Bandeau

Procédures de gestion des notes de CCF en EPS – session 2020

Les nouvelles modalités d’obtention du baccalauréat et des diplômes professionnels seront définies réglementairement dans une Note de service à paraître très prochainement. Elles sont fondées sur les résultats de l’élève dans un cadre de contrôle continu.

Elles impliquent par conséquent que l’outil support de ces résultats et appréciations – en l’occurrence le livret scolaire du lycéen – soit rigoureusement renseigné par les professeurs, puis contrôlé et validé par le chef d’établissement.

C’est le livret seul (ou le dossier de contrôle continu pour les établissements ne disposant pas d’un livret scolaire), ainsi que les notes des épreuves anticipées, qui permettront au jury de délivrer le diplôme de la session 2020 ou d’autoriser le candidat à passer les épreuves du second groupe.

En ce qui concerne l’EPS

  • Les notes d’examen transmises par les établissements n’auront pas statut de notes de CCF comme habituellement, mais de notes de contrôle continu (CC). Elles seront toutefois élaborées chaque fois que possible sur la base des notes obtenues par les élèves dans le cadre du CCF. Par conséquent, la note des examens d’EPS doit s’appuyer au maximum sur le CCF.

  • Il n’y aura pour la session 2020, ni Commission Académique d’Harmonisation et de Proposition de Notes (CAHPN), ni sous-commissions Baccalauréat Général et Technologique (BGT) et Voie Professionnelle. Les saisies des notes prévues sur EPSNET sont annulées.

 

  • Les équipes pédagogiques transmettront directement leurs notes par Lotanet ou Cyclades (Bac pro) sous la responsabilité des chefs d’établissement selon le calendrier et les instructions qui seront données prochainement par le SIEC.

 

  • Les notes seront arrêtées en équipe pédagogique d’EPS en responsabilité et en confiance à partir des éléments présentés par l’enseignant de l’élève qui est le mieux placé pour le faire. Les notes doivent révéler un niveau de compétence, les équipes devant être en capacité de les justifier et donc de disposer de suffisamment d’éléments attestant d’un niveau d’acquisition.

 

  •  Il importe plus encore que les années précédentes que les décisions des équipes pédagogiques soient argumentées de manière claire et rigoureuse. Afin de pouvoir répondre aux éventuelles réclamations de la part des candidats, les établissements conserveront tous les documents qui permettent de justifier les notes transmises et notamment :
    • le détail de l’élaboration de la note d’EPS de chaque candidat.
    • l’ensemble des certificats médicaux d’inaptitude fournis en cours d’année par les candidats. Les dates de réception par l’établissement devront y être expressément mentionnées.

 

Points de vigilance

  • Un élève n’ayant pas suivi la très grande majorité de la séquence d’enseignement ne pourra bénéficier d’une note émanant de cette séquence.
  • Si un élève n’a pas pu être évalué sur aucun CCF et si aucune note trimestrielle ou de CC n’a pu lui être attribuée, alors il sera dispensé d’EPS , le coefficient EPS sera quant à lui, neutralisé.

 

Elaboration des notes

Les documents reçus en début de semaine par les chefs d’établissement décrivent les principes généraux d’élaboration des notes avec quelques précisions complémentaires pour l’EPS en BGT. Nous diffuserons très prochainement des guides de notation (bac GT, bac Pro, CAP) ayant comme objectif de vous apporter des indications plus précises sur lesquelles vous pourrez vous appuyer en équipe pour arrêter les notes de vos élèves.

D’ici là, nous invitons les équipes d’établissement à rassembler et à conserver :

  • les notes de CCF déjà obtenues par les élèves, y compris dans le cadre de la capitalisation en Bac Pro;
  • les certificats médicaux des élèves en bonne et due forme ;
  • la liste des élèves bénéficiaires ;
  • les notes destinées au contrôle continu (bulletins scolaires);
  • les éléments justifiants chaque note.

Sachant pouvoir compter sur le travail des équipes dans la détermination des notes de chaque élève.

Les IA IPR EPS