Bandeau

BTS Thème "À toute vitesse!" - La lenteur: entre ennui, paresse, plaisir et art de vivre

jean-paul-belmondo-jean-seberg-on-the-set-of-c3a0-bout-de-s Aurélien Pigeat, enseignant au lycée Jules Siegfried, propose une ressource en ligne, sur Spark Adobe Page, dédiée au nouveau thème "À toute vitesse!". Cette ressource aborde certains enjeux du thème du point de vue de la lenteur.

Dans ce Spark Adobe Page, il est question de la lenteur du point de vue du programme de CGE au BTS. Le cours est découpé en 6 parties:

  • Lenteur et ennui (Mme Bovary de Flaubert, Un homme qui dort de Pérec, Oh les beaux jours de Beckett)
  • L’immobilité et l’angoisse de l’action: vers la procrastination (Oblomov de Gontacharov, Léa Lucas in Le Figaro, La Conscience de Zeno d’Italo Svevo)
  • Les limites de la vitesse (Les Courses-poursuites au cinéma de Nicolas Tellop, « Phaeton » dans Les Métamorphoses d’Ovide, Le Culte de l’urgence de Nicole Aubert, À bout de souffle de Jean-Luc Godard)
  • Le besoin de ralentir pour retrouver le plaisir et le sens des choses (Une Histoire Vraie de David Lynch, La Presqu’île de Julien Gracq, Marcher. Éloge des chemins et de la lenteur de David Le Breton, Eve Ysern in Capital)
  • Le mouvement « slow »: la lenteur pour résister au règne de la vitesse (Manifeste du Slow Food, Catherine Fournier in Franceinfo, Julie Rambal in Le Temps, Frédérique Doyon in Le Devoir, Sophie Ouimet in La Presse, La Lenteur de Milan Kundera, Anouch Seydtaghia in Le Temps, William Demuyter in La Revue des médias)
  • La lenteur, matrice de nouveaux arts de vivre loin de l’urgence (Alexandre le bienheureux d’Yves Robert, Gaston Lagaffe de Franquin, Du bon usage de la lenteur de Pierre Sansot, L’Homme qui plantait des arbres de Giono, Éloge de l’immobilité de Jérôme Lèbre)