Bandeau

13 octobre Journée Nationale des réservistes

mis à jour le 18/10/17

Les premières Littéraires du lycée Jules Ferry ont participé à la cérémonie du ravivage de la flamme du soldat inconnu, le vendredi 13 octobre 2017 avec leur enseignante Mme Cuirot.

Le symbole de la Flamme sous l’Arc de Triomphe :

Afin d’éviter que le tombeau du Soldat inconnu ne sombre dans l’oubli, le journaliste Gabriel Boissy suggère en 1923 qu’une Flamme du Souvenir veille nuit et jour sur la tombe sacrée.
Le 11 novembre 1923, la Flamme est allumée par André Maginot, alors ministre de la Guerre. Depuis cette date, la Flamme ne s’est jamais éteinte et chaque soir, à 18h30 sous l’Arc de Triomphe, une cérémonie solennelle de ravivage y est organisée. Ce cérémonial n’a jamais cessé depuis, même sous l’Occupation.

La Flamme du Souvenir et le tombeau du Soldat inconnu sont aujourd’hui le symbole du sacrifice de tous ceux qui sont morts sur les champs de bataille pour que nous vivions dans un pays libre. La Flamme est également devenue, depuis la Seconde Guerre mondiale, le symbole de l’espérance dans l’avenir et de foi dans le destin de notre pays. Elle brûle devant le tombeau du Soldat inconnu comme un perpétuel souvenir de ceux qui ont donné leur vie pour la France.

Pour les jeunes générations, participer à la cérémonie de Ravivage de la Flamme est avant tout un devoir de mémoire et un geste citoyen. Par leur présence, elles témoignent de leur volonté à entrer dans la communauté de citoyens dont ils seront bientôt les forces vives.

Une démarche citoyenne et artistique pour la 1ère L1

Vendredi 13 octobre 2017, les élèves de 1L1 accompagnés de leur professeur d'histoire, madame Cuirot, ont participé à la cérémonie de ravivage de la flamme du soldat inconnu. Après avoir remonté les champs Elysées au côté de réservistes de l'armée, ils ont pris place sur la dalle sacrée où ils ont pu suivre « aux premières loges » une cérémonie solennelle et immuablement ritualisée depuis 1923. Entre les sonneries de musique militaire, les lycéens ont entendu l'hommage rendu à tous ceux qui se sont sacrifiés pour la nation française, ils ont assisté au dépôt de gerbes et enfin ont vu le chef d'état-major des armées, le général François Lecointre, raviver de son épée la flamme du soldat inconnu, en présence du recteur de l'académie de Paris, Monsieur Gilles Pécout.

 

ravivage flamme soldat inconnu 1L1 2.odt

Le général Lecointre ravivant la flamme

Outre le caractère civique de cette cérémonie, elle a offert aux élèves de 1ère L1 -inscrits en option de spécialité histoire des arts, un parfait exemple de la sacralisation républicaine, question au programme d'histoire des arts de terminale.

Cette cérémonie était le point d'orgue d'une journée civique commencée le matin au lycée avec l'intervention d'un réserviste de la gendarmerie, Monsieur André Rakoto, venu témoigner de son engagement. Lors d'un débat contradictoire avec les élèves, il leur avait présenté sa mission de protection des citoyens et de sécurisation du territoire comme un préalable essentiel à tout Etat de droit et au fonctionnement de la démocratie.

 

 

ravivage flamme soldat inconnu 1L1.odtDes élèves dela classe de 1L1 assistant à la cérémonie du 13 octobre

Gageons que la journée fut bien remplie pour ces élèves sensibles et éclairés, citoyens en devenir !