Bandeau

Journée internationale de l'alphabétisation 2017 et disparités de genres.

Capture d’écran 2017-09-18 &agr D'après les analyse de l'UNESCO, malgré les progrès réalisés, les disparités de genres en matière d’alphabétisme des jeunes persistent dans presque un pays sur cinq.

Les taux d’alphabétisme ne cessent de croitre d’une génération à l’autre. Néanmoins, les nouvelles données de l’Institut de statistique de l’UNESCO révèlent qu’il reste encore 750 millions d’adultes analphabètes, dont deux tiers de femmes. Ces chiffres sont un rappel brutal du travail qui nous attend pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) 4 et 5 et les cibles de l’Agenda Éducation 2030.

Les dernières données, présentées dans le nouveau Bulletin d’information et illustrées dans l’eAtlas de l’UNESCO sur l’alphabétisme, montrent les progrès remarquables qui ont été accomplis en matière d’alphabétisme des jeunes. Il y a 50 ans, 22 % des jeunes âgés de 15 à 24 ans ne possédaient pas les compétences alphabétiques fondamentales contre 9 % aujourd’hui, et les jeunes d’Afrique et d’Asie en particulier sont bien plus susceptibles d’être alphabètes qu’un demi-siècle auparavant.

Pour la première fois, l’ISU a produit des estimations annuelles sur l’alphabétisme à l’échelle régionale, sur la base des données nationales et des projections de l’ISU de 1990 à 2016. L’Asie de l’Est et du Sud-Est, l’Asie du Sud, l’Afrique du Nord et l’Asie de l’Ouest ont accompli les progrès les plus importants pour améliorer l’alphabétisme des adultes ces 26 dernières années. En Asie du Sud, le taux d’alphabétisme des adultes est passé de 46 % en 1990 à 72 % en 2016. Dans les autres régions, l’alphabétisme des adultes durant la même période a évolué comme suit : en Afrique du Nord et en Asie de l’Ouest de 64 % à 81 %, en Asie de l’Est et en Asie du Sud-Est de 82 % à 96 %, en Afrique subsaharienne de 52 % à 65 %, et en Amérique latine et aux Caraïbes de 85 % à 94 %.

Le taux d’alphabétisme des jeunes a le plus augmenté en Asie du Sud (de 59 % en 1990 à 89 % en 2016), en Afrique du Nord et en Asie de l’Ouest (de 80 % à 90 %) et en Afrique subsaharienne (de 65 % à 75 %).

Capture d’écran 2017-09-18 à 16.48.33

 

Les jeunes femmes sont toujours en retard sur les jeunes hommes

Capture d’écran 2017-09-18 à 16.50.47comme le montre l’eAtlas. Dans 43 pays, principalement situés en Afrique du Nord, en Asie de l’Ouest, en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne, les jeunes femmes âgées de 15 à 24 ans sont moins susceptibles de posséder les compétences fondamentales en lecture et en écriture que les jeunes hommes. Cela indique clairement que des défis persistants continuent de freiner les filles.

Les données du nouveau Bulletin d’information de l’ISU fournissent de précieuses données de référence pour mesurer les progrès en matière d’alphabétisme et identifier les écueils, mais elles insistent également sur l’urgence d’investir davantage dans les programmes d’alphabétisation et d’initiation à l’arithmétique à travers le monde si l’on veut atteindre l’objectif d’alphabétisme des ODD.

Capture d’écran 2017-09-18 à 16.50.47

À cette fin, l’ISU travaille avec un large éventail de pays et de partenaires par le biais de l’Alliance mondiale pour le suivi de l’apprentissage (GAML) afin d’élaborer les normes et les méthodologies pour mesurer l’apprentissage à l’échelle mondiale, tout en aidant les pays à produire et utiliser les statistiques pour réaliser l’ODD 4.