Centenaire de l'armistice de 1918 : 1000 enfants chantent la Paix en Sorbonne

mis à jour le 14/11/18

Lundi 12 novembre, vingt chorales d'écoles élémentaires, représentant les vingt arrondissements de Paris, ont donné deux concerts, dirigés par Gildas Harnois, chef d'orchestre de la Musique des Gardiens de la Paix, pour célébrer le centième anniversaire de l'armistice de 1918.

Les deux concerts commémoratifs du centenaire de l'armistice de la Première Guerre mondiale marquent l'aboutissement du projet 1918-2018, fruit du partenariat entre l'académie de Paris, la Ville de Paris et l'orchestre de la Musique des Gardiens de la Paix. Lors de la première étape du projet, les élèves avaient abordé la construction européenne tant sur le plan historique que culturel et artistique avec le concert "Un hymne pour l'Europe" autour de l'amitié franco-allemande le 24 mai dernier, déjà en Sorbonne.

Le conservatoire à Rayonnement Régional de Paris était également engagé dans ce projet par la participation de deux chanteurs solistes du "département supérieur pour jeunes chanteurs".

Du funeste "Chant du départ" jusqu'à "l'Hymne à la Joie" de Ludwig van Beethoven, devenu hymne européen et symbole de la paix entre les peuples, les deux concerts du 12 novembre ont permis à 1000 petits écoliers de CM1 et CM2 de s'approprier en musique l'histoire de la Grande Guerre.

Le concert de l'après-midi s'est tenu en présence du préfet de police de Paris, de l'ambassadeur d'Allemagne et du recteur de l'académie, qui n'a pas manqué de saluer le travail de l'inspection d'éducation musicale, des enseignants et des professeurs de la Ville de Paris mobilisés depuis un an sur ce remarquable projet mémoriel.

 

Écoles, collèges, lycées

mis à jour le 09/12/16