La médiation par les pairs : une expérience désormais ancrée dans la culture du collège Jules Verne

visuel

Retour sur un dispositif initié au collège Jules Verne en 2016 et qui ne cesse de se développer

Cette expérience permet de recenser aujourd'hui quelques critères essentiels pour réussir à faire vivre un dispositif comme celui de la médiation par les pairs dans un contexte scolaire en constante évolution tant au niveau des équipes que des élèves : l’importance de la communication pour faire comprendre et faire adhérer la communauté éducative au projet et la nécessité d’un accompagnement initial par des partenaires associatifs et ou institutionnels.

La médiation par les pairs. De quoi s'agit-il?

Le collège Jules Verne a débuté l’aventure de la médiation par les pairs en 2016 sous l’impulsion de l’équipe de direction et d’enseignants motivés.

C’est un mode de résolution de conflit qui repose sur les principes du volontariat et de l'engagement des élèves autour de valeurs liées au respect et à l’écoute mutuelle, dans un cadre sécurisé et réglé par les adultes.

Lien : médiation par les paires au collège Jules Verne

blason

Blason réalisé par un élève médiateur lors de la formation initiale

 

Pourquoi ?

Insultes, petits vols, moqueries... Ces petits conflits empoisonnent les relations entre élèves et ont des répercussions importantes sur le climat scolaire. En 2015-16, le ressenti de la violence au collège par les élèves s’élève à 78%.

Les sanctions prises ne laissent pas le temps à la parole  alors que la régulation des conflits est un enjeu fondamental dans la formation du citoyen.

Adopter la "médiation par les pairs" semblaitdonc une démarche permettant de faire naitre un sentiment d’appartenance entre tous les élèves et lutter contre les conflits.

Qui ?

La réussite de cette expérimentation s’explique en partie par la diversité de l’équipe : professeurs, CPE, infirmière et direction. Tous travaillent à la continuité du projet en veillant chaque année à informer et à intégrer toute la communauté éducative.

Le vivier des élèves médiateurs grâce à son nombre (une quinzaine), la diversité d’âge et de profil scolaire a également un rôle d’entraînement pour les nouveaux élèves volontaires.

L’association MédiActeurs a soutenu régulièrement ce projet à partir de 2017 en formant à la fois les adultes et les élèves volontaires.

L’accompagnement par la Cardie s’est aussi révélé décisif pour sa réussite. Il a facilité la mise en place du projet et a aidé à construire une réflexion autour de la poursuite du projet et de son évaluation.

Comment ?

Les élèves sont formés en début d’année à l’acquisition de compétences psycho-sociales et au protocole de médiation. En 2018, 16 médiations ont réglé des « brouilles » entre collégiens mais ont aussi contribué à dépister des situations de harcèlement.

Une soixantaine d’élèves ont été formés à la médiation, à la communication non violente, au respect et au non jugement depuis 2016.

                        image2

Séance de formation de l’association avec les élèves volontaires et les professeurs référents

Le temps long de l’accompagnement de la Cardie prend ici tout son sens, encourageant ainsi l’équipe à constituer des bilans réguliers et à engager une réflexion sur l’évolution du projet en s’adaptant au mieux au contexte.

Aujourd’hui, les médiateurs disposent d’une heure de réunion mensuelle dédiée au retour des médiations et à la Communication Non Violente (CNV).

Une « cabane en bois », installée dans la cour de récréation garantit la confidentialité des médiations grâce à la sollicitation du « budget participatif des collèges ».

              image3

Cour du collège Jules Verne

 

Et ensuite ?

Chaque année, les médiateurs sont invités par l’association MédiActeursà une journée de rencontre avec d’autres établissements suivis par l’association.

Ce projet intègre aussi une dynamique de secteur : les élèves de CM2 des écoles voisines ont bénéficié d’une sensibilisation à la médiation par les médiateurs du collège.

Enfin, au quotidien,la préservation d’un climat de confiance partagé avec des élèves, capables de prendre en charge la régulation des conflits de manière autonome et responsable et des enseignants initiés à un changement de posture par l’application des principes de non-jugement et de la CNV reste un travail de longue haleine mais c’est un pari réussi pour le collège Jules Verne !


Pour en savoir plus
sur la médiation par les pairs au collège Jules Verne et en général :

    - Fiche Innovathèque Médiation par les pairs au collège Jules Verne :

    - Réseau canopé - climat scolaire


    - Jean-Pierre Bonafé-Schmitt, « Évaluation des effets des processus de médiation », Informations sociales 2012/2 (n° 170)

    -  Marshall Rosenberg, Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs), initiation à le communication non violente. La découverte, 2016

    -  Catherine Gueguen,  Heureux d'apprendre à l'école, comment les neurosciences affectives et sociales peuvent changer l'éducation. Robert Laffont, 2018

 

Zoom sur

btn appel a projets cardie



Prochaine conférence de la CARDIE

Le 28 avril 2020
Vanda Luengo : "Introduction à l'intelligence artificielle en éducation"
La conférence est reportée et sera programmée à une date ultérieure.