▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Rechercher

Une mission de suivi et de conseil de l’Académie de Paris auprès de la Commission Educative de Pékin et du lycée franco-chinois à Pékin

mis à jour le 04/07/17

Dans le cadre de la coopération bilatérale issue de la convention de partenariat décentralisé entre l’Académie de Paris et la Commission Educative de Pékin (CEP), une mission de trois cadres de l’Académie de Paris s’est rendue à Pékin du 19 au 21 juin 2017.

Cette mission a permis, lors d’un entretien très fructueux avec M. Huang Kan, Directeur Adjoint de la CEP, de faire un état des lieux complet du partenariat entre les deux institutions.

Garantir l’engagement académique auprès du lycée franco-chinois
Dans le cadre spécifique de la mise en place d’une structure d’enseignement du français au sein du Lycée franco-chinois, cette mission a surtout permis de réaffirmer l’engagement de l’Académie de Paris devant les parents d’élèves de CM2 (première cohorte d’élèves inscrite en septembre 2016) et des nouveaux élèves de CM1 de la rentrée 2017 au sein du lycée rattaché à l’université de BISU,

Les 19 et 20 juin trois réunions de travail ont eu lieu, en présence de représentants de l’ambassade, avec la direction de l’établissement et avec les enseignants français et chinois du lycée franco-chinois. Le bilan général de l’action menée depuis un an en termes de pratiques pédagogiques (enseignement de la langue mais aussi des Sciences, des Arts et de l’EPS en français), d’évaluation et d’insertion des enseignants français dans l’établissement a donc pu être dressé. L’arrivée de deux enseignants Jules Verne dans l’établissement, ainsi que la nomination d’un coordonnateur pédagogique issu de l’Académie de Paris et recruté par Expertise France révèlent l’importance accordée par l’Académie de Paris à ce programme et est apprécié à sa juste valeur par la Commission Educative et par l’Ambassade de France.

 

Un programme « modélisant »
Il s’avère que l’ensemble des interrogations et des pistes de travail qui sont apparues au fur et mesure du montage de cette filière française au sein du lycée franco-chinois sont en grande partie transposables. L’Ambassade de France et la Commission Educative de Pékin mènent dès lors une active politique de communication sur la mise en place du lycée franco-chinois de Pékin, ce qui a abouti à la volonté d’autres commissions éducatives chinoises de s’inspirer de ce modèle dans le cadre de leurs relations avec des académies françaises. Les considérations locales et le profil de chaque établissement voulant s’inspirer de ce dispositif aboutira cependant à des configurations propres à chaque commission éducative et à chaque « lycée franco-chinois ».