Empire ottoman.
  • Aborder les acteurs locaux, régionaux et internationaux : Arabes, Turcs, mouvement sioniste, puissances européennes rivalisent et sont présents dans la région. Les nationalismes s'y développent.
  • Présenter la question du découpage des frontières, fruit de la diplomatie secrète et publique : les accords Sykes-Picot de 1916, les promesses britanniques aux acteurs engagés dans la région et l'application des principes nouveaux du droit international contribuent à déstabiliser la région.
  • Évoquer l'importance stratégique de la région par la question du contrôle des réserves d’hydrocarbures par les puissances européennes et de la position de carrefour de la région, entre Europe et Asie.

Objectifs visés dans le choix des supports

  • Marquer visuellement contribue à faciliter la compréhension et la mémorisation grâce au récit de J.P Filiu & David B et aux dessins de David B. « Le roman graphique est un genre à part. On apporte grâce au dessin un éclairage complètement différent avec un langage graphique spécifique. Par exemple quand David B a inventé cette créature à trois pattes du côté britannique et à deux pattes du côté français pour mettre en scène les accords Sykes-Picot, ce n'est pas une illustration, c'est quelque chose qui a une valeur en soi […] Cela permet de dire sous la forme graphique ce que par ailleurs les historiens expliquent et les politologues décrivent. » « […] tout ce qui est inscrit dans les bulles sont des citations documentées. » (extraits d'un entretien de J.P Filiu publié le 29 novembre 2011)
  • L'image active avec Xia : dessins et bulles sont accompagnés de contenus scientifiques (extraits d'articles et ouvrages de spécialistes) et fournissent un récit historique nourri pour acquérir les connaissances.

2. Une séance en classe inversée

La séance préparatoire pour les élèves se réalise au moins 15 jours avant le début du cours. Ils consultent sur l'ENT de l'établissement le fichier contenant les consignes de travail (une prise de notes destinée à expliquer des faits nommés et mis en image dans la BD) et l'image Xia (vignettes de la BD). Les connaissances accompagnant chaque vignette procèdent d'une selection d'extraits d'historiens (à lire dans la description de cette ressource). Chaque élève vérifie ensuite la compréhension et l'acquisition des connaissances dans un QCM d'auto-évaluation.

Le principe de la classe inversée est de contribuer à l'apprentissage personnalisé de connaissances, de points de cours pour l'élève. Pour le professeur, il s'agit d'organiser une séance ciblée pendant le temps scolaire sur les besoins spécifiques de sa classe.

Le double statut des QCM proposés : chaque élève auto-évalue son apprentissage, sa compréhension d'un point de cours ardu et l'enseignant, par le QCM réalisé en classe, valide et contribue au dialogue argumenté des élèves, à une reformulation par les pairs de points de cours pour ouvrir la questionn au programme.

3. Capacités et méthodes

E-learning

I -Maîtriser des repères chronologiques et spatiaux

III – Maîtriser des méthodes de travail personnel

1) Identifier et localiser

- situer et caractériser une date dans un contexte chronologique

- nommer et localiser un lieu dans un espace géographique

2) Changer les échelles et mettre en relation

- mettre en relation des faits ou événements de natures, de périodes, de localisations spatiales différentes (approches diachroniques et synchroniques)

2) Préparer et organiser son travail de manière autonome

- prendre des notes, faire des fiches de révision, mémoriser les cours (plans, notions et idées clés, faits essentiels, repères chronologiques et spatiaux, documents patrimoniaux)

Présentiel

III – Maîtriser des méthodes de travail personnel

1) Développer son expression personnelle et son sens critique

- développer un discours oral construit et argumenté, à le confronter à d'autres points de vue

- participer à la progression du cours en intervenant à la demande du professeur ou en sollicitant des éclairages ou explications si nécessaire.

 

Les élèves de TL ou TES poursuivent leur cursus dans le supérieur et doivent régulièrement fournir un travail individuel pour maîtriser les repères chronologiques et spatiaux, mémoriser leur prise de notes et leurs fiches.

L'approche diachronique et synchronique de la question du tracé des frontières dans l'Est du Proche et Moyen-Orient s'avère délicate. La ressource apporte ici un outil pour cette mise en relation des faits et des acteurs dans ces deux dimensions.

Description

1. Ressources

  • Un document de travail pour la classe inversée au format PDF : mise à disposition des consignes pour utiliser l'image active, problématique de travail, une liste de connaissances à comprendre et à utiliser dans une prise de notes personnel pour apprendre le cours.

