Bandeau

Exposition

mis à jour le 02/11/17

A l’occasion de l’exposition photographique présentée sur les façades de la Caserne Napoléon de l’Hôtel de Ville à partir du 7 novembre et jusqu’à début janvier 2018, Vincent Bouvet , historien et historien de l’art, auteur de La Génération perdue. Des Américains à Paris, 1917-1939 (Cohen & Cohen

Cette terminologie, attribuée par Ernest Hemingway à Gertrude Stein, désigne un groupe d’écrivains, artistes et philanthropes américains qui ont vécu et travaillé à Paris durant l’entre-deux-guerres. Le terme décrit à la fois un groupe sociologique, celui de la génération postérieure à la Première Guerre mondiale, et un mouvement littéraire, regroupant des auteurs ayant vu et raconté une Amérique bouleversée par l’expérience de la guerre et par les mutations sociales et morales, et qui, expatriés dans un Paris bouillonnant et en pleine mutation, ont écrit certaines de leurs œuvres les plus puissantes et contribué à faire de la « Ville Lumière » l’un des pôles intellectuels et artistiques du début du XXe siècle., 2016), évoque les grandes figures et les lieux emblématiques de la « Génération Perdue ».

 

(Tiré du site Bibliocité)