Bandeau

Enseigner la compréhension

mis à jour le 04/07/17

Présentation

"Au même titre que la lecture, enseignée de façon explicite, la compréhension peut et doit s’enseigner. Lire c’est résoudre des problèmes posés par le texte. Les élèves ont donc besoin de découvrir, d’élaborer et d’expérimenter des stratégies adéquates qu’ils automatiseront par la suite."

Source Eduscol : Pourquoi enseigner la compréhension de textes?

Les ressources proposées ici se présentent sous forme de fiches à télécharger qui se veulent complémentaires de celles disponibles sur Eduscol.

Chaque fiche traite d’une situation ou d’une pratique couramment observée en classe que nous avons souhaité réinterroger. Après une brève présentation de la situation, nous revenons sur les fondements théoriques qui l’éclairent et proposons des pistes concrètes et illustrées de mise en œuvre en classe.

Une bibliographie et une sitographie complètent ces ressources.

Ressources

Vous trouverez ici des fiches ressources à télécharger.

Chaque fiche traite d’une situation ou d’une pratique couramment observée en classe que nous avons souhaité réinterroger. Après une brève présentation de la situation, nous revenons sur les fondements théoriques qui l’éclairent et proposons des pistes concrètes et illustrées de mise en œuvre en classe.

Le questionnaire de lecture

Afin de vérifier la compréhension des élèves sur un texte, il est souvent demandé aux élèves de répondre à des questions, regroupées dans un questionnaire écrit.

Ces questionnaires permettent-ils vraiment d’identifier la compréhension et l’interprétation de l’élève ? Permettent-ils d’identifier les obstacles rencontrés par les élèves ? Quel  usage en faisons-nous ? Nous orientent-ils pour mettre en place une mise en œuvre adaptée aux problématiques rencontrées ?

Télécharger la fiche ressource "Le questionnaire de lecture"

La mise en réseaux

En classe, on appelle communément « mise en réseaux » un ensemble d’ouvrages que l’on décide de regrouper selon un point commun. Les réseaux que l’on retrouve le plus souvent sont des réseaux thématiques, autour d’un genre littéraire (le roman policier par exemple), ou autour d’un auteur.

D’où vient cette notion de mise en réseaux ? Pourquoi mettre des livres en réseaux ? Pourquoi parle-t-on de réseauX, au pluriel ? Sur quels critères réunir des ouvrages ? Comment rendre possible la mise en réseaux ?

Télécharger la fiche ressource "Mise en réseaux"

L'écriture au service de la compréhension

« Penser un stylo à la main. » Dominique Bucheton

 « Qui écrit a lu. (…) Ecrire, dans ce sens, c'est lire sans discontinuer et lire plus fondamentalement que donner à lire.» Pascal Quignard

Pourquoi l'écriture est-elle un outil efficace pour travailler la compréhension des textes ? Comment travailler la compréhension en utilisant les travaux d'écriture?

Télécharger la fiche "Ecrire pour comprendre"

Des activités autre que le questionnaire pour rendre compte de la compréhension

Afin de vérifier la compréhension des élèves sur un texte, il est souvent demandé aux élèves de répondre à des questions variées, regroupées dans un questionnaire écrit. Roland Goigoux explique que les réponses peuvent, à tort, laisser croire à une bonne compréhension du texte et que ces questionnaires ne permettent pas aux élèves de mieux comprendre un texte. Catherine Tauveron met en garde sur les questionnaires centrés sur la littéralité du texte, ne laissant pas de place à la dimension symbolique ou esthétique du texte.

Comment identifier la compréhension et l’interprétation de l’élève ? Comment identifier les obstacles rencontrés par les élèves ? Quelles situations d’apprentissage proposer pour permettre aux élèves de comprendre et interpréter ?

Télécharger la fiche ressource "Rendre compte de sa compréhension"

Pour aller plus loin

BIBLIOGRAPHIE

Roland Goigoux et Sylvie Cèbe

Lector & lectrix, apprendre à comprendre les textes- collège,Lector & lectrix, apprendre à comprendre des textes narratifs- CM1, CM2, 6e, SEGPA Sylvie Cèbe, Roland Goigoux, Editions Retz Présentation des principes didactiques et pédagogiques

Sylvie Cèbe, Roland Goigoux, Serge Thomazet, Enseigner la compréhension

Sylvie Cèbe, Roland Goigoux, Serge Thomazet , Apprendre aux élèves à questionner les textes

Sylvie Cèbe, Roland Goigoux, Lectorino, lectorinette, , Retz, 2013

Lire et Ecrire Synthèse du rapport de recherche. Sous la direction de Roland Goigoux

Catherine Tauveron

Pourquoi et comment articuler l’apprentissage de la lecture avec celui de laproduction d’écrit aux différentes étapes de la scolarité primaire ? Catherine Tauveron,  conférence de consensus  organisée par le PIREF (Programme incitatif de recherche en éducation et formation) décembre 2003 Article de Catherine Tauveron . D’autres articles sur le site bien!lire

C. Tauveron, Lire la littérature à l’école, Hatier pédagogie, 2009

Autres auteurs

Refonder l'enseignement de l'écriture Dominique Bucheton, Editions Retz 2014, extrait ici

Bernard Devanne, Lire, dire, écrire en réseaux, Bordas 2006

Interaction lecture / écriture et enseignement de la littérature. Quelles articulations didactiques? François Le Goff, 11e rencontres des chercheurs en didactique des littératures, Genève, mars 2010 article

SITOGRAPHIE

Des cartes mentales ont été élaborées par le groupe Français de la Loire dans l’objectif de  présenter les ressources ministérielles en langue française :

EDUSCOL

Français, cycle 2, ressources sur la compréhension

Français, cycle 3, ressources sur la compréhension

Université d'automne "Le lecture et la culture littéraire au cycle des approfondissements"

Autres sites

Banque de séquences didactiques (BSD, Réseau Canopé, vidéo : Enseigner la littérature patrimoniale au cycle 3, séquence réalisée par Elisabeth Gorses à l'école primaire d’application André Galan, de Nîmes 

Site de l'IREM, Les arts de l'Islam - un projet en cycle 4 (récit des voyages de Sindbâd et pavages avec des motifs islamiques)

CNESCO :