▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Rechercher

Foire aux questions

mis à jour le 16/11/10

Questions concernant la santé des élèves

J’ai une maladie chronique :

La maladie ne doit pas vous empêcher de fréquenter l'école : le médecin et l'infirmière sont là pour vous faciliter la vie à l’école, et mettre en place si nécessaire un PAI (Projet d’Accueil Individualisé) qui permettra d’adapter la scolarité à votre santé et de mieux vous prendre en charge en cas d’urgence.

J’ai des inquiétudes par rapport à ma santé :

J’ai des problèmes de sommeil, j’ai de l’acné, je me trouve trop gros(se), trop petit(e), je m’interroge sur la normalité de mes organes génitaux, j’ai des règles douloureuses …

Il ne faut pas hésiter à en parler à vos parents ; l’infirmière scolaire ou le médecin de l’EN sont aussi là pour en parler avec vous.

L’EPS (éducation physique et sportive)

C’est avec l’EPS que les adolescents apprennent à se sentir sûrs d’eux dans un corps en changement.

Si vous avez un problème de santé, le médecin de l’EN cherchera en accord avec vous et votre médecin traitant les exercices que vous pouvez faire sans risques.

Je ne peux pas m’empêcher de …

De fumer, de boire de l’alcool, de prendre des drogues ou des médicaments, de passer des heures devant l'écran de mon ordinateur ou de ma console de jeux, de prendre des risques qui mettent ma vie en jeu…

Même si vous voulez croire que « tout le monde le fait », vous êtes peut-être en train de devenir dépendant.

Il ne faut pas rester seul avec ce problème, cela peut s’aggraver. Vous pouvez trouver de l’aide dans votre famille, à l’école, ou auprès de l'infirmière scolaire, d’un médecin ou d’un psychologue. (Drogues info service 0800 23 13 13) > Un site Internet à votre disposition pour vous informer et (ré)agir.

Je suis victime de violences physiques, psychologiques ou sexuelles :

Toute violence est interdite par la loi, dans tous les cas.

Il ne faut pas accepter la violence, le chantage, le racket : vous devez en parler à un adulte en qui vous avez confiance pour que cela s’arrête, pour vous ou vos ami(e)s.

Il y a des adultes qui sont à votre disposition à l'école, et il existe aussi le numéro de téléphone gratuit (le 119) ou des professionnels vous aideront à faire le point et vous donneront les pistes pour faire cesser les agressions. (Fil santé jeunes 0800 235 236)

Je suis convoqué à la visite médicale :

Quel que soit le motif de la visite médicale, le médecin de l’Education Nationale n’aura pas le droit de parler de ce que vous lui direz sans votre accord (secret médical) .

Vous pouvez évidemment lui demander des conseils pour le sport, le sommeil, l’alimentation … ou profiter de la confidentialité pour poser des questions sur des sujets comme la sexualité, les drogues, la maltraitance, la dépression ou d’autres maladies psychiques.

Vous pouvez demander directement une visite médicale en rencontrant par l’infirmière scolaire.

J’ai eu un rapport sexuel sans préservatif (ou il a craqué)

Si vous ne pouvez pas en parler à vos parents, il faut de toute urgence voir l’infirmière de votre établissement, le planning familial ou le pharmacien pour prendre la « pilule du lendemain » le NORLEVO. Ce comprimé doit être pris le plus rapidement possible et de toutes les façons avant 72 heures.

La pilule du lendemain ne protège pas des IST (infections sexuellement transmissibles). Contrairement au préservatif.

En savoir plus...