Bandeau

Veille "Pour la Science" & "La recherche" (nov. 2017)

Pour la science numéro anniversaire

imgserver.php 

  Le 40e anniversaire du magazine Pour La Science est l’occasion de s’arrêter un instant sur le bilan foisonnant de ces dernières décennies. Et de se pencher sur les défis que doivent relever les sciences aujourd’hui.

 Possibilité de télécharger gratuitement la rubrique d'actualités scientifiques du numéro 481 au format pdf.

 

Article de Génétique : Premier génome séquencé, la saga de l’ADN ?

Pierre Tambourin

 En 1977, il fallait plusieurs mois, grâce à une toute nouvelle technique, pour décrypter les onze gènes d'un petit virus de bactérie. Bientôt, les séquenceurs analyseront un génome humain en quelques heures.

 

 Article de Paléontologie : L'astéroïde qui extermina les dinosaures

 Eric Buffetaut

 Il y a 66 millions d'années, plus de 70 % des espèces vivantes, dont les dinosaures, ont disparu de la surface du globe. Si l'hypothèse « météorite » explique cette extinction massive, elle a été longue à admettre.

 

 Article de génétique : « L'épigénétique s'est enfin imposée »

 Propos recueillis par Marie-Neige Cordonnier

 Des modifications de l'expression des gènes qui ne changent en rien la séquence d'adn, mais qui sont héritables d'une cellule à ses filles, voire de parent à enfant… Tel est l'objet de l'épigénétique, discipline qui ne cesse de bouleverser la biologie depuis la fin des années 1980. L'éclairage d'Edith Heard.

 

 Article de paléontologie : Les trésors de la grotte de Chauvet.

 

 Article de biologie cellulaire : Récepteur Toll, une nouvelle vision de l'immunité

 Jean Claude Ameisen

 La découverte chez la drosophile, en 1996, d'un récepteur indispensable au système immunitaire pour combattre des champignons infectieux a révélé la richesse des mécanismes immunitaires

 

 Article de Biologie moléculaire : L'interférence à ARN, du nématode au médicament

 Jérôme Cavaillé

 L'arn est bien plus qu'un intermédiaire de production des protéines. En 1998, un petit ver a révélé un monde à arn d'une extraordinaire diversité dont l'exploration n'est sans doute pas terminée…

 

 Article de neurobiologie : La plasticité est l'essence du cerveau

 Propos recueillis par Marie-Neige Cordonnier

 En 1998, des neurobiologistes montrèrent que des neurones naissent continuellement dans certaines régions du cerveau humain adulte. Mais la plasticité cérébrale n'a-t-elle que des avantages ? La réponse d'Alain Prochiantz.

 

 Article de Paléontologie humaine : Toumaï confirme que nous sommes tous des Africains

 Michel Brunet

 Il y a 7 millions d'années, au Tchad, vivait le plus vieil hominidé connu : Toumaï. Ce bipède grimpeur de 1 mètre de haut pour 35 kilogrammes, probablement très proche du dernier ancêtre commun aux chimpanzés et aux humains, ancre nos origines en Afrique.

 

 Article de biologie : Le microbiote, un organe à part entière

 Hervé Blottière et Joël Doré

 En 2006, plusieurs études démontrent un lien entre flore intestinale et obésité chez l'homme. Par la suite, les deux kilogrammes de microorganismes qui peuplent notre intestin vont se révéler impliqués dans de nombreuses pathologies, du diabète à la maladie de Parkinson en passant par la dépression.

 

 Article sur l’environnement : L'humanité modifie le climat

 Valérie Masson-Delmotte

 Depuis plusieurs décennies, les climatologues affinent leur analyse de l'influence des émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines. Le constat est sans équivoque : nous sommes bel et bien responsables d'un réchauffement mondial.

 

 

 La recherche (n°529) – novembre 2017 « L'intelligence artificielle transforme les sciences »

imgserver.php

Comment l'intelligence artificielle investit-elle les laboratoires ?

 

Les scientifiques n'ont jamais eu autant d'informations à traiter. Dans le même temps, ils n'ont jamais eu un outil aussi puissant à leur disposition pour les analyser :  l'intelligence artificielle. Les algorithmes d'apprentissage automatique, en particulier, permettent de trier, de classer, de structurer et finalement de donner du sens aux données produites par la science. Les chercheurs explorent donc le potentiel et les débouchés de ces techniques dans de multiples domaines scientifiques. Avec, à la clé, des résultats prometteurs, que ce soit dans l'analyse du génome, la détection de tumeurs, la science des matériaux ou la météorologie.

 

  EN SVT : L’apprentissage profond bouleverse les sciences

Pour détecter les cancers de la peau, analyser des distorsions de l'espace-temps ou prédire des phénomènes climatiques extrêmes, les techniques d'intelligence artificielle, et en particulier l'apprentissage profond, commencent à faire leurs preuves. Elles s'invitent désormais dans les laboratoires de recherche : la démarche scientifique pourrait s'en trouver transformée en profondeur.