Les collèges de l’académie de Paris embarqués dans l’aventure du quart d’heure lecture !

visuel

La pratique du quart d’heure lecture, désormais bien installée dans les écoles parisiennes, monte en puissance dans les établissements secondaires de l’académie de Paris.

Mais au fait, le quart d’heure lecture, c’est quoi ?

L’idée est simple : tout le monde, en même temps, à la même heure, arrête ses activités habituelles pour se consacrer à la lecture pendant quelques minutes. La note ministérielle du 3 octobre 2018 officialise la mise en place d’un temps banalisé au primaire et au collège, afin de « développer l’intérêt et le goût de l’enfant pour la lecture ». Le texte lu par chacun est librement choisi, mais « la lecture doit prioritairement porter sur des œuvres de fiction ou de réflexion ».

Des recherches pour évaluer le quart d’heure lecture

Dès 2017 l’académie de Paris a engagé une recherche sur le quart d’heure lecture grâce à un partenariat entre la CARDIE et l’INSPE de Paris. L’étude menée dans les écoles maternelles et primaires a d’ores et déjà démontré que le dispositif a un impact réel sur le comportement des élèves : ce temps calme, en général après la pause méridienne, permet une entrée dans les apprentissages beaucoup plus efficace.

La CARDIE a  favorisé le partage d’expériences entre établissements (écoles, collèges « pilotes », établissements intéressés) afin de faciliter l’essaimage du quart d’heure lecture dans l’académie. Une plateforme numérique a été créée sur synergie.

Cette année, une nouvelle recherche coordonnée par Anthony Soron, maitre de conférences à l’INSPE de Paris, s’articule autour de trois axes :

  • Le corpus littéraire : quels sont les ouvrages lus par les élèves ? quelles sont les évolutions ?
  • La posture du lecteur : Quel plaisir le lecteur prend-il ? Est-ce que lui-même perçoit des changements dans son rapport au livre ? 
  • Les conséquences indirectes, par rapport au travail scolaire ou au climat scolaire.

La recherche va s’effectuer dans trois établissements secondaires de l’académie :

  • A Camille See dans le XVème arrondissement c’est l’ensemble de la cité scolaire qui s’est lancé dans l’aventure dès la rentrée 2018, après un temps de concertation entre tous les acteurs du projet. Toute la communauté éducative fait une pause lecture de quinze minutes en début d’après-midi. Selon un sondage réalisé dans l'établissement, près de 80% des élèves, enseignants et parents estiment que cette action a eu un impact positif sur la vie de l’établissement.

image1

Le quart d’heure lecture à la cité scolaire Camille See, janvier 2020

 Quelques témoignages relevés à la cité scolaire Camille See :

« je lis grâce à ça au moins une fois par jour et cela me permet de me concentrer et de « rentrer » dans des histoires » (une élève de 3ème)

« je lis plus et plus fluidement » (un élève de 2nde)

« avec le quart d’heure lecture je peux déguster tranquillement mon livre merveilleux » (une élève de 3ème)

« je lis plus chez moi car je veux avoir la suite de la lecture» (une élève de 5ème)

  • Au collège Guillaume Budé des boites à livres ont été installées dans toutes les salles de classe où se déroule le quart d’heure lecture. Mme Mazetier, principale du collège, confirme que la ritualisation est essentielle pour que le dispositif fonctionne : Il s’agit de prendre l’habitude de lire, à heure fixe, tous les jours ou presque. L’implication de l’équipe pédagogique est très forte et des points d’étapes sont faits régulièrement.
     

image2

Professeur et élèves en pleine lecture au collège Guillaume Budé, janvier 2020

  • Au lycée professionnel Marcel Deprez, le quart d'heure lecture vient de commencer et sera suivi également par la recherche.

De nombreux autres établissements secondaires sont impliqués  dans cette action.

Mention spéciale au  collège Edmond Michelet, où la mise en place du dispositif a été soutenue par la rédaction d’une charte, et par une campagne d’affichage originale et sympathique :

image5  image4   image3

La CARDIE soutient la dynamique du déploiement du quart d’heure lecture dans l’académie de Paris et organisera à l’école Boulle le 9 juin 2020 à partir de 17h une rencontre entre les chercheurs de l’INSPE et les équipes des établissements concernées.

Cette rencontre sera l’occasion de faire un retour sur les résultats de la recherche, de partager des pratiques et  d’échanger autour de témoignages d’enseignants, d’élèves.

Cette réunion sera ouverte à tous sur inscription.