  • Une image active Xia qui reprend cinq visuels des pages 64 et 65 de J. Filiu & David B., Les meilleurs ennemis, Une histoire des relations entre les États-Unis et le Moyen-Orient, tome 1, Paris, Futuropolis, 2011. (L'éditeur a autorisé l'utilisation de ces visuels pour la ressource dans le cadre de l'utilisation pédagogique.)
    Dans le menu déroulant de droite de l'image active, les commentaires des figures politiques ou idéologiques sont des extraits d'articles et d'ouvrages de référence sur cette question :
    - dans le numéro spécial Les collections de L'Histoire, l'article d'Henry Laurens, « 1916-1920 Le grand partage » en ligne sur le portail d'histoire géographie de l'Académie de Paris en format PDF ;
    - J.P Filiu, Les Arabes, leur destin et le nôtre, Histoire d'une libération, Paris, La Découverte, 2015, 261 p. ;
    - les documents cartographiques en lien sont une carte thématique de l'Accord Sykes-Picot de 1916, sur Gallica, dans la Revue des deux mondes en date de 1921, « L'oeuvre de la France en Syrie » de TESTIS (pseudonyme de Louis-Paul Alaux, collaborateur à la Revue) ;
    - une animation cartographique dans Le Monde, Les Décodeurs, « Irak et Syrie : comment l'EI a perdu près de 60 % de son territoire « utile » en deux ans et demi ».

    Le Grand Partage du Moyen-Orient-Xia

  • Un QCM d'autoévaluation au format PDF : distribué ou réoganisé pour être mis en ligne dans l'ENT de l'établissement, si ce dernier dispose d'une option QCM. Il se compose de questions simples à plus complexes visant à créer les conditions favorables d'apprentissage.

  • Un QCM professeur d'évaluation sommative et formative (la consultation de ce document nécessite une authentification académique). La correction disponible ici. Ce QCM doit permettre de fournir à la fois une image des acquis des élèves et contribuer à mobiliser leurs connaissances à l'oral pour argumenter des choix, après chaque question et enregistrement des réponses. L'outil en ligne Plickers s'avère efficace pour donner une image instantanée des réponses des élèves et procéder à une remédiation immédiate en classe entière. Le professeur peut également créer un questionnaire sous la forme d'un diaporama (mais sans pouvoir l'enregistrer comme évaluation dans la moyenne de classe).

Équipement et pré-requis des élèves

Cette séance commence par la réalisation d'un travail au CDI, ou au domicile de l'élève, hors de la classe et en ligne (ordinateur connecté à Internet). Les élèves téléchargent le fichier déposé dans l'ENT de l'établissement avec les consignes nécessaires pour sa lecture et les attentes du professeur (fichier PDF). Le QCM en ligne d'auto-évaluation devra être prêt à être utilisé. La question abordée précédemment dans ce thème (les États-Unis et le monde depuis les 14 points du président Wilson) peut être réinvestie par les élèves. 

 2. Articulation de la démarche

 

Problématique de la séance en classe inversée permettant de guider la prise de l'information pour les élèves : Pourquoi le tracé des frontières actuelles de l'Est du Moyen-Orient trouve-t-il ses origines dans la fin de la Première Guerre mondiale ?

La première partie de cette démarche se déroule en E-learning. L'enseignant doit donner aux élèves, au moins 15 jours à l'avance, les liens et/ou documents nécessaires et fixer la date de la séance en classe inversée. Pendant ces 15 jours, les élèves n'hésiteront pas à échanger avec vous sur ce sujet entamant un dialogue intéressé.

Le cours en présentiel peut introduire la question « Un foyer de conflit ». L'enseignant procédera à une évaluation sommative et formative sous la forme d'un QCM en prenant le temps, après chaque question posée puis enregistrée, de demander aux élèves d'argumenter, de formuler leurs choix. Il faut un peu de mise en scène lors de cette séance afin d'animer la classe, les motiver, mobiliser leurs connaissances acquises en autonomie. Le questionnaire constitue donc un support indispensable.

Toutefois une seconde proposition est possible : l'utilisation en cours de l'image active permettra d'introduire la question, mais le temps consacré risquera d'être plus long et surtout moins formateur.

3. Plus-value / Moins-value

Plus-values attendues

  •  Impliquer l'élève dans une activité d'apprentissage en autonomie pour s'approprier les connaissances
  •  Impliquer l'élève et la classe dans un QCM à choix multiple en argumentant par les connaissances acquises = pratiquer le récit historique et l'analyse de situations
  •  Gérer l'hétérogénéité de niveau de connaissance, de compréhension et de rythme de travail des élèves
  •  Évaluer le niveau de connaissance et de compréhension de chaque élève avec l'outil Plickers

 

Difficultés attendues

  •  Rebuter ou désarçonner les élèves en attente d'un cours linéaire de type magistral
  •  Risquer d'entrer dans le détail en réponse aux questions des élèves en classe
  •  Marquer les élèves sur un point de la mise en œuvre de cette question

 Pour toute demande relative à cette proposition pédagogique, contacter Agnes.Dullin-Mortellier@ac-paris.fr

 

Filtrer les contenus par :

Niveaux

Mot Clé

Résultats
À voir