Des élèves et leurs enseignants réalisent des capsules vidéo de mathématiques

mis à jour le 25/09/18

Depuis 2015, des élèves, des enseignants et des professionnels de divers horizons ont collaboré à la réalisation de capsules vidéo en mathématiques, pour des classes de 2de bac pro. Ces capsules conçues dans une démarche de "learning by doing" ont vocation à être utilisées dans un dispositif de classe inversée.

Comment motiver les élèves de seconde Bac pro en mathématiques ? Telle était la question, initiale, à laquelle un enseignant du lycée Brassaï a tenté de répondre en décidant de faire concevoir des capsules vidéos à ces élèves. Ces capsules vidéo devant, ensuite, servir de ressources multimédia dans une démarche de classe inversée.

Quand un projet de classe devient un projet inter-établissement

Les premières capsules produites en 2015-2016 ont conforté l'enseignant quant à la pertinence de sa démarche d'impliquer les élèves dans la production de ressources multimédia concernant des notions mathématiques aux programmes de second bac pro. Cependant, elles ont aussi mis en évidence la nécessité de faire appel à des compétences affirmées en matière de graphisme et de réalisation vidéo. Scénariser, concevoir un design attrayant autant de savoir-faire qui n'existaient pas au lycée Brassaï.

Au cours de l'année scolaire 2016-2017, toujours à l'initiative du professeur de mathématiques, une quinzaine d’enseignants ont revu et corrigé les scénarios pour qu’ils répondent aux objectifs didactiques. Ce travail collaboratif a été très apprécié par l’ensemble des contributeurs et des liens étroits se sont développés entre participants

Parallelement, des contacts ont été pris auprès d'établissements qui dispensent des enseignements dans les domaines du design graphique numérique, du développement et de l'animation de capsules vidéo. L'École Estienne et le lycée Corvisart-Tolbiac ont répondu présents. Le design des vidéos a été conçu et réalisé par des élèves de ces établissements. Ainsi, le projet a pris une dimension inter-établissements.

La coordination d'un projet inter-établissement est complexe au regard du nombre d'intervenants. Elle l’est aussi au regard de la nécessaire articulation entre l'avancée du projet et le déroulement de l'année scolaire dans trois établissements différents. Aussi, la CARDIE de l'académie de Paris, sollicitée par les équipes pédagogiques, a facilité le travail entre les équipes en organisant des moments de réflexion sur l'avancement du projet. Elle a également permis qu'une enseignante-chercheuse accompagne les équipes dans une nécessaire mise à distance vis à vis des modalités retenues dans la mise en œuvre du projet.

Depuis le début du projet en 2015, les services académiques de la DSI en accompagnant l’équipe de concepteurs, tant sur le plan technique que pédagogique, ont contribué à la réalisation de ces supports multimédia et à leur diffusion.

Fin juin 2018, trois nouvelles capsules ont été finalisées. Elles sont maintenant disponibles sur la plateforme de mutualisation « vidéolib » de l'académie de Paris.

Nota bene : c'est un travail d'élèves et d'étudiants, il convient d'être indulgent et attentif à quelques coquilles qui auraient pu s'y glisser.

Un témoignage d’enseignante

Le professeur d’Arts appliqués - Multimédia - Histoire des arts, au lycée Corvisart-Tolbiac, nous fait part de ses observations :

"Ces travaux ont été réalisés sur 2 ans, avec deux promotions de FCIL multimédia différentes.
L'intérêt du travail collaboratif et professionnel, de répondre à une commande "client" avec un brief et un rendu final à obtenir en temps limité avec un cahier des charges précis et adapté aux compétences des élèves était très intéressant pour les élèves et m'a permis de tenir un discours professionnel. Nous avons fonctionné comme une agence.
La technique du motion design a été choisie et développée, ce qui a permis aux élèves d'acquérir des compétences techniques, esthétiques et fonctionnelles dans ce domaine."

Un projet qui essaime

En 2018-2019, certains enseignants, impliqués dans le projet, utiliseront les capsules en "classe inversée".

D’autres se lancent dans la réalisation de capsules en anglais avec leurs élèves de BTS.

D’autres encore ont la volonté de partager leur expérience et de proposer des formations à destination d’enseignants qui souhaitent concevoir des capsules vidéo avec leurs élèves.

 Les classes ayant participé à la fabrication des capsules 

      • 1e année de BTS Design Graphique numérique de l'école Estienne : création des chartes graphiques (conception du design des personnages et de décors) avec leur professeur.
      • FCIL multimedia du Lycée Professionnel Corvisart-Tolbiac : développement et animation des capsules vidéo (montage image et sonore, création d'effets spéciaux) avec leur professeur.
      • Seconde bac pro du lycée Brassaï avec leur professeur.

Les professeurs porteurs du projet

      • Géraldine Creusot (Lycée Corvisart-Tobiac)
      • Géraldine Hervé-Danaeur (École Estienne)
      • Anne LALANDE (Lycée Albert De Mun)
      • Romain Louette (Lycée Brassaï)
      • Luc Plisson (Lycée Brassaï)