Bandeau

Évaluation des langues vivantes au DNB

mis à jour le 01/06/17

Logo BO Retrouvez les informations sur l'évaluation des langues vivantes au Diplôme National du Brevet pour les différents types de candidats, les candidats dis "scolaires", les candidats dits "individuels" et ceux qui présentent l'Option internationale (sections internationales)

Les candidats dits "scolaires" sont les élèves scolarisés dans

  • des classes de troisième des établissements publics ou privés sous contrat
  • des classes de troisième des établissements d'enseignement français à l'étranger
  • qui sont scolarisés, soit en classe de troisième au Centre national d'enseignement à distance (Cned), soit, au titre de la formation continue, dans un groupement d'établissements scolaires (Greta) ou dans un centre de formation d'apprentis (CFA) de l'éducation nationale

des unités d'enseignement des établissements et services médico-sociaux mentionnées à l'article D. 351-17 du code de l'éducation

Évaluation du niveau de maitrise dans les deux langues vivantes étudiées

En application des dispositions du décret précité et en conformité avec les objectifs du socle commun, les équipes pédagogiques évaluent de façon globale le niveau de maîtrise de chacune des composantes du premier domaine et de chacun des quatre autres domaines.

L'évaluation du niveau de maîtrise du socle commun est menée tout au long du cycle 4, dans les différentes situations d'apprentissage : observation des capacités des élèves, activités écrites ou orales, individuelles ou collectives, que celles-ci soient formalisées ou non dans des situations ponctuelles d'évaluation.

Dans la perspective de l'épreuve orale prévue par l'article 7 de l'arrêté du 31 décembre 2015 précité, une attention particulière doit être portée à l'évaluation de l'oral. En français et dans les deux langues vivantes étudiées, l'évaluation régulière des acquis doit obligatoirement inclure une évaluation de l'expression orale qui prenne en compte les divers types de prise de parole des élèves.

Le niveau de maîtrise atteint par l'élève, dans chacune des composantes du premier domaine et chacun des quatre autres domaines qui composent le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, est fixé en conseil de classe du troisième trimestre de la classe de troisième : il résulte de la synthèse des évaluations réalisées par les enseignants de ce niveau ainsi que de celles menées antérieurement durant les deux premières années du cycle 4.

Les langues vivantes interviennent en particulier dans l'évaluation de la compétence 2 du Domaine 1.


Les candidats dits "individuels" sont les élèves

  • scolarisés en classe de troisième, ou équivalente, dans des établissements non mentionnés à l'article 3 ;
  • sous statut scolaire qui ont accompli une classe de troisième ou une classe équivalente ;
  • âgés de seize ans ou plus et qui ont suivi une formation équivalente à une formation en classe de troisième ;
  • suivant une instruction dans leur famille.

L'épreuve écrite de LVE

Le choix de la langue vivante est effectué par le candidat au moment de son inscription, au sein de la liste établie par le recteur de l'académie où s'inscrit le candidat.

Durée : 1 h 30

L'épreuve vise à évaluer les différentes capacités langagières liées à l'écrit, dans l'ordre suivant :

  • première partie : évaluation de la compréhension d'un texte écrit ;
  • deuxième partie : évaluation de l'expression écrite.

Structure de l'épreuve

  • Première partie : un texte écrit de deux cents mots maximum est proposé aux candidats. Il est choisi pour permettre l'évaluation de la compréhension au niveau A2 du cadre européen commun de référence pour les langues. Son contenu est en relation avec les thématiques culturelles définies par les programmes et ancrées dans l'aire linguistique du ou des pays concernés. Un certain nombre d'exercices, en langue étrangère ou en français, vérifie la compréhension globale et détaillée du texte.
  • Deuxième partie : Les candidats rédigent un texte d'une longueur de 50 à 80 mots environ. Le sujet qui leur est proposé est en relation avec la thématique culturelle du texte choisi pour la partie compréhension.

En tout état de cause, les sujets sont élaborés dans le respect strict des instructions ministérielles propres à chaque langue vivante.

Évaluation de l'épreuve

L'épreuve est évaluée sur 100 points répartis comme suit :

  • Première partie : 50 points
  • Deuxième partie : 50 points.

Le diplôme national du brevet "option internationale" (DNBI)

Le diplôme national du brevet « option internationale » est constitué de l'ensemble des épreuves de droit commun auxquelles s'ajoutent deux épreuves spécifiques orales en langue et littérature et en histoire-géographie (mathématiques pour les sections chinoises). Ces deux épreuves sont conduites dans la langue de la section selon un calendrier mis en place au niveau de l'établissement.

La scolarité en section internationale en classe de troisième est une condition nécessaire pour être inscrit à l'option internationale du diplôme national du brevet. En revanche un élève inscrit en section internationale n'est pas tenu de s'inscrire à l'option internationale du diplôme national du brevet.

Consultez le BO n°30 du 23 aout 2012 relatif à la définition des épreuves conduisant à l'obtention de la mention « internationale ».