▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Rechercher

Travailler autrement avec la carte mentale

mis à jour le 26/10/17

Comment formaliser rapidement le plan d’un cours ? Restructurer les idées sans être obligé de rayer, gommer ? Faire un brainstorming ? Travailler à plusieurs sur un projet ? La carte mentale est une méthode adaptée à toutes ces activités d’apprentissage.

Attrayant par son côté ludique et stimulant, la carte mentale est néanmoins une technique d'une puissance étonnante. En faisant appel à cet outil, vous découvrirez comment tirer parti des incroyables facultés du cerveau humain.

Qu'est-ce qu'une carte mentale ?

Une carte mentale, encore appelée mind map ou schéma heuristique, constitue un outil extrêmement efficace d'extraction et de mémorisation des informations. Il s'agit d'une méthode créative et logique pour prendre des notes et consigner des idées, qui consiste littéralement à "cartographier" votre réflexion sur un thème.

Toutes les cartes mentales disposent d'éléments communs. Articulées autour d'un noyau central, elles mettent en œuvre des lignes, des symboles, des mots, des couleurs et des images illustrant des concepts simples et faciles à mémoriser. L'élaboration d'une carte mentale permet de transformer une longue liste de données non hiérarchisées en un diagramme logique et hautement structuré, en harmonie avec le fonctionnement naturel du cerveau.

La carte mentale constitue un miroir externe de votre propre réflexion naturelle, facilitée par un processus graphique puissant, lequel fournit une clé universelle permettant de débrider le plein potentiel du cerveau humain.carte mentale

Les 5 caractéristiques essentielles d’une carte mentale

  1. Le sujet ou thème est nommé clairement et symbolisé par une image dans un nœud central
  2. Les idées ou rubriques principales sont disposées autour de sujet central sous forme de branches
  3. Les branches comprennent un mot clé (ou une image) sur leur ligne associée
  4. Les sujets de moindre importance sont représentés comme des «brindilles» de la branche concernée
  5. Les branches forment une structure nodale connectée.

Lire l'article complet de Loïc Perhirin dans la revue Technologie n° 209 de septembre-octobre 2017 | Canopé |.

couv209

En savoir plus...