L'Archive du mois de décembre 2018

Photographies 2-2

Colette Besson

Faut-il rappeler que Paris organisera les Jeux Olympiques de 2024 ? Le jeudi 12 avril 2018, Tony Estanguet et Martin Fourcade ont expliqué l’enjeu de Paris 2024 à des étudiants de l’Université Paris 13. C’est l’occasion de signaler que l’Académie de Paris a compté parmi ses agents des sportifs de haut niveau. Nous évoquons ici le cas de Colette Besson-Nogues (1946–2005), dont le dossier de carrière est conservé par le service des archives du rectorat de Paris.

Colette Besson est surtout connue pour avoir été championne olympique d’athlétisme en 1968 à Mexico, où elle a, contre toute attente, remporté la médaille d’or du 400 mètres.

Photographies 1-2
La native de Saint-Georges-de-Didonne (Charente-Maritime) a également été championne de France dans plusieurs disciplines (sprint, demi-fond, relai), recordwoman d’Europe en 1968 et recordwoman du monde en 1969 avec le relai 4 fois 400 mètres.
Avant même la fin de sa carrière sportive intervenue en 1977, Colette Besson a exercé en qualité d’enseignante en éducation physique (voir document). Si elle a démarré sa carrière comme maitresse auxiliaire en 1967, elle fut par la suite professeur titulaire, puis à partir de 2002, inspectrice de l’Education nationale dans l’académie de Paris dont le siège historique, en Sorbonne, fut le théâtre de la création du Comité International Olympique (CIO) par Pierre de Coubertin, le 23 juin 1894 (voir document).
Comme de nombreuses autres villes de France, Paris honore la mémoire de Colette Besson : un collège du 20° arrondissement et une station de tramway portent son nom.

Écoles, collèges, lycées